Après la mort ?

Atypikoo Forums Discussions générales Après la mort ?

  • David • Admin
    Maître des clés
    • Sujets : 56
    • Réponses : 224
    @davidboudj

    Je sais que la mort est un sujet clé chez les HP. Pour ma part, j’ai eu très peur de la mort jusqu’à ce que je m’intéresse aux expériences de mort imminente. Cf https://www.youtube.com/watch?v=KcDxdn_hvQc

    Depuis, j’ai acquis la conviction que nous avons une âme et j’ai beaucoup moins peur de la mort car je pense que notre âme est âme menée a se réincarner.

    Et vous, avez-vous des croyances religieuses / spirituelles ? Pensez-vous qu’il existe quelque chose après la mort ? Croyez-vous en la réincarnation ?

    avataravataravataravataravataravataravatar
    Jean-Pierre
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 41
    @jplemar31

    La mort est pour moi la continuation de la vie. Je ne crois pas à la réincarnation, ni à Dieu, ni a rien d’ésotérique. Si on ressent la géniale dimension de l’univers à l’origine de notre existence on peut aussi dire comme Brel « Dieu ce sont les Hommes, et ils ne le savent pas encore ». De plus je reste persuadé que la vie existe en dehors de notre planète car chaque étoile de notre galaxie est accompagnée d’un cortège de planètes dont certaines sont situées à la bonne distance pour contenir de l’eau liquide. Le nombre de galaxie étant de plusieurs dizaines de milliards ce serait bien le diable si la vie n’existerait pas en très grand nombre. Les lois physique sont les mêmes partout.
    J’ai vécu il y 10 ans une expérience de mort immanente en réalisant une noyade stade 2 (pas sportive !). J’ai ressenti une grande plénitude avant de perdre connaissance. Sauvé ensuite par 3 surfers anonymes …Bref, la mort c’est l’ultime expérience de la vie, et peut-être car l’espoir fait vivre, la plus inintéressante ?

    Jean-Pierre,

    avataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @

    Bonsoir tout le monde !

    Comment ne pas répondre à ce sujet fascinant ?

    Je suis convaincue que la mort n’est qu’une passerelle qui nous amène vers « l’après vie », cet autre monde mystérieux dont les témoignages pertinents nous permettent de méditer sur nos croyances.
    Mes expériences, mes lectures mais aussi mon intuition m’ont toutes conduites vers la preuve irréfutable de l’existence de la vie après la mort.

    Je crois que l’âme choisie sa propre vie terrestre pour évoluer. Notre histoire n’est pas dû aux jeux du hasard. Elle est prédéfinit en amont dans cette autre dimension, sur une autre fréquence vibratoire que la nôtre.

    Je rejoins David sur le sentiment de réconfort que l’on peut ressentir à l’idée que notre vie ne s’arrête pas brutalement, que l’on retrouvera nos proches défunts et plus largement sur le sens de notre existence terrestre.

    avataravataravatar
    Ingrid
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 3
    @illumine

    Bonsoir à toutes et tous,

    Je viens de parler de réincarnation sur un autre fil de discussion et je découvre celui-ci… enchantée d’échanger à ce sujet !

    Pour ma part, la vie m’a proposé très tôt des expériences invitant au questionnement sur la perception réduite de nos sens. J’ai par exemple côtoyé le monde des « âmes errantes »… je n’ai pas voulu y donner crédit pendant longtemps, mais il m’arrivait de voir de plus en plus clairement des ombres, et plus troublant encore, de délivrer des messages à des gens… ça sortait de ma bouche avec des mots des certitudes et un ton de voix qui n’en m’appartenaient pas ; la personne en face était généralement perturbée et une délivrance se faisait en elle. J’ai alors appris qu’il y avait des gens qui étaient passeurs ou passeuses d’âmes… c’est pour les personnes qui ne savent pas qu’elles sont mortes car la transition d’état s’est produite brusquement. J’ai fait ça un temps, mais je sentais que ce n’étais pas juste pour moi car ça m’affaiblissais. Au même moment j’ai commencé à méditer. Je me suis dit que développer la Lumière en moi était plus adapté à qui je suis. Je remercie toutefois l’expérience !
    Voilà maintenant une douzaine d’années que je suis dans une démarche spirituelle. Je l’ébauche sur mon profil. Je suis un enseignement qui m’a permis de mettre énormément de discernement sur les vécus et réalités énergétiques / vibratoires ; je distingue parfaitement en moi les différences vibratoires entre de l’astral qualifié et la réalité de l’âme. La seule véritable utilité à cela est de nourrir l’essentiel supérieur, l’Unité et le Bien commun, plutôt que les mondes de l’illusion et de la séparativité. La base de cet enseignement est l’idée que nous évoluons en conscience d’une incarnation à une autre. Ce n’est pas une vérité absolue mais une part de l’interprétation du monde qui correspond à mes filtres. Je ne l’impose pas, mais c’est très vivant en moi et m’a fait accéder à une plus grande ouverture sur l’autre, à une plus grande compréhension du monde visible et du monde invisible… je valide cet enseignement car il me rend meilleure au quotidien, et peu importe qu’il ne paraisse pas cohérent à certains.
    Par ailleurs, j’ai eu l’occasion il y a six ans d’accompagner mon conjoint en fin de vie (cancer de la plèvre). J’ai été témoin de choses indicibles… des états de présence et de lumière nouveaux et parlants d’une autre dimension d’existence. Des présences … des couleurs de Paradis comme si les mondes se versaient l’un dans l’autre le temps de la transition… j’ai beaucoup à en dire mais je n’ai pas la vitalité d’en dire plus ce soir.
    Je conclurai sur la Beauté… c’est tout ce que m’a offert cette expérience, le plus vaste cadeau qu’il m’ait été donné de recevoir. Il a ouvert la certitude de la continuité de la vie, là où elle n’était qu’induite et supposée. Pas spécialement voulue, ce n’est pas une béquille, je ńai jamais craint la mort.

    Pour conclure, je parlerai de l’enseignement qui me « nourrit », notamment par les liens qu’il permet avec tous les autres enseignements (tout est vu comme juste car l’expression d’un état de conscience particulier) ; cet enseignement est ésotériste, dans la veine de la théosophie. Mais la manière dont c’est abordé est différente de beaucoup d’approches, car c’est axé sur la conscience de groupe. Nous méditons en groupe pour écouter l’à-venir en voie d’être révélé pour une réalité terrestre toujours plus divine, au delà des voiles de l’illusion.
    Au lieu d’imaginer une évolution selon les changements de forme (comme avec Darwin), on part du principe que la forme n’est que le résultat d’un état de conscience qui évolue selon une courbe d’involution et d’évolution. Si ça vous parle ou vous intrigue, de meilleures explications sont disponibles sur le site Psychosophie.com ou en cherchant « courbe d’involutio-évolution ». Cette courbe dit que nous, société humaine ou individu, quittons l’esprit pour la matière… nous la traversons par la conscience de masse, puis par la conscience individuelle, puis par la conscience de groupe… pour au final retourner à l’esprit. Une révolution, comme l’adolescence également, par exemple, est le symptôme d’un passage d’une conscience de masse à une conscience individuelle… c’est une évolution d’un certain point de vue donc, bien que lors de son expression maximale, l’individualisme paraisse totalement séparé et destructeur…

    Je m’arrête là… en concluant que la réalité danse au delà de nos sens… que nous pouvons toutefois orienter différemment pour la dévoiler, dans un effort collectif qui inclut tout et tous les filtres (voir la complémentarité délicieuse et coopérante des artistes, éducateurs, scientifiques, religieux etc. pour expliquer et déterrer tous les bouts de la toile), petit à petit…

    Lumière fraternelle !

    Ingrid

    avataravataravataravatar
    Jessica
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 34
    @g6kpimpion

    Ce qui me questionne dans cette thématique, c’est le rituel funéraire. J’ai été interpelée récemment par la tour du silence dans le zoroastrisme.
    Ce qui me questionne aussi, c’est le tabou. Suicide, euthanasie, accompagnement de fin de vie, mort assistée, peine de mort…
    Je trouve l’idée de mourir sans savoir ni où, ni quand, ni comment, seule ou « accompagnée « …très angoissante.

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 1
    • Réponses : 11
    @

    Et avant la mort ? Il y a quoi ?
    Ou est le début et où est la fin ?
    Si nous sommes juste des vibration, d’où viennent elles ? Qui les a créé ? Qui les contrôles ? Quels est l’épi centre ? Si dieu est chaque homme, pourquoi dieu n’est pas chaque vie, l’homme n’est rien de plus qu’un tas d’atomes bien ordonné comme vos chats ou vos plans de tomates… D’ailleurs le plan de tomates a bien une âme sinon il chercherai pas à vivre et grandir, à s’adapter ect… Alors en quoi se réincarne un plan de tomates ? Est t’il dieu comme un homme ? À t’il peur de la mort ou l’attends t’il ? Alors c’est quoi la vie,avant de savoir ce qu’est la mort ?
    Il y a tellement de questions à se poser que je ne crois pas un cerveau humain être capable de donné une réponse. Chaque personne voit sa vérité et celle ci n’est t’elle pas une croyance justement ? Sans croyance donc sans sens, auriez vous envie de vivre… Ou de mourir ?

    Pour ma part j’ai aussi fait une expérience diront nous de mort imminente… Après des ânerie de gamin (jeux du foulard)

    Le temps telle se truc qui s’écoule, n’était plus, je n’étais pas fait de matière, je n’ai vu aucun défunt, j’ete rien au milieu de ce qui avait l’air d’être le vide de l’univers, mais j’étais bien, un sentiment de bonheur et d’amour absolue. Puis je suis revenu habiter mon corps comme si celui ci fessait juste partie d’un jeu, d’une expérience, une simulation bref j’ai d’autant plus réfléchi à toute ces questions mais il y a tellement de conclusion diverses et variées au quel j’ai aboutit que finalement j’ai accepté de ne pas pouvoir avoir de réponse et quil y a des choses qui nous depass largement.

    On reste dans cette vie qu’on partage, qu’une intelligence primitive et de loin.

    Toute les conclusions sur le sujet ne sont que des croyances. Mais la question reste intéressante comme toute celle où personne n’ai en mesure d’assurer une vérité factuel.

    Mélodie
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 3
    @darksmelo

    Je crois que l’âme choisie sa propre vie terrestre pour évoluer. Notre histoire n’est pas dû aux jeux du hasard. Elle est prédéfinit en amont dans cette autre dimension, sur une autre fréquence vibratoire que la nôtre.

    Je penche également pour cette théorie, qui me paraît plus juste et beaucoup plus intéressante que ce que proposent les religions monothéistes. Dans leur cas, si on se trompe durant sa vie, on va directement en enfer sans sommation. Plutôt hard, aucune possibilité d’erreur. Or, la vie me semble plutôt être un apprentissage par l’erreur.
    « Ce que l’homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l’apprendra par la souffrance. »
    En effet, chaque fois que l’on refuse d’apprendre quelque chose, celle-ci revient sans cesse, toujours plus fort. Nous le voyons quand des personnes n’arrêtent pas de se retrouver dans les mêmes situations qu’elles essaient pourtant de fuir, ou se retrouvent sans cesse avec des personnes manipulatrices avant de comprendre et de sortir de cette situation.

    Cependant, il reste une part que je vois mal expliquée par cette théorie : pourquoi des âmes choisiraient-elles de vivre des vies si courtes qu’elles n’ont pas le temps d’apprendre quoi que ce soit, si ce n’est de vivre de mauvais traitements ? Je pense aux bébés qui meurent avant même d’avoir atteint leur première année. Pourquoi choisir une existence si courte, se finissant dans la violence ? L’expérience même de la violence en tant que victime dans l’incapacité de se défendre serait le seul apprentissage de leur vie terrestre ? Ou ces âmes ne se destineraient qu’à sacrifier l’une de leurs existences terrestres dans le but que ceux qui les entourent à cet instant apprennent des choses ?

    En tout cas, l’idée d’une vie après la mort est quelque chose que je trouve consolateur dans le contexte actuel (réchauffement climatique : dans quel état vivrons-nous dans dix ans ? Dans quel état sera notre espèce -ainsi que les autres- dans 100 ans ?) mais aussi angoissant.

    Ma mère croit également à la réincarnation et nous sommes toutes les deux d’accord sur une chose : nous n’avons aucune envie de revenir sur Terre une fois que nous serons mortes. Ma mère me dit qu’elle a souvent l’impression qu’elle est venue au monde pour assister à toute la violence et la bêtise humaine, et ce à différentes échelles.

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 1
    • Réponses : 11
    @

    La mort se prépare je pense, il ne faut pas en avoir peur, il faut la philosopher !
    Penser à la réincarnation en est !
    J’aimerais compléter ce que j’ai dit juste au dessus de façon un peu violente et désordonné.
    La mort peut être une délivrance de beaucoup de choses même de la mort elle même et je pense à ceux qui on préféré se la donner car ils en étaient angoissé à l’idée de ne pas savoir ni quand ni comment elle se manifaisterait. Pour exemple.

    Certains disent que chaque homme est dieu et c’est vrai que cette idée me plaîs mais seulement si on remplace le mot « dieu » et « homme »

    Je pense plutôt dans ce sens :

    La vie, la matière, l’énergie, est un tout.
    Donc de façon très simple, chaque chose à une influence sur une autre. Et tout n’est que transformation.

    Une pensée à une influence sur notre comportement, nos actions, qui on une influence sur notre environnement quel qui soit et tout est ainsi fait et cela est sans fin. Et ça c’est factuel !

    C’est un système chaotique très complexe dont même les meilleurs calculateur d’aujourd’hui s’essouffle au prémice du moindre calcul et on parle alors de probabilitées.

    Alors nous humains, sommes loin de mesurer les possibilités de notre environnement quand alors nous nous comprenons pas nous même bien souvent.

    Je voulais réagir car on ramène tout à nos croyance, qui évolue au fil des époque grâce à l’expérience et les nouvelles connaissances de l’homme.

    Et les croyances, de tout temps, je pense qu’elle n’ont était qu’un médicament, un pansement, un leure, une pensée modelée, un fantasme, un échappatoire à la vérité et au présent ect.. Pour se rassurer, ne pas admettre notre ignorance et notre impuissance, nos peurs…

    Alors J’ose poser la question!

    Qu’est ce que la vie ? Qu’es ce qu’il y a avant ?

    Doit-elle être courte, longue, intense ou tranquille…

    Qui est vivant et pensant ? Juste nous les hommes ? Les animaux ? Végétaux ? La terre ?
    Pourquoi ramenons nous tout à l’homme seulement ?
    On entend dire certains avoir vu des esprits, fantôme… Mais c’est encore là toujours des hommes ou des animaux souvent domestiques.
    J’ai jamais entendu quelqu’un dire, mon pieds de tomates et revenus hanté mon jardin ?

    Frabiquerions-nous pas juste ce que nous voulions voir ? Donc croire. Alors ce pose aussi la question de qu’es ce qu’est la réalité !

    Si on se change en ce que l’on veut, et que chaque vie nous donne l’occasion d’apprendre et d’évoluer, vers où nous dirigeons nous ?
    La lumière ? Le paradis ? L’enfer ? Un autre univers ? Une vie parallèle ? On tourne en boucle sans fin juste qu’au big crunch ? Ou est le début de l’énergie ? De la matière ?
    Qui est apparu le premier d’ailleurs ? L’énergie ou la matière ? L’œuf ou la poule ?

    Donc la question c’est en quoi une sauterelle, une bactérie, un arbre décide d’évoluer ? Est-ce que beaucoup de personnes qui croient en la réincarnation on le souvenir ou le sentiment d’avoir été autre chose qu’un être humain ? Oui un chat, un chien ect… Seulement ce qui fait partie intégrante de leur environnement et selon leurs croyances.

    En quoi s’est réincarné le dinosaure ?
    A t’il trouvé la sagesse absolue où ne méritait il pas de continuer à vivre ?
    C’est t’il réincarné jusqu’à avoir resolu tout ce qui pouvait, son égaux peut être ?
    Ou fonctionnait il juste comme un pied de tomates qui lui se nourrit d’eau et de soleil
    Et s’adapte à son environnement puis se reproduit…

    L’adaptation est elle une intelligence ou juste une fonction de survie ?
    Qui nous dit à une autre échelle de temps et d’espace que nous ne sommes ni plus ni moins qu’un plan de tomates qui s’adapte, se nourrit et se reproduit ?

    Alors ce pose la question du libre arbitre et de savoir si l’intelligence n’est pas juste un outil, une fonction créative à notre survie mais qu’elle ne nous donne pas notre existence à l’état pur, j’ai pas les mots pour exprimer ce que je veux dire là, t’en pi.
    Je pose tout ceci pour que chacun se posent ses propres questions, je n’ai aucune prétention de détenir une quelconque vérité et n’est jamais eu d’avis fixe car je réfléchis toujours et plus on réfléchi plus on va loin et dans toute les directions, plus on se rend compte des infinis possibles que nul ne peut être une vérité mais une croyance qui d’ailleurs dans toutes les théorie assez simpliste, on s’excuse toujours d’une multitude d’incohérences parce qu’on veut pas entacher nos croyance.

    Bon je pourrais écrire sans cesse et partir dans beaucoup de débats et questionnement alors au moins ici sur terre on peut décidé de mettre fin à tout ce que l’on souhaite et à notre vie notamment. Au-delà et ça ne n’est que ma croyance je pense qu’on est toujours quelque chose mais rien qu’on ne puisse matérialiser. On est peut être même juste un maillons d’un engrenage sans fin et sans début. Et ce qu’on représente comme l’âme nous sert de croire, et ce que nous dénommons l’amour n’est peut-être juste qu’un ingrédients primordial, une énergie pour que les éléments s’agglomere.

    Une grande question, nous conduit à une multitude de petite réponse et d’autres questions..

    Voilà ma vision des choses à beaucoup de choses près, j’espère que ma participation servira de matière à la réflexion pour d’autres. Ça n’a aucun autre but.

    Ps, je m’excuse vis à vis de tous pour ma médiocre écriture je n’aime pas les mots et j’ai juste fait la grande section, pas les grande écoles . Et je ne prends pas vraiment le temps de relire et l’écriture intuitive est encore vraiment pas à la hauteur !!! ?

    Excellente journée à tous

    Ginette
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @ginette

    Bonjour,
    Sujet intéressant! J’ai vécu une profonde crise existentielle au début de la vingtaine et c’est la lecture sur les expériences de morts imminentes et de vie après la vie par des médiums qui m’ont aidée à trouver du sens à ce monde parfois trop chaotique. J’ai ensuite été mariées 17 ans à un homme qui rejetait complètement toutes notions de spiritualité. Aujourd’hui, je m’intéresse encore à la question mais je suis aussi très critique. Mon rationnel a pris plus de place et je me demande à quel point on peut être convaincu de l’après vie, même si cette notion me semble très réconfortante. Bref, je suis une chercheuse de vérité en continuel questionnement! 🙂

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 47
    @

    Perso, suis adepte de la conclusion d Astier dans l exoconference : comme je sais que je ne sais rien à ce sujet, faisons péter le barbuc…. désolée c est pas méga philosophique mais ça peut dénouer des noeuds au cerveau et des crises d angoisses existentielles (je parle en connaissance de cause ?). Bonne hydratation à tous par cette journée.

    Jessica
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 34
    @g6kpimpion

    Que signifie « faire péter le barbuc » stp ?

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 111
    @

    Yalla Bérangère !!?

    Quand tu veux le BBQ, autre appellation anglophone de barbecue Jessica ?

    Donc croquer la vie avant d’être bouffé par les asticots hein!

    Encore plus philosophique mon concept non?

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 47
    @

    C est ça Christine.
    Autant que faire se peut. Et chez moi, pas tant pour clore un sujet que pour éviter de finir aux urgences psys, tant je peux boucler parce que et sur ce que je ne sais pas. Autant une défense qu’ une évidence de mon ignorance constatée ?.

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 47
    @

    @Christine : j ai vraiment regardé où tu habitais pour un BBQ ?. Mais trop loin, tant pis …

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 111
    @

    Ben oui,

    m’enfin y’a des trains, j’ai du temps devant moi, qui sait si d’ici quelques temps je ne me pointerais pas dans le GRAND NORD lol

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 106)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link