fleursauvage Super Atypiker
21 juil. 2020 à 18:06
Voici une vidéo que m’a transmise une amie et qui illustre très bien ce que je vis si souvent…



Peut-être que vous aussi…

Ce matin, une participante de mes cours de français s’en prends à moi en plein cours, donc en présence des autres participants en me reprochant d’avoir un problème avec elle et de ne pas le lui dire…
Je lui ai confirmé qu’en effet j’avais un problème avec elle, mais que j’en avais fait la remarque à de nombreuses reprises, car ce sont ses arrivées en retard régulières et les dérangements qu'elles causent, ces absences sans s’excuser également régulièrement, le fait qu’elle passe beaucoup de temps du cours sur son téléphone donc sans écouter ce que se dit pendant ce temps… Elle m’interrompt en permanence et ne me laisse pas m’exprimer et prétend qu’elle, elle est très calme alors que j’étais en colère. Je lui ai répondu que j’avais le droit d’être en colère vu son comportement, mais comme je n’arrivais pas à en placer une, j’ai abandonné pour tenter de désamorcer son jeu de pouvoir manifeste. Sortir du jeu me paraît être la seule solution...et en même temps, je suis profondément touchée par l’énergie très lourde et agressive qu’elle dégage, car je la ressens très fort dans son regard et le ton de sa voix, même s’il est calme…

Puis à la pause, nous avons reparlé ensemble, elle s’est calmée finissant même par reconnaître qu’elle avait mal compris le problème que j’avais avec elle et me disant qu’elle m’aime beaucoup et que c’est pour ça qu’elle était tellement triste. Puis, elle s’est excusée de son comportement durant le cours juste avant en ajoutant qu’elle reconnaît avoir un peu forcé la dose pour me faire réagir…
Résultat, je suis encore sous le choc, à la fois de son agression verbale pendant le cours que j’ai vécu comme une grande violence, mais peut-être plus encore d’entendre qu’elle prétend m’aimer beaucoup (et je crois qu’elle est sincère, mais nous ne devons pas avoir la même vision de ce que c’est aimer) et en même temps qu’elle reconnaît presque en souriant avoir volontairement joué ce qu’elle a fait en cours, comme si pour elle c’était un jeu et rien d’autre…
Mais moi, ça a profondément blessé ma grande sensibilité, car je ne supporte pas la violence et que je suis particulièrement sensible à toutes les formes de jeux de pouvoirs et d’abus, en ayant subi de nombreux dans mon passé...à tel point qu’après avoir pour finir échappé de justesse à une collision frontale avec un automobiliste qui dépassait un camion sans visibilité lorsque je suis rentrée chez moi, je me sens tellement secouée que j’ai décidé de ne pas aller travailler demain, car j’ai besoin de digérer et que j'ai besoin de me protéger, car je ne pourrai pas supporter une violence supplémentaire… Ce sera la première fois que je serai absente une journée depuis 1 an et demi que je travaille là.

Comme dans la vidéo, je ne comprends pas pourquoi tant de violence, violence qui pour les normo-pensants n’en est pas et n’est parfois qu’un jeu.
Ils ne sont (pour la plupart) pas mal intentionnés, mais ne semblent juste avoir aucune conscience sur la façon dont nous pouvons ressentir ce qui pour eux est tout à fait normal, pas grave, juste banal…
Et du coup, je pense que c’est encore moi qui vais probablement avoir des problèmes et passer pour quelqu’un de « pas normal », une fois de plus…peut-être que je perdrai encore mon travail, on verra...mais quoiqu’il arrive, ma priorité aujourd’hui c’est de prendre soin de moi et de mes besoins de respect, de paix et de sérénité !

Evidemment ce qui s’est passé là réveille de nombreuses mémoires d’autres situations semblables vécues précédemment et qui se sont très mal terminées pour moi, une fois par du harcèlement moral (suivi de licenciement lorsque je me suis défendue) et une autre fois par une menace de licenciement pour faute grave (sous un prétexte inventé) et une autre fois encore, par un véritable licenciement abusif…

Ca me rend vraiment triste que les autres ne se rendent pas compte à quel point ils peuvent être violents et blessants avec nous, alors que pour eux ce n’est rien...et alors que parfois ils pensent nous aimer !
Parfois, je n’en peux plus de la violence quotidienne de ce monde dont la plupart ne semblent même pas se rendre compte...

Est-ce que ce « choc de la violence » dont parle la vidéo est aussi quelque chose dans quoi vous vous reconnaissez ?
Vous devez être membre pour commenter ce post