Gérer l’ado HPI

Atypikoo Forums Discussions générales Gérer l’ado HPI

  • Stéphanie
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @voline

    Bonjour,

    Je suis nouvelle sur ce site. Je me suis inscrite hier après un coup de blues particulier de ma fille qui a eu 14 ans il y a quelques jours.
    HPI, légère dyspraxie , c’est une excellente élève de quatrième dans toutes les matières. La primaire a été compliquée d’un point de vue relationnel (avec ses pairs), des angoisses, un sommeil agité (cauchemars sur les trous noirs, etc.). Neuropsy du cp au cm1 ….Depuis le collège ça va beaucoup mieux, elle s’épanouit, est plus dans la nuance et a même 3 amies depuis la rentrée de cette année, et tout va bien. Son profil c’est en gros une geek, ne portant aucun intérêt pour les réseaux sociaux, elle joue aux jeux vidéo, dessine beaucoup (classique et sur tablette graphique). Elle aime passer de longs moments dans le jardin, lire, et s’intéresse relativement à tout.
    Elle a des périodes de blues, mais hier soir je n’ai pas tout compris, mais vu l’état de ses ongles ce n’est pas rien… elle me dit s’ennuyer en classe (bon ça on peut comprendre…), perdre sa motivation à travailler, ne pas mériter ses notes. Elle a commencé à pleurer car en français la prof remplaçante est un peu dispersée, passe vite d’un truc à l’autre, elle l’a trouve un peu fofolle, ça l’angoisse etc. Je la sens insécure, d’ailleurs ses profs parlent régulièrement d’un manque de confiance. Puis a conclu par un « puis je ne fais rien, je n’arrive pas à me mettre au travail seule quand je suis à la maison ». Ses notes vont de 16 à 20, Je ne sais pas comment l’aider. C’est vraiment un bref résumé mais j’aimerais vraiment des conseils éclairés….
    Merci de m’avoir lue.

    mariesand
    Participant
    • Sujets : 7
    • Réponses : 245
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    @mariesand

    @voline
    J’ai vu que tu n’avais pas encore eu de réponse donc je te mets juste un petit mot pour te dire que je prendrais le temps de te répondre ce week-end car là je ne suis pas bien dispo, mais je suis concerné également car j’ai deux fils hp. Je pourrais au moins t’apporter mon témoignage

    avatar
    Stéphanie
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @voline

    Merci !

    mariesand
    Participant
    • Sujets : 7
    • Réponses : 245
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    @mariesand

    @voline, je reviens vers toi 😉
    Comme énoncé plus haut, j’ai deux fils Hp, et deux enfants totalement différent !
    le premier a 29 ans bientôt, et a été dépisté à l’âge de 10 ans, nous l’avons emmené chez un psy à cet âge car il ne partageait rien avec les autres copains de son âge, restait toujours seul dans son coin, préférait les personnes plus âgées, etc… A partir du moment ou nous avons su, il a sauté une classe et a commencé à s’épanouir davantage, il a toujours eu des résultats suffisants pour aller jusqu’au master sans le voir travailler ! 😉

    Le deuxième a 13 ans, il est en quatrième et a été dépisté en Juin dernier donc c’est assez récent. Lui, par contre, vit plus difficilement son hp : décrochage scolaire, il « s’ennuie », n’a plus de motivation… il a subit du harcèlement en 6ème, on le traitait de premier de la classe, d’intello, etc… il a subi des menaces, simulation d’étranglement, ils l’attendaient à la sortie du collège, le chahutait, etc… Nous l’avons changé de collège, mais du coup, il s’est rendu compte qu’en faisant le pitre, là, il était aimé… il a pris le pli et ses notes s’en ressentent, à cela ajouté à son ennui… C’est effectivement pas simple !
    J’ai contacté l’ANPEIP, et je suis allée les rencontrer. Ce type de comportement est assez fréquent. Ces enfants ont une estime d’eux même assez basse, se mettent une pression importante (pour ex, quand mon fils est entré au CP, il m’a tt de suite dit qu’il allait certainement redoubler car ce serait trop difficile pour lui…), sont perfectionnistes et donc sont assez angoissés…
    Le fait que ta fille ait de bonnes notes est plutôt positif car très souvent ces enfants décrochent au collège car il y a beaucoup de répétitions (tout ce que détestent ces enfants). le fait qu’elle s’ennuie est assez logique, l’ANPEIP m’avait recommandé de diminuer la pression, et de plutôt les rassurer sur leurs capacités.
    Pour la travail à la maison, c’est pareil. Pour mes deux fils, ça a toujours été très compliqué à gérer ! Mon plus jeune m’a même demandé de l’aider, de le pousser et le surveiller car tous seul, il n’y arriverait pas ! Pour rendre les devoirs plus ludiques et moins répétitifs, on essaie de trouver des documentaires qui correspondent (c’est plus concret et plus vivant), ou des moyens mémo plus rigolos, etc… pour faire en sorte que ces devoirs que mon fils trouve excessivement pénible (encore la répétition) soient plus « légers »
    Et puis, il y a l’âge aussi (les ados !) qui rend les choses plus complexe, moi aussi c’est un geek, qui s’évade dans ses jeux, s’enferme dans sa grotte…
    Voilà pour mon expérience, je reste à ta dispo 🙂

    Stéphanie
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @voline

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Ma fille est en quatrième également avec plus un profil de votre grand. Nous avons évoqué plusieurs fois le saut de classe en primaire mais la directrice y a toujours été opposée. Avec le recul j’aurais dû insister. Maintenant ma fille ne veut plus l’envisager… là où elle rejoint le profil de votre plus jeune c’est dans la demande d’être derrière elle pour les devoirs. Je fais exactement comme vous, c’est souvent un moment où l’on rigole, parfois dans l’intention qu’elle se souvienne. Je varie aussi les supports. Après la révolution par exemple on a regardé le Marie-Antoinette de Coppola, on a pu parler de tout autre chose aussi. On approfondit la svt en promenade, ses cousines sont scientifiques ça aide aussi. Là elle a choisi de lire les misérables pour le collège, mais pas la version abrégée ou réécrite. C’est d’ailleurs un peu problématique car elle a toujours aimé se lancer ce genre de petit défi mais là elle est dans une période « je suis crevée » en permanence (entre le manque de motivation et les hormones… là filles et garçons ne sont pas au même stade à cet âge ^^). Je lui laisse son sas de décompression, regarder ses let’s play sur YouTube etc. Avec un minimum de règles (après les devoirs et pas après 21h). Du coup à la maison on gère plutôt bien, disons qu’on a trouvé un équilibre mais contre l’ennui en classe je ne sais pas quoi lui dire… certains profs l’ont bien vu, l’un d’eux sait la tenir en éveil, un autre a bien souligné son avance et lui a proposé des exercices supplémentaires mais elle les a refusés. Elle adorait le français mais a du mal avec sa prof et son intérêt a grandement diminué. J’essaie de la re motiver ET de la rassurer car elle pense qu’elle va perdre une année en français. En fait, le soir ça me demande une énergie folle de m’adapter. Je me rends compte à quel point je suis investie dans ses devoirs parce que je peux parler allemand (alors que je n’en avais jamais fait…).
    Ce qui est très positif c’est l’évolution de sa relation avec les autres. Bon… les 3/4 de la classe la trouve toujours bizarre mais sympa. Elle se fait charrier comme la semaine dernière car elle était la seule à ne pas savoir qui était Kev Adams mais ça lui est égal maintenant elle en rit. Elle n’est plus seule dans la cours. Son mini groupe lui suffit, elle fait des efforts (elle manquait cruellement d’habiletés sociales), et sait même détecter quand elle ennuie son auditoire (ce qui n’était pas du tout le cas il y a peu encore).
    Aujourd’hui ça va mieux, mais toujours pas motivée à travailler, elle attend les vacances avec impatience, les 4 semaines vont être longues..

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Stéphanie.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Stéphanie.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Stéphanie.
    mariesand
    Participant
    • Sujets : 7
    • Réponses : 245
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    @mariesand

    Tu peux me tutoyer, sur les forums c’est habituel 😉
    Palier à l’ennui en classe c’est compliqué, soit tu as la chance d’avoir des profs au courant qui vont tenter d’alimenter davantage ta fille, soit elle va « subir » des leçons qu’elle connait deja puisqu’il s’agit souvent de répétitions au collège… Est-ce que tous ces profs sont au courant ?
    Dans le collège de mon fils, ils l’ont inclus à ce qu’ils appellent « la passerelle », qui est censé lui redonner gout aux cours…. il s’y ennuie profondément et accepte d’y aller uniquement parce que ça lui fait rater des cours ! Ceci étant, les relations sont meilleures depuis que ses profs sont informés, dans son collège on a la chance qu’il y ait des formations pour eux sur ce sujet. Du coup, ils sont plus tolérants avec les notes et le comportement, ils ne laissent pas faire bien sur, mais comprennent davantage et mon fils se sent mieux accepté maintenant.
    La seule chose qui arrive à le motiver, c’est d’avoir un prof « vivant », qui fait du concret, qui donne envie, etc… là ça peut ètre gagné, il va adherer. Mais dans le cas contraire, c’est peine perdue, il décroche….
    Je crois que tu fais vraiment bien lors des devoirs, elle a de la chance d’avoir une maman qui s’investit avec autant d’adaptabilité 🙂 Le plus difficile pour eux, c’est de passer le collège, après c’est un peu plus interessant pour eux je pense. En tous cas, je l’ai ressenti avec mon fils ainé, plus il grimpait dans les études, mieux il se sentait.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link