Theooo
10 oct. 2021 à 21:43
Bonjour, bonsoir :)
Comme indiqué sur mon profil, j'ai 19 ans et ainsi je suis étudiant en IUT Informatique.

Depuis assez petit (surtout depuis le collège), j'ai une aversion pour l'Ecole, aversion qui a pris de plus en plus de place dans ma scolarité (au point où je bénis la Chine de nous avoir offert la CoVid, sans quoi je n'aurais pas eu mon bac, pour sûr).

Bref, tout ça pour dire, j'ai un problème : je suis major de ma promotion, j'adore l'informatique, mais je veux partir car je n'aime pas les cours et j'en ai marre d'attendre [ma vie] (dans ma tête j'étais parti pour faire des études longues, soit en école d'ingénieur, soit jusqu'au master). Je voudrais partir pour me lancer en indépendant / freelance et en vivre (ce que je pense ne pas être de très grande difficulté vu ce qu'on m'en a dit, et la demande étant supérieure à l'offre), et à terme, pourquoi pas créer une société.

Contexte : Suite au décès d'une de mes grand-mères, je suis depuis quelques mois obstinés par la mort, par ma mort, et par le temps qui se perd; ainsi résulte la peur de rester dans l'attente (attente dans laquelle je suis perpétuellement plongé : "mais si, attends encore X années, et ensuite tu seras 'libre' de faire ce que tu veux").
Je prends conscience (émotionnellement, rationnellement c'est une évidence depuis longtemps) de l'unicité de ma vie, du fait que je peux mourir à tout instant, je m'imagine - inconsciemment -, au seuil de la mort (en me disant : qu'est-ce que je fais de mon unique vie, puis je ressens ce vide abyssal qui signifie ma disparition de ce monde..)

Ce choix m'appartient, j'en ai pris conscience il n'y a pas si longtemps (car j'ai malgré mes désirs de refaire le monde, toujours suivi la voie qu'on me dictait), c'est pour ça que ma question n'est pas "Est-ce que le diplôme me serait nécessaire ou non ?" (la réponse est assez évident, blablabla gâchis de potentiel).

Ma question est : A quel moment doit-on choisir de s'écouter ou non ?

Je sens que quitter mes études devient une évidence, car malgré l'erreur que cela pourrait représenter (même si, je ne l'oublie pas : j'ai des ressources et des compétences, l'école de la Vie, ça peut peut-être m'aider bien plus que le reste, qui sait).
Mais peut-être le regretterai-je ?

Si j'avais plusieurs vies, ou la possibilité de retourner dans le passé, depuis quelques années déjà j'aurais choisi d'essayer de quitter les sentiers battus pour forger mon propre chemin individuel...

Si je me pose régulièrement ces questions de sortir des parcours habituels, c'est qu'il y a un profond malaise ?

Alors, lubie, folie, immaturité (sans doute, mais c'est peut-être ces erreurs qui vont vraiment me faire grandir, les mantras des Anciens ne servent à rien si on ne les expérimente pas non ? Surtout en étant tourmenté par cette impression de manquer une opportunité) ou véritable opportunité individuelle à saisir (sans pour autant dire que cela serait facile, mais peut-être que ça me rendrait plus heureux) ?

Voilà, qu'est-ce que cela vous évoque chez vous ? Par rapport à votre vécu ? Vous qui êtes possiblement beaucoup plus au fait que moi (et surtout beaucoup plus conscient de l'unicité de votre vie et des questionnements existentiels "qu'est-ce que je vais en faire ? Qu'est-ce qui compte réellement" que la plupart des gens avec qui je pourrais en parler)

Merci beaucoup, je m'excuse par avance si le ton paraît provocateur, impudent ou orgueilleux...
Vous devez être membre pour commenter ce post