titenightrebirth Super Atypiker ♡♡
5 sept. 2021 à 23:45
Il était une fois princesse Gigi, fraîche fleur (bleue) que baigne la rosée, et aussi love coach de son état.
Princesse Gigi avait rendez-vous avec un prince, et c’est pas elle qui le dit c’est lui. Mais dans quel monde vit on Gigi pour qu’un prétendant se présente par son pédigrée devant sa dulcinée? Quelqu’un a oublié de lui dire dans l’oreillette que les privilèges tout ça, ça a été aboli, et puis qu’ici on coupe des têtes un peu par tradition?

Bref c’était pas trop le propos, Gigi elle voyait tout au plus dans l’heureux élu, un potentiel gendre-ideal-des-familles qui ferait bien l’affaire au niveau de ses aspirations. Après les vérifications d’usage (aller on suit les girls, interro écrite! c’est quoi les vérifications d’usage? hein? Reminder: potentiel au rebond, capacité à l’humour ++, valeurs morales et vision du couple raccord. Fin de la checklist de base, PNC aux portes, armez les toboggans), un premier rendez-vous fut convenu sous quinzaine. En bon springboks, ils avaient pas prévu de se lâcher de suite les deux, et de passer un max de temps ensemble, pour faire connaissance pour le meilleur (et on pouvait déjà commencé à sentir que c’était pas trop une très bonne idée, vu l’indépendance de la princesse) et surtout pour le pire. Mais bon c’est les springboks ça, ils savent qu’ils font des conneries mais ils peuvent pas s’empêcher de les faire #zerotoléranceàlafrustration.

Et voici notre Gigi nationale, apprêtée, dans une magnifique robe (bleue) champêtre raccord à son côté fleur, et ses yeux. La dame avait fait livrer à son prince des fleurs pour planter le décor de la journée (tips: c’est son rêve secret ça a Gigi qu’on lui offre des fleurs, même que le premier qui le fera, y a des chances qu’elle l’épouse). Et la voilà partie en chasse-à-l’Homme-inconnu dans un parc, indiqué d’un coeur sur une carte.
Gigi manquait un peu de practise en cache-cache et perdit honteusement la partie. Le prince la trouva en premier et immortalisa l’instant, par une photo floue où l’on pouvait voir Gigi vaporeuse de dos marchant nonchalamment à la lisière du parc. Gigi trouva la photo magnifique, probablement une des plus belles qu’on eut jamais pris d’elle, et ce malgré L’ENORME POUBELLE dans le cadre (non @shovalski, la poubelle c’est pas Gigi). C’est pour ça qu’elle était belle cette photo, parce qu’elle était pas parfaite, juste authentique. Mais voilà, les princes n’aiment pas les poubelles dans le cadre, et Gigi le comprendrait un peu plus tard. Alors que Gigi et le prince convolaient grisés par la magie de la rencontre, ils se firent rattraper au bout de quelques jours par la confrontation au réel qui avait déjà désenchantée le prince. Et Gigi à force de se plier en compromis, arriva au point de s’oublier presque (déclenchant au passage une #alerterougealphatitude). L’histoire dit que le prince aurait même lâché un « je te pensais un peu plus affirmée que ça quand même » et Gigi de lui répondre avec un grand sourire «Ta gueule ».  

C’est que m’voyez les Gigi ça rentre pas dans le cadre de la vie princière, ça n’accorde pas d’importance aux objets et à l’esthétisme. Les Gigi ça a les ch’veux en bataille, l’espièglerie aux lèvres et une féminité intérieure, mais rien de très vendeur socialement, dans un monde d’apparence.
Pourtant s’il avait creusé un peu le prince décharmant, il aurait vu que le sens de l’esthétisme de Gigi est simplement atypique, et qu’il se cache dans la contemplation des beautés de la nature, et de la bonté intérieure des gens, qu’elle fait passer avant…les objets. Mais le prince avait tranché il fallait être comme ci et comme ça, le partage et la découverte étaient apparemment en option.

Alors la princesse désenchantée, gentiment invitée à rester dans son monde, s’en alla sur la pointe des pieds, retrouver ses congénères. Elle avait enlevé ses souliers de vair, pour éviter les ampoules, et ne pas faire trop de bruit. C’était sans compter sur ericsingulier, qui avait laissé les lumières allumées.

Pour la discrétion, on repassera,
Ca valait bien une petite fable du coup.
Chargement...
Vous devez être membre pour commenter ce post