La conscience, qu’en savons-nous ?

Atypikoo : le réseau social des neuroatypiques Forums Discussions générales La conscience, qu’en savons-nous ?

  • Ima
    Participant
    • Sujets : 8
    • Réponses : 629
    @ter

    Il n y a pas de consensus scientifique sur la définition, la localisation, le comment ça marche, ni le pourquoi cela existe, à propos de la Conscience.

    Votre avis m intéresse, et viendra alimenter mes travaux de recherche sur le thème de la prévention.

    Alors? Pour vous, la Conscience c est : où ? Quoi ? Comment ? Pourquoi faire ?

    Pouvez vous me dire ?

    avataravataravataravatar
    So
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 234
    @so-zebre

    Bonjour Ima @ter, laisse-moi cogiter…. au moins un moment ! Vaste sujet, hyper stimulant !
    Je ne suis pas certaine d’être à la hauteur.
    Je sors ! 😉 (donner cours à distance à mes étudiants…)

    avatar
    stavro
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 120
    @stavro

    écrits sérieux chez ce monsieur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ant%C3%B3nio_Dam%C3%A1sio

    avatar
    Marina C
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 1000
    @marinac

    Isa Padovani au congrès de la douance 2020 💖

    avataravatar
    Claire
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 46
    @claye

    Ce que j’en comprends (pas ce que j’en sais… parce que c’est ma pause et que là j’ai pas envie de convoquer mes bouquins), c’est que la Conscience s’inscrit à la confluence entre le perceptuel et l’intellectuel, les deux me paraissent nécessaire pour qu’il y ait conscience. Juste intellectualisé la conscience est une pensée, juste perçue elle est une sensation, mais perçue et intellectualisée elle permet d’être saisie, mobilisée pour faire des choix, tenir tel ou tel propos.

    Contrairement à l’inconscient qui agit à travers/par le Sujet sans que celui ci ne saisisse ce qui le fait agir, la conscience est agie par le Sujet qui est libre de saisir ou non cette conscience, d’en faire un truc ou de la laisser là où elle est… après tout la conscience est un peu dérangeante, elle pousse à l’action. Une fois qu’on est conscient de quelque chose, difficile de faire comme si et de fermer les yeux… Mais elle ne suffit par à l’action pour autant : je suis consciente que manger plein de chocolat n’est pas très bon pour mon organisme, mais je peux pas m’en empêcher. Ce qui pose la question de l’ampleur de cette conscience (peut être que si j’étais plus consciente des répercussions sur l’organisme, des principes physiques et métaboliques, j’agirais différemment)… d’où mon idée que la conscience est toujours limitée, même si elle l’est plus ou moins selon les gens. J’ai l’impression que la conscience va de pair avec les QI/QE… j’imagine que quelqu’un de très conscient de plein de choses ne sera pas la moitié d’un sot…

    Je pense aussi que la conscience peut être « donnée » on peut « rendre (plus) conscient quelqu’un, mais que ce sera différent d’une conscience qui se fait par soi-même. Le dialogue peut être intéressant à ce titre. Et en même temps j’ai tendance à penser que la conscience que l’on développe seul sera peut-être plus profonde et plus mobilisable (parce que vécue et enrichie par les percepts) que la conscience plus « intellectuelle »…

    Hâte de lire comment vous voyez ça vous!!! 🙂

    avataravatar
    Nicolas
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 398
    @nicorazon

    La vérité, au delà même du concept du vrai, 😛*

    Un plan dimensionnel de nos existences (non localisée, c’est empirique)

    Ça marche pas, c’est,

    Ce que nous cherchons mais qu’il n’y a pas à chercher 😳

    Les questions et les réponses à la fois (le pourquoi du comment de la raison d’être, d’avoir et de faire).

    *le noeud dans l’cerveau c’est cadeau! 🤗

    avataravataravataravataravataravatar
    So
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 234
    @so-zebre

    Ima @ter, je pose la question à mes élèves….
    Nuit blanche assurée pour eux ! 😂
    Bon, j’y retourne, c’était la « pause café maison » pour tous…

    avataravatar
    David
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @david1993

    Dur de répondre à froid sans prendre le temps d’écrire une grosse dissertation.
    Réflexions personnelles, sans écrits / consultations d’écrits, pour appuyer les propos.

    Je pense qu’une bonne manière de comprendre ce que c’est et ce que cela veut dire de manière courte, en tout cas de proposer un des sens que cela puisse avoir :
    c’est d’y poser les contraires et les synonyme.

    Un des angles d’approche sur ce qu’est la conscience que je pourrais proposer : c’est le contraire de l’inconscient.
    C’est à dire tout ce que l’on voit, ou décide de voir, ou encore tout ce que l’on regarde.

    Si l’inconscient est tout ce que l’on fait ou pense sans le savoir, alors la conscience à l’inverse serait tout ce que l’on remarque ?
    Nous portons notre conscience sur : des sens, des sensations, des stimulations , en bref sur ce que l’inconscient décide de nous montrer ?

    Ce pourrait être une voix intérieure, une voix qui nous parle mais pas avec des mots.
    Une connexion entre nous, nos sens, et donc en partie avec le monde extérieur.

    Notre conscience serait un peu un point noir sur une feuille blanche ?

    Des synonymes ou des mots s’en approchant : porter attention sur/à ; réflexions ; voir ; regarder ; sensations ; sentir

    avataravataravataravataravatar
    So
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 234
    @so-zebre

    Waouh ! Je suis pantoise !
    J’applaudis les essais de @stavro, @david1993, @nicorazon, @claye, et mon très cher @tulipes !!! 👏

    La conscience peut-elle aussi être l’inverse de l’inconscience, c’est-à-dire, ce qui fait qu’on respecte les personnes, les animaux, les choses, les lois, et principes, etc… ?
    La conscience peut-elle être aussi tout simplement « être » ?
    Ça n’est pas clair, alors je vais continuer ma réflexion devant mon assiette…
    La faim est l’ennemie du cerveau lorsque l’estomac est vide !!!

    avataravatar
    Romarin
    Participant
    • Sujets : 54
    • Réponses : 1163
    @romarin

    Proposition neurobiologique:

    https://www.pourlascience.fr/sd/neurosciences/la-neurobiologie-du-soi-1758.php

    Et tout ceci n’empêche pas l’émerveillement devant toutes ces choses qui permettent la …conscience, impérative pour que la science
    ( instrumentalisée par des vampires – zombies et autres morts vivants sans âme et surtout sans … conscience 😂) ne génère pas la ruine de l’homme.😉

    avatar
    Marina C
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 1000
    @marinac

    Encore mieux, une dizaine de confs Collège de France, confinement studieux
    https://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2010-01-05-09h30.htm

    avataravataravataravataravatar
    Anne
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 338
    @hemera-82

    la conscience 

    dès que je prends conscience d’une chose (une émotion par exemple ), une autre chose m’échappe (une autre émotion ou une sensation ou autre….) donc dès que je veux saisir ma conscience, je m’identifie à elle et je me restreint à mon identification….

    je serais donc toujours davantage que ma perception de conscience ….

    être en pleine conscience et toujours cette part qui échappe au saisissement…

    avataravataravataravatar
    Nico
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 94
    @karl

    hors sujet

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 14 heures par Nico.
    avataravataravataravatar
    Nico
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 94
    @karl

    Tu as raison, j’ai supprimé pour rester dans le cadre tu m’as fixé.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 14 heures par Nico.
    avataravatar
    Ima
    Participant
    • Sujets : 8
    • Réponses : 629
    @ter

    Merci à tous pour votre participation amicale

    Nico @karl , tu m’as bien fait marrer avec ta vision laser et ton humour au PH alcalin – merci 🙂
    J’aimerais tant qu’il y ait des smiley mdr… ahaha

    Je constate que ma question passe de commentaires en commentaires, comme une patate chaude , toutefois je vous remercie d’avoir le courage d’apporter votre point de vue

    Merci pour les références utiles @stavro , @marinac, @romarin

    @Tulipes
    Comme promis je shut…. Construis tes bouquets selon ta créativité , nous avons les vases pour les contenir.


    @nicorazon
    , nicolas, j’adhère pleinement à ce point de vue, toutefois j’ai besoin de trouver un pont entre science et spiritualité. Se pourrait-il que l’énergie noire dans laquelle notre univers baigne soit l’axiome absolu de la Conscience ? Je suis de près les recherches sur ce point.


    @david1993
    tu pars d’un postulat logique à mon sens et je fonctionne comme cela aussi. Cependant, le raisonnement que tu proposes, oppose Conscience et Inconscient. Cela fonctionne pour moi si nous connaissions la définition de l’un et de l’autre. Sauf que , il me semble , qu’il n’y a pas de consensus sur une définition de la Conscience. Et si l’inconscient relève de la psychanalyse qu’est ce qui détermine que la Conscience en relève aussi ? Pourquoi pas des neuro sciences , ou de la philosophie, ou de la médecine, ou de la physique ? Ainsi , peut-on considérer exclusivement que la Conscience est le contraire de l’Inconscient ? Je ne sais pas. Mais tout à fait ok pour reconnaitre que dans le langage commun, être conscient définit un individu conscient de lui-même et de ses actions. Ensuite nous connaissons le concept d’inconscient collectif, quid de la conscience collective ?


    @hemera-82
    Anne , il me semble que tu donnes à la Conscience une plénitude (oppos à vacuité) et que notre capacité à « prendre » conscience serait la compétence de saisir des bribes d’informations , qui nous permettrait de nous identifier, de nous projeter, dans et ce sur quoi nous portons notre attention, est ce bien cela ?


    @karl
    , Nico, ainsi je lis que la conscience pourrait se définir par une conscience d’être, produite par des fonctions biochimiques. Les médecins s’intéressent au fonctionnement du système nerveux en lien avec la pensée. C’est un axe de recherche. Par exemple, si je me cogne le doigt en tapant avec un marteau sur un clou, je vais avoir conscience et de mon doigt , et de ma douleur.
    En effet je te rejoins sur la différence que je fais moi aussi sur Conscience et âme. Car ici encore , nous possédons une définition théologique de ce qu’est l’âme, alors que nous n’avons aucune définition absolue de la Conscience.
    Je découvre psychostasie, merci, ça me donne du grain à moudre.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 22 heures par Ima. Raison: identifiant erroné
    avatar
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 42)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link