Comment identifier un adulte surdoué ?

Comment reconnaître, identifier un adulte surdoué ? Quelles sont les idées reçues qui leur collent à la peau ? Les enfants précoces deviennent-ils forcément des adultes surdoués ?

Eléments de réponses avec le pédopsychiatre Gabriel Wahl et avec la psychologue clinicienne Monique de Kermadec.

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravataravataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

5 thoughts on “Comment identifier un adulte surdoué ?

  • Rebecca

    merci pour ce partage d’émission ! les plus jeunes ont bien de la chance aujourd’hui de pouvoir être détectés, suivis et accompagnés dans leur cheminement. ils gagnent du temps sur la compréhension d’eux-mêmes

    avataravataravataravataravataravatar
  • valerie

    Pas vraiment eu l’occasion de te remercier David pour ce site … MERCI, et à au plaisir de se croise

  • valerie

    … croiser

  • Marina

    Merci beaucoup David pour ce podcast, mais je reste très circonspecte quant à son contenu :

    Au terme de cette écoute, je me demande si ce « débat » a apporté quelque chose de constructif, de vraiment éclairant, pour qui ne connaît pas le sujet. Et pour ma part, je suis restée plus que sur ma faim.

    – J’ai trouvé notamment l’intervention de Christophe André très « light », notamment dans sa conclusion de chronique très orientée QI / intelligence : « Chacun de nous peut être très intelligent dans certains domaines et très con dans d’autres ». Bonjour la lapalissade ! Encore une fois, c’est à mon sens passer à côté de la notion même de douance, qui induit aussi les fameuses hyperstimulatibilités (sensorielle, psychomotrice, émotionnelle, etc …). Ah là là … la douance n’a rien à voir pour moi avec le fait d’être plus intelligent(e) que les autres, mais plus intense, en décalage !

    – Bruce Toussaint semble survoler le sujet des surdoués et j’ai cru m’étrangler quand je l’ai entendu dire à propos de la place des surdoués en entreprise : « Conseil aux surdoués en entreprise : jouez-là modestes » ! C’est encore une fois à mon sens une méconnaissance totale du raisonnement et du fonctionnement d’un HP. L’idée n’est pas de la ramener, mais de faire avancer les sujets, de proposer des axes d’amélioration, de travailler en mode collaboratif. Oui, je suis consciente que cela est vécu par certain.e.s comme de la prétention, alors qu’il n’y a là qu’un objectif d’efficacité et de traitement rapide des sujets (je parle pour moi).

    – Je me suis sentie gênée, mal à l’aise quant à l’animosité que j’ai ressentie entre Gabriel Wahl et Monique de Kermadec, pour qui j’ai de l’estime. Je ne sais pas s’il y a un contentieux entre eux pour des raisons personnelles, ou plus prosaïquement, parce qu’historiquement il y a une lutte de territoire entre psychiatrie et psychologie. Mais cela m’a gâché le plaisir de l’écoute et j’ai trouvé que Monique de Kermadec réagissait avec beaucoup d’assertivité (et de calme !), en dépit des piques adressées par ce pédopsychiatre, que j’ai trouvé quelque peu condescendant à son endroit.

    Je retiens la très belle intervention de Ludovic au début du podcast, qui m’a beaucoup émue et qui à plusieurs égards, a parlé à mon coeur.

    J’avais besoin de partager mon ressenti ici et j’espère lire d’autres commentaires et retours, pour voir comment ce débat a été perçu par mes camarades atypiques 🙂

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
  • Eva

    Merci pour ce partage qui dévoile bien des aspects des façons différentes d’être au monde, de l’appréhender, de le ressentir, de le vivre.

    Les intervenants, malgré les dissensions parfois, apportent chacun un éclairage qui peut trouver à compléter celui de l’autre.

    Un seul bémol, il me semble que fille et garçon puis femme et homme ne vivent pas de la même façon cette façon d’être au monde et que souvent les petites filles ont tendance à se sur-adapter à être dans ce qui est socialement, familialement attendu d’elles alors que les garçons peuvent davantage jouer dans les marges et être plus authentique même si parfois délicat pour l’entourage ?


Laisser un commentaire

Haut Potentiel et les relations

Haut Potentiel recherche relations…

A l’heure où la polémique s’installe, on ne saurait limiter le Haut Potentiel (HP) à un quotient intellectuel supérieur à 130. Sans pour autant faire du surdoué un cliché dont le fonctionnement le rendrait identique à un autre surdoué, certaines caractéristiques semblent tout de même relier ces atypiques…

Atypikoo Haut Potentiel Drole Zebre

Les Hauts Potentiels : ces drôles de Zèbres

Une intelligence hors normes devrait être un cadeau du ciel, un don qui permettrait une vie épanouie, une vie professionnelle remarquable. Comment est-il possible qu’un individu « Haut Potentiel » ou à « Haut Quotient Intellectuel », puisse vivre si mal sa singularité ?

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link