La bise / Geste culturel gênant ou non ?

Atypikoo Forums Discussions générales La bise / Geste culturel gênant ou non ?

  • Ce sujet contient 64 réponses, 32 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 1 mois et 3 semaines.
  • Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    La bise
    Née en France 🇫🇷 , je dois m’accommoder de « la bise ». Un geste culturel ouvrant ou fermant une rencontre avec quelqu’un dans un environnement privé.
    En plus venant du sud : c’est une religion pour certain(e)s.
    Le mot bise étant également synonyme de « bisou », on visualise donc très facilement la proximité qu’implique cette action.

    Personnellement c’est un geste que je ne comprend pas, je ne me suis jamais renseignée sur l’histoire qu’il y a derrière et donc son lien étroit à notre société, à notre nation. Mais quelle utilité a t-elle?

    Personnellement, la proximité des visages avec quelqu’un, me gêne. Il est plus agréable pour moi de montrer ma satisfaction lors d’une rencontre avec un signe de tête ou un simple « bonjour, salut… ».
    À contrario, lorsque je vois des personnes que je connais très bien et que j’apprécie, je préfère les prendre dans mes bras, tape sur le dos et on en parle plus.

    Cette particularité de faire n’est , je pense, en rien la représentation de mon atypie. Elle est peut-être plus la représentation du fait que je ne sois pas « tactile ». Mais la question me reste dans la tête. Je vois d’autres personnes qui se sentent gênés par ce geste, sans pour autant faire parti d’un groupe « HP ».
    Pourquoi se forcent t-ils donc à « faire la bise », malgré cette gêne?
    Ce sentiment est-il réellement partagé ou n’est-il que la projection de ma propre émotion que je retrouve chez eux?

    Bien entendu, parlé de se fait ouvrira sans doute la voie aux histoires inculpant les personnes au caractère dominant, qui n’hésitent pas à montrer qui est « le patron » en nous explosant la joue.

    Respecter la culture : n’a de sens que si elle nous convient.
    Cette dernière évolue donc en fonction du groupe de personnes qui se l’approprie, hors « la bise » est commune à la nation avec laquelle j’ai grandi, et il est difficile d’expliquer aux gens pourquoi je n’aime pas que l’on rentre 10 fois / jour dans un espace que l’on nomme « zone intime », sans « blesser » son interlocuteur. Comment leurs dire que je me sens soit comme l’agressé, soit comme l’agresseur lorsqu’il s’agît de passer cette zone?

    Alors je ne vais pas changer le monde avec ces questions et je continuerais de m’accommoder de ce geste temps qu’il ne met pas ma vie en péril.
    Mais je souhaitais déposer ça quelque part afin de connaître les histoires et ressentis d’autres personnes sur ce sujet pas fou.

    PS : Connaissez-vous un antonyme de « tactile » dans ce contexte?

    N’hésitez pas répondre à l’intégralité ou a une partie de se que j’ai écrit. Dites moi si ce style de « petites notes » peut vous intéresser. (Mon tel en est rempli). Tcho les loutres!

    avataravataravataravataravataravatar
    Monica
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 448
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    @monica

    @popote Moi j’aime bien l’idée des petites notes.
    Sinon, moi non plus je n’aime pas du tout ce truc de devoir se coller le visage à des inconnus ou même des connus mais pas intimes. Pour peu qu’ils aient mis un parfum, c’est…beurk, une torture. Dans le milieu professionnel, je fais en sorte que ça se sache, et tant pis si je passe pour impolie (ça m’a déjà été reproché).
    Je n’aime pas beaucoup plus serrer la main, mais ça permet au moins de conserver une distance. Sauf ceux qui ne la lache pas pour pouvoir mettre la 2ème sur ton épaule, grrrr.
    J’ai beaucoup apprécié de travailler en Allemagne où le bonjour par la tête ou un signe de la main était convenable ! Voilà ce qui est le plus « normal » de mon point de vue.
    Et réserver la bise aux intimes, et alors la une bonne grosse bise bien franche et pleine d’amour.
    Mais le pire, c’est quand j’ai rencontré un fournisseur espagnol, c’était la 1ère fois qu’on échangeait et il m’a carrément prise dans ses bras… mon malaise a été si perceptible qu’il est venu s’excuser en fin de réunion.
    Je ne peux pas dire que je ne suis pas tactile, je le suis avec des proches, très proches. Mais pas avec les autres, ceux qui me touchent sans me demander mon sentiment me dérangent. Alors je dis que je ne suis pas tactile, un mensonge pour la bonne cause!

    avataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    @monica Je n’avais pas pensé à la main sur l’épaule ! 😂 ça fait plaisir de voir se sentiment partagé! Merci pour ton témoignage! Je vais en écrire d’autres alors ! Au plaisir de te relire, tu m’as régalé

    avataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 123

    Aucun badge

    @

    La bise est une coutume qui comme toute coutume peut évoluer et changer… Une coutume se bâtit de part l’habitude de faire ou ne pas faire telle ou telle chose, ou avoir ou ne pas avoir tel ou tel comportement général et à l’échelle d’une région, ou d’un pays, etc. Il n’est aucunement obligatoire dans notre pays (nous avons encore la chance d’être un tant soit peu libre sur ce point là..;-) ) de faire la bise ou de ne pas faire la bise… Si tu ne le souhaites pas, tu peux tendre la main ou en tout cas ne pas ‘t’exécuter’ lorsque l’autre souhaite te faire la bise… Pour cela, Claire, il me semble qu’il faut que tu soies claire par rapport à toi même et consistante dans ton comportement… 😉 Personne ne t’oblige à faire la bises à qui que ce soit si tu n’en as pas envie ! Il te faut juste utiliser clairement et de façon explicite ce droit, ton droit ! A toi de trouver la meilleure façon, le meilleur moyen, afin de ne pas créer et faire se développer une incompréhension face à ce refus… C’est dans l’incompréhension qu’une ambiguïté, qu’un sentiment de mépris, de rejet ou de confrontation peut trouver le terreau pour se développer et croître… Soit claire par rapport à toi-même et par rapport aux autres, et lève toute ambiguïté face à ce que tu ne veux pas tu ne souhaites pas ; ainsi l’autre, les autres sauront comment se comporter face à toi… 😉 Courage ! Courage ! Nicolas

    avataravataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 3
    • Réponses : 261

    Aucun badge

    @

    @popote, Je suis extrêmement tactile et justement je n’aime pas faire la bise pour cette raison !
    Entièrement d’accord que ce rapprochement des corps, du visage qui plus est, pfiouuuu…
    Tactile et l’odorat exacerbé, il m’est arrivé de me laver le visage en rentrant tant des odeurs de fards à joues, poudres ou je ne sais quoi te collent à la peau. Tu te trimballes l’autre sur le visage toute la journée, c’est d’une grande violence pour moi. Et quand tu ne peux pas te laver. Le calvaire.
    En vieillissant je me permets d’êre différente, notamment au travail avec les gens de passage. Les autres le savent déjà que je suis différente 😉 Je salue avec un visage expressif qui montre de l’ouverture, de la reconnaissance de la présence de l’autre. Un salut qui se suffit à lui même et qui se module en fonction de l’interlocuteur. Si en face l’autre insiste avec ce rituel social (souvent les jeunes nouveaux avec l’envie de bien faire, de montrer l’envie de s’intégrer), je souris en disant « Je ne suis pas très bises 😉 » et j’enchaîne sur un « bienvenue » et autres formules ou questions bienveillantes. Mais parfois l’autre est déjà sur toi, c’est trop tard…
    La bise froide ou un visage, un regard accueillant c’est tout vu.
    Et puis, oui @monica il y a la bise chaleureuse réservée soit aux grandes occasions soit aux intimes.
    Je me rappelle très bien arrivée au collège, après l’élémentaire on ne pouvait plus jouer mais en plus on perdait les récrés à faire des bises. L’enfer. Et en Bretagne, quatre !!!!! Heureuse d’avoir divisé par deux en en passant la Loire 😊

    Mais tu as bien raison @popote, j’ai dû aussi être l’agresseur parfois….

    Après, la difficulté je dirais, c’est que s’il y a du monde, il y a ceux à qui j’ai plaisir à faire la bise (ça dépend de non humeur et des jours aussi, encore un point délicat) et les autres… Et là, on ne peut pas faire le tri ostensiblement. Toi je te bises t’es ma copine, toi tu pues aujourd’hui, toi je ne te connais pas assez, toi ta crème grasse qui luit, toi t’as l’air tellement sympa… Etc etc… C’est assez animal finalement…
    Bon, je vais peut-être faire bondir mais les animaux justement, les chiens par exemple… ils se reniflent systématiquement le derrière ou comme moi ils sélectionnent quand ils peuvent😉😂 ?

    Je suis un peu ce post en espérant trouver des trucs bienveillants pour éviter la bise tout en montrant qu’on est ouvert à la rencontre. Ce sont deux choses bien différentes

    avataravataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    @nicolasct merci pour tes paroles, mais malgré mes écrits je vais aussi continuer à faire la bise en milieu privé. J’ai tendance à penser que changer des coutumes « de détail » comme celle-ci peuvent me causer un tort fou en ce qui concerne mes opportunités. J’écrirais plus tard sur un sujet qui me passionne plus que tout autre : connecter les gens pour multiplier les connaissances et ainsi trouver des solutions aux problèmes d’aujourd’hui et de demain.
    Le fait de ne pas faire la bise pourrait m’empêcher de faire ces connexions et donc, par conséquences adieu la connaissance, l’enrichissement personnel et les opportunités personnelles / professionnelles.
    Je te remercie encore pour ton commentaire qui je le souhaite aidera d’autres personnes. À bientôt j’espère 🙂

    avatar
    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 93
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    je te comprends complètement !! Je suis pareille. Les parfums des gens..(entrer dans une parfumerie est une horreur pour moi !) Les dames pleines de fond de teint…Et pourtant je suis très « tactile » avec mes très proches (en encore, ça dépend lesquels :-)). C’est souvent ça que les gens ne comprennent pas, et souvent on passe pour une coincée ou une snob. Mais le pire du pire c’est que quand tu commences à en parler, il y a vraiment beaucoup de gens qui n’aiment pas spécialement ça ! Je n’aime pas non plus les gens qui, ne te connaissant ni d’Eve ni d’Adam, te prennent dans les bras et te serrent fort…Mais peut-être finalement que je suis une coincée, ou une snob :-).

    avataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    Génial! J’adore ce genre de sujet!
    En cherchant l’antonyme de tactile (impalpable n’étant évidemment pas satisfaisant), je suis tombée sur l’étymologie et là (comme souvent lorsque je fais ce genre de recherche), surprise!! On emploie le terme pour caractériser quelqu’un « qui aime toucher, le conTACT ». Sauf que le mot vient du latin tactilis « touchante, palpable », autrement dit pour caractériser plutôt les personnes ou les choses susceptible d’être touchées… Dans une acception ancienne « tactile » signifiait « qui peut être touché, l’objet du tact »

    Tactile : définition de TACTILE, adj.


    Nous ne serions donc pas « intacte » au « contact » de quelqu’un de « tactile »… hypersensible quoi 😀

    Par ailleurs je suis moi aussi facilement gênée par ce contact, d’ailleurs c’est souvent que je fais la bise à la personne une fois puis que « j’oublie » en partant ou que je ne la fasse pas les fois suivantes… Et comme toi @popote je préfère prendre dans mes bras les personnes dont je suis proche… Et bien sûr c’est contextuel et quand y a un (une) chéri(e) et des enfants… dur d’expliquer que parfois on a pas du tout envie d’être envahit par des câlins… compliqué… Mais je m’éloigne!

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 123

    Aucun badge

    @

    @popote: C’est un choix personnel faisant partie des libertés individuelles… 😉 C’est donc bien un choix à faire entre toi et toi-même…. Et je ne pense pas que faire la bise ou non soit un frein à la connexion avec l’autre et la connaissance de l’autre… Encore une fois, je me répète ici, mais si cela est clair pour toi, cela ne posera pas de problème à l’autre… Et pour qui cela peut poser un problème, peut-être que cela t’économisera des connexions et/ou connaissance pouvant être non nécessaires et/ou non pertinentes… Qui souhaite être apprécié de tous ne peut très souvent l’être d’aucun ! 😉 La bise est un conditionnement, non une obligation ! En privé, elle est souvent signe d’affection ; mais ici le contexte est fort différent ! Tu es libre ! Profite !!!

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    @margotton « Toi je te bises t’es ma copine, toi tu pues aujourd’hui », j’ai tellement rie!
    Je suis tout à fais d’accord avec toi : dans les soirées par exemple, tu as beau faire un tri très rapide dans ta tête, tu es obligé de subir. Pour ces cas là, je dis à tout le monde qu’il vaut éviter de me faire la bise parce que je couvre peut-être quelque chose (mes proches me connaissent très bien et rigolent quand je dis ça) ou je fais un grand « salut tout le monde » de la main, avec un grand sourire. Je suis très « joie de vivre » comme personne donc ça passe incognito. Merci pour ton commentaire 🙂

    avataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    @oriann Non je ne pense pas que se soit être coincé ou snob … d’ailleurs je pense que de très très peu de personnes le sont en réalité. Par exemple malgré ce que j’ai écris, je suis /dans un environnement privé/ la première à trouver des blagues à faire, alors que dés fois il n’y a pas lieu. J’ai le cliché de la payarde qui me colle au baskets parce que je suis « bonne vivante » la plupart du temps, cela n’empêche que je n’aime pas /comme toi/ rapproché mon visage des gens, juste pour me faire exploser les tympans. D’ailleurs quand je fais la bise, je ne fais pas le fameux « bisou en l’aire ». Et ça gène certaines personnes, mais pour ce détail: je n’en tient pas compte.
    Je reviens sur ce que tu as dit : « Les dames pleines de fond de teint… » Je fais partie de leur catégorie et qu’on m’enlève du fond teint alors que j’ai mis 1h à me maquiller … Merci mais euh … beh non. XD

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 93
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    haha ! pardon, pour le fond de teint ! moi je mets de la crème hydratante et ça doit pas être mieux

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 18

    Aucun badge

    @

    @oriann non ne t’excuse pas c’est moi qui devrait plutôt avec tous les pulls blanc que j’ai dû « salir ». haha!

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 93
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    @popote, si ça se trouve les fonds de teint/crème etc sont aussi une sorte de « barrière » pour se protéger de l’envahisseur 😉

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 123

    Aucun badge

    @

    @oriann: Il existe des crèmes qui t’empêchent de respirer c’est certain ! Tant par le bouchage des pores de la peau que par l’odeur et la sensation… LMAO ! Nul doute que ce sont des barrières dans un sens… Une façon de se protéger….

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 65)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
sexualité surmonter idées reçues atypique surdoué rencontre atypikoo

Sexualité : dépasser les idées reçues

Dans les cours sur la sexualité donnés à l’école, on entend surtout parler de prévention, de maladies sexuellement transmissibles, de préservatifs, de reproduction… ce qui est évidemment très important. Mais on n’entend (presque) jamais parler de plaisir, de relation à l’autre, ou à soi…

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link