lysa Super Atypiker
14 oct. 2021 à 14:34
Avez-vous une tendance à la dispersion ?

Bonjour,

Je ne sais si parmi vous certains, certaines ont pu avoir, ou ont une tendance à se disperser, que ce soit dans les études, au travail ou lorsque vous avez à vous concentrer sur un tâche à accomplir par exemple.

Ce pourrait être passer d’un sujet à un autre, d’un mail à l’autre, d’un coup de téléphone à un autre, d’une activité à une autre, de manger en travaillant, marcher en étant au téléphone, faire plusieurs choses à la fois pour ne pas perdre son temps au point de devenir un as de la dispersion. Ça peut être commencer à faire quelque chose, puis dans les minutes suivantes penser à plusieurs choses, les prises de rdv, la liste de fringues à donner aux associations humanitaires, le cadeau à aller chercher pour l’anniversaire d’une amie etc.. Penser à trop de chose à la fois, au professionnel, aux histoires de logement, aux recherches diverses, à la to-do list, aux relations sociales, affectives, aux envies.

Puis, ce peut être, enchaîner trois à quatre rendez-vous importants dans la même journée, en plus de vouloir faire ci faire ça, ainsi que le démarrage d’une activité, les coups d’fil à passer puis répondre aux mails. Un planning rempli à vouloir faire trop de choses, avec l’impression que c’est parfois difficile de se limiter, malgré une envie d’éviter de nous disperser dans nos activités et nos actions.

Et c’est comme ça que la vie pourrait filer entre nos doigts au gré des recherches et centres d’intérêts variés.

Selon notre créativité, notre multi potentialité, nos compétences, les nombreuses idées et envies, on a envie de faire plein de choses. Nous arrivons tout de même à faire des choix. Avec, parfois la frustration de devoir choisir un projet et l’impression de sacrifier les autres.
L’impression que choisir un objectif, c’est renoncer au reste.

En plein travail sur un projet puis tout d’un coup une super idée arrive, nous arrêtons le travail en cours pour lancer la super nouvelle idée. Après une idée de départ, la réflexion explore les sujets, il arrive qu’elle parte dans tous les sens. On part dans plein de directions à la fois. Comme si une part de nous voulait toutes les possibilités qui nous plaisent et attraper toutes les belles petites lumières. ✨ ✨ ✨

On pense, on pense, au point d’oublier l’idée de départ et au risque de ne pas arriver pas au bout des projets.

Le truc c’est qu’en lançant plein de projets, on n’est pas sûr de les finir correctement.

Certains arrivent très bien à mener plusieurs projets professionnels en même temps.
Pour d’autres il y a le risque de mal les faire voire de les abandonner.

Évidemment si l’on veut atteindre nos objectifs, clarifier ce qui compte vraiment est comme qui dirait indispensable.

Ça ne veut pas dire que l’on est obligé de tout abandonner. On a bien le droit d’avoir des nouvelles idées, des projets secondaires.

Tout ça c’est facile à dire, je sais bien.

De mon côté j’ai eu tendance à me disperser au niveau des choix post bac. Mais je m’autocorrige. Ça va mieux qu’autrefois.

Alors, on se dit que l’on doit se recentrer. Nous voilà à faire des efforts pour focaliser sur ce que l’on fait.
On tente de s’arrêter de s’épuiser dans une multitude d’actions ou d’hyperactivité, de prendre quelques respirations, un temps pour soi, se connecter à notre ressenti.

Est-ce que ça vous parle ?

Vous arrive-t-il de vivre des périodes de dispersions ?

Parvenez-vous à canaliser votre abondant flot d’idées grâce à des astuces bien à vous, des méthodes que vous appréciez ?

Vous devez être membre pour commenter ce post