Comment un surdoué voit le monde

Depuis quelques années il est de bon ton de se demander si son enfant ne serait pas précoce. Pourtant la surdouance ne concernerait que 2% de la population. Mais est-ce un cadeau ou un fardeau ? Ce sentiment d’être différent, exclu, incompris… sont autant de difficultés qu’éprouvent les personnes à haut potentiel. Malgré tout, cela reste « un atout » pour Monique de Kermadec, qui apprécie la façon dont le terme anglais « gifted » restitue l’idée d’un don. « On a quand on est surdoué des capacités qui peuvent vraiment permettre de s’épanouir mais aussi de contribuer à la société dans laquelle on vit. »

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravataravataravataravataravataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

22 thoughts on “Comment un surdoué voit le monde

  • Frédéric
    • Nicolas

      Ouah!.. comme quoi, les émotions… Les larmes aux yeux et respiration saccadée à l’écouter! (je découvre ma douance à 38 ans et ça me prend aux tripes)
      Les paroles m’ont amené à une réflexion: on a tous ce sentiment là, du fait d’un « haut potentiel », de hautes fonctionnalités…se sentir à l’écart du monde et de comment il tourne est donc bien la preuve qu’il ne tourne pas rond et que l’humanité a fait et fait n’importe quoi!!
      Et que le monde est dirigé, contrôlé par des tarés…
      MERCI pour ton post, elle chante bien en plus!

    • Jérémy

      Lol, je partage ta vision sur l’humanité… Mais je pense que beaucoup de personnes non HP la partage aussi.

  • Roxanna

    J’avoue que les paroles sont très bien choisies et pleines de sens…
    Rien à rajouter, tout est dit…

    ????

  • Antonio

    Excellente analyse sur les surdoué, je suis d’accord tout est dit.

  • Marie-Jo81

    Pour une fois…

    Je suis d’accord sur tout…

    Les larmes aux yeux…

    Merci…

    Marie Jo et Johanna.

  • Marie-Jo81

    J’ai visionné et j’aime… ?

    https://youtu.be/h2F6t7BCNvE

    Amicalement.

    Marie Jo.

  • Marie-Jo81

    Au début je le trouve lent, mais la suite, j’adhère à 200%…

    ?

    https://youtu.be/UsqeObw4gCc

    Marie Jo.

  • Jean Michel

    Merci pour le partage de la vidéo

  • teddy

    C’est important de mettre des mots sur des maux, et pour le coup ça résume bien la complexité, mais pas celle des zèbres, atypiques, surdoués, j’ai plus l’impression que la normalité est mal définie parfois. J’ai l’impression de ne pas être né à la bonne époque.

    En tous les cas c’est génial d’avoir des interviews en rapport avec la douance.

  • VictoriAn

    Bonjour,
    Vidéo très intéressante sur les 6 types de zèbres, j’ai vraiment l’impression de me reconnaître dans le type zèbre autonome.
    Merci pour le partage de la vidéo.

  • Alexandra

    Bonjour à tous,

    Parfois j’ai l’envie d’en parler au travail et particulièrement à mon supérieur hiérarchique, parce que je sens bien qu’il y a de l’incompréhension du fait de ma douance et j’aimerai pouvoir lui donner des clés pour une meilleure approche de ma personne.
    Mais je me demande si c’est bien le lieu, est-ce que ce sera compris, pris au sérieux ; dans le meilleur des cas. Ou utilisé contre moi dans le pire….

    avatar
    • David • Admin

      Bonjour Alexandra,

      A mon humble avis le fait de sensibiliser ton supérieur au fonctionnement des HP ne pourrait que te servir… mais aussi lui permettre de te proposer de meilleures conditions de travail. Après je comprend que cela soit délicat de présenter cela à son supérieur mais dans un cadre privé je pense que cela peut te permettre de créer un lien de confiance avec lui puisque tu seras dans la confidence. Après si cela te permet d’être plus épanouie au travail, et donc d’être plus performante, je ne vois pas en quoi ton supérieur pourrait ne pas prendre cela au sérieux… Mais ce choix t’appartiens, en fonction de l’environnement professionnel dans lequel tu évolues. Quoi qu’il en soit, si cela ne matchait pas et bien c’est que tu n’es pas dans une structure faite pour toi donc a quoi bon rester ?

      avatar
    • Monica

      Si cela semble difficile d’aborder le sujet directement, on peut le faire indirectement, par exemple introduire en expliquant un mode de fonctionnement particulier. Je te donne un exemple que j’ai utilisé : «  moi j’ai besoin d’avoir une vue globale pour intervenir sur un sujet, alors si je n’ai pas assez d’infos pour construire ma « global picture », j’ai du mal à faire ce qu’on me demande ». Ça permet de commencer à parler d’un mode de fonctionnement différent, et de donner des infos positives.

    • Benoît

      Mai 1998 dans une petite salle de réunion, une courte entrevue avec mon supérieur hiérarchique qui n’était pas d’accord sur ma façon de travailler. Quelques minutes plus tard je lui ai dit : on n’arrivera jamais à se mettre d’accord, tu vois la porte là, celle par laquelle on doit sortir de cette pièce? on n’y passera pas tous les deux ensemble, c’est toi ou c’est moi, ok! …. quelques mois plus tard j’étais licencié et… HEUREUX!

      avatar
  • Olivier

    Et bah j’ai les larmes aux yeux à écouter tout ça !
    La chanson putain exactement ça…. c’est dingue comment on est mis à part 🙁

  • Anita

    Bonjour , Cette femme est très juste , et si bienveillante , elle fait vraiment du bien , je me reconnais tant ! Dommage que j’ai 60 ans , pour tant d’années de souffrances par les remarques des autres où il fallait que je soit plus conciliante !!! Heureusement que mes intérêts ne nourrissaient mais quel chemin ! ….. Pour si peu de résultat alors que comme un gâchis de ma vie ! Pourtant j’expliquais mais faut il encore que la personne proche soit vraiment attentif et tendre pour apaiser ! ….. Comprendre que ce soit difficile pour les autres mais lorsqu’ils deviennent agressifs c’est trop violent pour le supporter ! Et puis qui apprécie de subir ?

    avataravatar
  • Romain

    Bonsoir Alexandra,

    Je me suis retrouvé exactement dans la même situation il y a un an, il m’a été conseillé à l’époque de le faire. Il me semble qu’il faut se faire confiance (pour une fois), et se fier à son intuition pour discerner la capacité de la personne comprendre (un peu) ce qu’est une personne qui vit avec ces différences, et si elle est suffisamment bienveillante.
    Cela est très important pour l’acquisition d’une forme de reconnaissance, surtout pour celle que l’on s’accorde, paradoxalement.

    Belle soirée,

    Romain

    • Gerard

      Amusant,
      J’ai été testé par Monique de Kermadec ainsi que mon fils aîné.

  • Margotton

    Tout à fait d’accord avec @romain75, il faut se fier à son intuition pour discerner la capacité de la personne en face à comprendre ou non, et le faire de manière indirecte, tu as raison@monica. Je rajouterai de façon informelle aussi, si c’est possible, c’est moins pesant pour tout le monde. Parfois de façon légère, parfois de façon plus grave parce que difficile à dire. Moi, de petit détail en petit détail, j’ai fini par dire beaucoup à mes collègues, chacune en tête à tête à chaque fois.
    Je reconnais faire partie d’une équipe de personnes très humaines et c’est bien pour ça que je reste malgré beaucoup d’autres difficultés pour moi au travail.
    Je crois que j’ai beaucoup de respect et de bienveillance de la part de mes collègues parce que j’ai parlé (et que je bosse bien ;D)

    • Christelle

      Je suis justement dans ce questionnement de le dire ou pas à mon responsable et à mes collègues. Pour autant, si j’écoute mon ressenti, je sais que je ne serais pas prise au sérieux, voire même moquée. La seule personne à qui j’ai pu le dire au travail, c’est un collègue en qui j’ai confiance, qui m’a toujours soutenu et jamais jugé.
      C’est difficile de s’épanouir au travail je trouve, sans pouvoir être totalement soi-même. Je souhaite juste un jour que cela puisse m’arriver.
      En tout cas, merci pour vos témoignages, ça donne de l’espoir.

  • Armelle

    Bientôt 52 ans,et j’ai l’impression que le ciel s’éclaircit enfin…


Laisser un commentaire

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link