Décryptage « Couple Haut Potentiel / Pervers Narcissique »

Atypikoo : le réseau social des neuroatypiques Forums Discussions générales Décryptage « Couple Haut Potentiel / Pervers Narcissique »

  • Matthieu
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 1
    @mattgordon67

    avatar
    Frédéric
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 4
    @kartagnosis

    Hello la commu,

    Voilà un sujet sur lequel je ne pourrais pas rester silencieux ! 1 x 5 ans et 1 x 10 ans avec chaque fois une PN !

    Je n’arrive toujours pas à comprendre ce mode de fonctionnement et je me fais avoir à chaque fois.

    Il y a tellement à dire que je ne sais pas par où commencer…

    Au plaisir de vous lire

    Cordialement

    avataravataravataravatar
    Cléo
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 14
    @cleo

    Hello tout le monde,
    Je ne peux que réagir à ce sujet ! Comme Frédéric mes deux dernières relations = PN.
    Je ne comprends pas de tomber à chaque fois dans le panneau. L’amour rend aveugle ? Ou HP=aimant à PN because trop empathiques ? 🤨
    Curieuse de connaître votre point de vue….

    avataravataravatar
    Kim
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 13
    @savonhelice

    Hello,
    Ma dernière relation (et la première -croyais-je-sérieuse depuis pas mal de temps) était également PN. Comment on tombe dans le panneau ? Les raisons que tu donnes @cleo me semblent exactes, j’en rajouterai juste une troisième : les PN n’ont pas une si grande intelligence qu’on croit, simplement ils savent « lire » les gens autour d’eux, et savent les exploiter si besoin, en repérant ce à quoi nous « tournons ». Et quand ils le savent, ils nous en donnent une pleine dose comme un dealer qui offrirait sa première dose à un futur client (désolé, la parabole n’est pas glorieuse, mais je la trouve hélas adaptée). Et ensuite, on va alterner doses de plus en plus réduites de ce que nous voulons (amour, affection, aventure, etc.) avec des périodes de manque. Et c’est le rythme chaud/froid, ou baffe/caresse qui nous rend déboussolés et accros à la foi.
    Pour moi, la seule parade, c’est de repérer ce à quoi on est trop sensible, ou que nous voulons parfois trop, et de se méfier quand quelqu’un semble nous en donner d’emblée une dose immense. Ça n’est pas quelque chose de naturel, et c’est normalement progressif dans une relation. Le PN, lui (ou elle), va « tout balancer », et nous en mettre plein les yeux. C’est à mon avis le meilleur signe pour en repérer un, et couper court le plus vite possible – même si c’est difficile (« je peux presque la toucher, Indy ! »), et encore davantage si on était en manque affectif juste avant.

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    Frédéric
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 4
    @kartagnosis

    C’est fou comme on a la capacité de ce faire avoir!

    Courage pour la suite

    avataravatar
    Kim
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 13
    @savonhelice

    Ah ben c’est d’autant plus facile qu’on se fait attraper par nos plus grandes faiblesses, généralement ! C’est sacrément dur de ne pas y succomber. Je ne peux même pas être totalement sûr que je ne me ferais pas moi-même avoir une autre fois – mais ce serait plus difficile, j’espère. Courage à toi zaussi !

    Nico
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 94
    @karl

    Bons…non je blague, pas bonsoir.

    Le plus intéressant c’est de regarder le CV de ce commercial qui nous explique la vie.
    Sinon j’adore la teneur d’un tel sujet, bien construit, bien formulé, intéressant au possible. 🙂

    Belle soi…ah non.

    edit : Et courage a ceux qui passent par la route de psychopathes, mais allez voir un psy pour de l’aide, pas un coach (et encore moins un web entrepreneur)! Voyons! Bise 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 jours et 13 heures par Nico.
    avataravataravataravataravatar
    Olie
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 40
    @olie

    @karl Franchement Nico, t’es vraiment un PN !!!!!!!

    *Déjà partie*

    avatar
    Cléo
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 14
    @cleo

    @kim
    Je rejoins ton point de vue. Il y a un article très intéressant sur les hypersensibles et l’amour. Il sonne tellement juste !
    En introduction il est écrit ( de mémoire) que les hypersensibles recherchent en amour une communion, une connexion bref une évidence et c’est très juste. Donc quand on fait ce type de rencontre comment différencier un PN d’un réel partage ?
    On s’en aperçoit sur la durée généralement. Cela signifie t’il que nous devons conserver notre fameuse carapace ?
    Très vaste sujet n’est ce pas 😆
    Ce qui est certain c’est que suite à une relation avec un PN la reconstruction prend du temps.
    J’attends un livre qui traite de ce sujet et je le partagerai avec ceux que ça intéresse avec plaisir 😊
    Bises à tous et courage !
    Nous sommes de belles personnes zébrées 😉

    avatar
    Rossella
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 3
    @rossella1978

    Merci pour ce temoignage tres juste… ta comparaison avec une dose de drogue est exactement la meme que j’utilise pour m’expliquer a moi et mes amis comment ca marche pour moi, ce que cette relation m’a fait, enlevé.
    Pourquoi j’y retourne alors que je sais que ca me fait du mal, que ca me vide, que ca m’enleve ma joie de vivre….
    j’ai reussi a mettre fin a cette relation en septembre 2020, mais le cordon met du temps a couper, on travaille ensemble…. j’ai enfin decidé de changer de poste, pour bientot pour me sortir de la.
    j’ai lu qq livres qui m’ont aide. Tant pis pour l’amour, BD illustrée, je la conseille, vu chez la psy de mon fils HP.
    dans ce livre ca dit que les gens HP et PN ont en commun une meme faille narcissique, mais que les voies choisies pour la « patcher » sont opposées.
    le HP se concentre vers les autres, le PN se concentre sur lui, le centre du monde. j’ai trouvé ce parallele assez parlant, ma plus grande question, comme celle de vous tous surement, est POURQUOI je suis tombé amoureuse d’un mec-fille comm ca, POURQUOI? pourquoi MOI?
    j’ai deja conneu d’autres ruptures dans le passé mais la rupture avec un PN ca n’a rien a voir…
    les degats que ca laisse derriere sont juste enormes. la pert de confiance, la peur de repartir meme parler avec qq un on se sent inadaptée, de faire faux tout le temps, c’est horrible a quel point ca mine les fondations de notre personnalité.
    a la fin je me sentais comme une espece d’animal a qui on prenait toutes ces forces. il m’a pris ma joie de vivres, mes sourires, mes bonnes actions en le transformant en choses de ma faute, contre lui etc….
    si vous avez des conseils pour une reconstruction solide je suis preneuse
    j’essaie de me reconstruire, de m’entourer d’amis et de faire des activités dehors ou des choses qui me plaisent.
    Ca reste douloureux d’accepter d’avoir vecu comme ca, je sens parfois comme une sensation de violence (psychologique) qui revient encore
    j’ai du mal a discuter avec des personnes (j’ai une grande envie de reconstruire qq chose de beau, de SAIN) je me sens vite que ce que je vais faire ne vas pas aller, pas convenir, alors que je veux juste etre moi meme, j’etais une personne solaire, pleine de vie, j’espere retrouver tout ca mais c’est LONG, plus lnog que prevu

    au plaisir de vous lire et merci pour votre partage, Rossella

    avataravataravataravataravatar
    Françoise
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @tartine

    Bonjour. Toute nouvelle sur le site, je suis intriguée de voir que le thème « se faire avoir par un pervers narcissique » semble bien présent. Perso je me suis fait avoir au cours de ma vie chaque fois que je me suis retrouvée en état de faiblesse, par 4 médecins à qui je demandais PROFESSIONNELLEMENT de l’aide + un artisan. Cela m’interroge beaucoup, du fait de la répétition. Le pire par un chirurgien lors de mon cancer, qui s’est servi de moi comme cobaye sans me prévenir, d’où obligation de deux nouvelles anesthésies générales, etc. etc., une longue histoire pas terminée au niveau de la Justice.
    Je pense que certaines caractéristiques HP, comme le fait d’avoir une personnalité affirmée qui ne s’en remet pas totalement à l’autre, qui exprime clairement ses demandes, ou tout simplement qui séduit par ses caractéristiques, 1- rend jaloux certains, 2- attise l’envie de rabaisser (comme le disent très bien Arielle Adda et Hélène Catroux dans « l’enfant doué », comme s’il devait y avoir nivellement au niveau de tous), 3- attire, mais en même temps déclenche une certaine agressivité chez ceux qui n’ont pas l’esprit « forêt tropicale », surtout si l’autre a une haute opinion de lui-même qui en réalité cache des failles, ou si l’autre a été lui-même abusé d’une manière ou d’une autre sans avoir géré ses traumas antérieurs. 4- Et surtout, il me semble que la majorité des HP fonctionnement dans la Beauté du monde, donc sont très naïfs. Il ne leur vient pas à l’esprit, car ils fonctionnement à 1000 lieues, que dans leur vie quotidienne l’autre puisse réagir de manière perverse. Donc ils font trop confiance, s’aveuglent, voire se soumettent. C’est en tous cas ce que j’ai observé me concernant. Pour ceux qui « se font avoir amoureusement », je me demande dans quelle mesure ils ne se choisissent pas du fait d’une communauté de niveau d’intelligence, mais j’ai remarqué qu’un haut niveau d’intelligence INTELLECTUELLE, sans que l’empathie, la connaissance de soi et le travail sur soi ne suivent réellement, parce que la personne a dû s’en couper dans l’enfance et s’est réfugiée dans le mental, favorise la mise en place de moyens de défenses psychiques, dont la perversion. C’est bien pourquoi on trouve souvent un grand niveau d’intelligence chez les pervers. Mais il serait trop long pour moi d’analyser tout ça maintenant, j’y reviendrai.

    avataravataravataravataravatar
    Aymeric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 9
    @yacha

    J’attire l’attention sur un point : la perversion narcissique est une classification très à la mode, comme ce fut le cas à une époque pour borderline ou d’autres.
    A titre personnel, je pense être sortie avec au-minimum 2 perverses narcissiques (du-moins ça répond clairement au DSM-5) mais je ne suis pas psychiatre.
    Je souligne ça en passant rapidement parce que je ne sais pas si l’engouement pour cette classification est justifié. On peut également juste tomber sur des personnes dégueulasses à un moment de leur vie mais qui peuvent changer par la suite. D’ailleurs, j’ai appris que l’une de ces 2 personnes a suivi un traitement hormonal par la suite. N’oublions pas également que le plaisir de faire mal à autrui, bien que cela soit pervers, peut également s’avérer être un processus de vengeance suite à une souffrance jugée insupportable ou un passage ignoble dans la construction de soi.

    Ceci dit je partage l’avis qu’être HP favorise l’attirance des PN. A nous d’apprendre à gérer nos émotions et nos sentiments pour détecter les personnes qui ont besoin de nos émotions pour vivre et ne pas foncer tête baissée.

    avataravataravataravataravatar
    Rossella
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 3
    @rossella1978

    je suis bien d’accord que les PN ont surement souffert a un moment de leur enfance et c’est d’ailleurs ce que j’ai essayé de dire a mon compagnon qu’il fallait trouver qu’est qui le rendait comme ca plein de mepris, et malheureux (il est assez seul hein le mien c pas un PN plein de potes etc….. )
    mais il n’y a jamais eu moyen de l’aider. j’ai encore essayé de l’aider apres ma rupture. Lui et sa fille qui est partie en caraffe (hopital depuis 3 mois)

    par contre je t’avoue Aymeric que ca me fait un peu mal de lire ca, le PN est un concept tres a la mode car oui j’ai lu ca, vu ca, APRES etre arrivée a cette conclusion. pour mon cas.
    c’est exactement ce que ses potes (3) lui ont dit quand il est allé pleunricher, c un concept a la mode. certes, ce n’est pas pour ca que ca devient moins vrai.
    c’esrt ecrit aussi qu’il vaut mieux ne plus empoyer ce mot car justement trop a la mode et meme celebré au cinema (cf le film Mon Roi.)
    vous savez ce qu’il m’a dit mon copain il y a 3 ans quand il a vu ce film? ca l’avait mis « mal a l’aise ». etrange.

    bref je suis bien consciente que des fois c’est abusé ce terme. je me suis posée cette question 1000 fois avant de m’autoriser a le penser
    mais a la fin je n’ai pas trouvé autre chose
    c’est une personne tres intelligente, surement HP aussi (sa fille a été testé, confirmée HP, juste avant de degringoler) mais profondement malheureuse. je n’ai pas reussi a combler ce trou alors que je l’aimais. enfin je pense, oui je l’ai aimé, j’ai essayé. le yoyo m’a demolie a la fin. je ne l’ai pas inventé.
    et etre a ses cotés m’a vidée. cette sensation de malsain et de malaise qu’il degage je ne suis pas la seule a l’avoir ressentie.
    le fait de ne pas etre crue rajoute un peu de souffrance a ce qu’on a deja traversé, mais on est ici pour partager, donc je comprends ton point de vue, tu fais bien d’ailleurs de mettre en garde sur ca car c’est un terme assez abusé de nos jours.
    pour ma part j’ai tellement reflechi avant d’employer ce mot et d’en arriver là… mais je peux me tromper, c’est sur/
    Merci pour ton message, Rossella

    P.S. moi aussi il m’a qualifiée de borderline mon cher copain juste car il n’arrivait pas a me comprendre……….

    Aymeric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 9
    @yacha

    @rossella1978 Je ne dis pas que je ne te crois pas Rossella, pardon que tu ais compris ça, ce n’était pas mon but. Je voulais attirer l’attention sur ce point parce que de fait en général c’est très à la mode. Mais ce n’est pas en lien avec ton histoire à toi, je ne me permettrai pas d’affirmer de telles choses : je ne te connais pas et je ne connais pas ton histoire.
    Mon but était d’ouvrir à d’autres possibles en règle générale du fait de la mode actuelle sur cette classification. Mais ça s’arrêtait là : pas de volonté de ma part à rentrer dans l’analyse de ce que tu as vécu. Désolé que tu l’ais pris comme ça, ce n’était pas mon intention.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 20 heures par Aymeric.
    Laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 2
    @laurentharp

    Il me semble qu’on touche du doigt le problème de ces « classifications » à la mode. C’est pareil pour HP en fait. Il est formidable que l’information se diffuse car cela permet aux personnes réellement concernées de découvrir ces classifications et de mieux comprendre ce qu’il leur arrive mais le fait que cela devienne à la mode et que cela soit mis à toutes les sauces par trop de gens décrédibilise en même temps le concept.

    Du coup j’applique à ces deux concepts le même traitement: je ne les évoque que lorsque je ressens que mon interlocuteur est concerné (au final souvent pour HP et heureusement très rarement pour PN).

    Et cela rejoint une autre de mes convictions: il est vitale d’avoir deux cercles: les HP et les autres. Et bien entendu d’adapter son attitude et son discours. Les échanges sur notre ressenti profond et les difficultés éventuellement rencontrées ne peut être partagés qu’entre HP.

    Cela ne veut pas dire que l’autre cercle doit être dévalorisé. Il est aussi très important. Mais on ne peut pas tout partager avec ce cercle.

    Je sais que cela peut sembler un peu extrême, voir choquant. Mais c’est la conviction forgée par mon expérience.

    avataravataravataravataravatar
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 34)

Mots-clés : 

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link