La fenêtre d’Overton …

  • Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    Bonjour à toutes et tous,
    .
    .
    Comment faire accepter l’inacceptable ?
    .
    .
    J’ai découvert cette thématique appelée « Fenêtre d’Overton » hier soir (bon, intuitivement en observant depuis mes 14-15 ans un certain nombre de choses, j’entrevoyais bien ce genre de mécanisme) mais là non seulement cela m’est très bien expliqué et je trouve cette vidéo bien argumentée …
    .
    Vous regardez si vous voulez;.. ou pas. 🙂
    .
    .

    .
    .
    Bon visionnage
    .
    🙂
    🙂

    avataravataravataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 7
    • Réponses : 43
    @

    Salut Alexandre! J’ai regardé la vidéo, ça fait vraiment froid dans le dos mais force est de constater que c’est un concept qui a toujours été appliqué dans nos sociétés… la manipulation insidieuse sur la masse populaire…. grâce à la télé et aux NTIC ça peut aller très vite…

    Je ne connaissais pas l’histoire de ce concept ma culture G te dit merci 😉!

    avatar
    Ginger
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 47
    @litote

    Merci beaucoup Alexandre pour cette vidéo.
    Je suis, et je pèse mes mots, persuadée que c’est déjà à l’oeuvre, inconsciemment peut-être (et ceci dit sans peur, ni fatalisme, ni mépris), en France.

    Je suis parfaitement consciente qu’en écrivant cela je passe pour paranoïaque et/ou complotiste, mais en fait cette fenêtre d’Overton (dont je connaissais le nom sans en avoir réellement connaissance) je la pressentais et j’en décortiquais dernièrement encore les mécanismes pour et avec mes étudiants, mais aussi avec mes enfants qui, tout comme moi, sont conscients qu’il « se passe quelque chose », avec l’économie libérale, le capitalisme (et les GAFAM), un mouvement de fond qui nous dépasse très largement.

    Je m’en vais donc la partager avec eux, enfants et étudiants et fouiller plus avance cette notion. Encore merci.

    avataravatar
    Aurélie
    Participant
    • Sujets : 5
    • Réponses : 103
    @aureli

    Merci pour le partage. Malheureusement le liberalisme semble inscrit dans l’ADN humain : toujours plus, toujours moimoimoi, toujours le nepotisme… Je doute que la fenetre d’Overton laisse passer les « bons courants d’air »?

    J’ai tout de suite pensé à Soleil Vert, je viens de consulter la fiche du film : ça se passe en 2022!

    Pourtant ça a existé chez les Viking la fin de vie des retraités: https://www.wikiwand.com/fr/%C3%84ttestupa Si ça n’a pas perdurer c’est comme le meutre des petites filles et l’esclavage ce n’est plus moralement acceptable.
    Mais qu’est ce qui est moralement acceptable? @sacha-touille je suppose que tu connais l’experience de Milgram?

    La fenetre d’Overton c’est un peu l’histoire de la grenouille dans sa casserole en fait c’est ça?

    avataravataravatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    @arjlm

    Aurélie

    « … Malheureusement le liberalisme semble inscrit dans l’ADN humain : toujours plus, toujours moimoimoi, toujours le nepotisme… … »

    Je ne crois pas Aurélie, … l’ ADN c’est l’ « inné » … ne s’agit-il pas plutôt d’ « acquis » ?

    Pourquoi ces enfants s’indignent-ils à un moment donné ?
    .
    http://play.culturepub.fr/play/player?player=7&pod=29294&widgetId=cbnews_social%22%20frameborder=0%20seamless%20allowfullscreen
    .
    .
    Pourquoi des adultes laissent-ils faire ?
    .
    Qu’est-ce qui distingue des enfants d’adultes ? …….. l’ « ADN » ou les « acquis » ?.
    .
    .
    .
    Chaque peuples à une manière de traiter les choses, la natalité, la mort, la répartition des richesses, etc …
    .
    Ces raisons sont-elles la seule manière de gérer ces aspects là ? …. peut-être … MAIS … on peut aussi se rendre compte que d’autres sociétés ont fait d’autres choix.
    .
    .
    .
    Je pense que c’est pire que les grenouilles dans la casseroles d’eau chauffant sur le feu …

    … car d’une part les grenouilles ne sont pas rentrées dans la casserole d’elles mêmes,
    … car les grenouilles n’ont pas conscience de ce qui se passe…
    .
    …. nous oui …

    … on accepte la casserole … de rester dedans
    … et de savoir qu’elle est sur le feu …

    (tout est sous nos yeux, les différentes pièces du puzzle sont là il suffit de les assembler… ou pas … )

    avatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    Pour aller plus loin dans la réflexion …
    .
    .
    « On est en train de sélectionner les gens les plus dangereux » Albert Jacquard, 1994
    .

    .
    .
    Bon visionnage 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par Alexandre.
    avataravataravataravataravataravatar
    Jean-François
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 50
    @jeffsam

    Aurélie @arjlm je serais presque du côté d’Alexandre @sacha-touille concernant l’acquis. Mais je me citerai Bourdieu dans son ouvrage de 1996 Sur la télévision, l’emprise du journalisme: « La télévision a une sorte de monopole de fait sur les cerveaux d’une partie de la population. Or, en mettant l’accent sur les faits divers, en remplissant ce temps rare avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques ».
    Bref on endort le peuple non pas finalement à la manière de Orwell – bien que l’on pourrait discuter sur le système insidieux du langage positif – mais plus encore à la façon d’écrire par Huxley dans Le Meilleur des Mondes en 1932, et que je trouve très actuel.
    Frédéric Lordon décrit très bien qu’il n’y a hélas plus aucune place entre le libéralisme qui encore va gagner du terrain et la révolution. Certains crient que l’on va dans le mur, je pense que là, on attaque la falaise. Les gens se contentent du non-sens, je n’arrive pas à suivre..

    avataravataravataravataravatar
    Ima
    Participant
    • Sujets : 8
    • Réponses : 629
    @ter

    x

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 jours et 17 heures par Ima. Raison: comm éphémère
    avataravataravataravataravataravataravatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    @ter

    Ima alors je pense que tu as raison.

    Le mécanisme décrit existait avant que Overton le théorise … en fait il n’a rien inventé, il l’a juste observé, compris et décris.
    .
    .
    Là ou par contre ca peut poser un problème, c’est qu’autant avant les choses évoluaient généralement pour un « mieux » un « plus » une « amélioration » un « progrès » une « avancée » (fin de l’esclavage, droit de vote des femmes, etc … ) …
    .
    .
    … mais là je crois qu’Overton en le théorisant a simplement donné les clés cognitives d’un savoir à des gens de pouvoir qui eux par contre vont utiliser ce mécanisme psychologique pour tout autre chose … et concernant ce tout autre chose il suffit d’observer ce qui se passe et de se demander si cela nous est plutôt positif, favorable, … ou pas.

    avataravataravataravataravatar
    Aurélie
    Participant
    • Sujets : 5
    • Réponses : 103
    @aureli

    J’aurais du dire que c’est dans notre noyau accumbens plutôt que notre ADN!

    Notre circuit de la récompense tend à régir nos vies, ce n’est pas l’acquis qui nous fait accumuler mais notre nature qui a appris a faire de réserves en temps de disette. Au mieux les progres technologiques nous auront donné plus de confort et permis pour certaines personnes a vivre simplement car nous savons que nous ne manquons de rien. Mais certaines personnes restent esclaves de ce « il m’en faut plus ».
    https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/cerveau-circuit-recompense-16606/

    C’est le noyau accumbens qui fait stocker du PQ en cas de confinement!

    C’est ce besoin d’accumuler qui fait que « les riches » se gavent sur le dos « des pauvres ». On a tous vu des photos de chiottes en or je ne sais pas où… sérieux? qui a besoin de ça?
    C’est à ce besoin que font appel les marketeux pour nous faire acheter des trucs dont on n’a pas besoin.
    Même dans les pays dits communistes le haut du panier se gave…
    Les gamins sont pareils. Tu es parent Alexandre? Dans l’ecole de ma fille, en maternelle, une gamine faisait faire la queue a des enfants, des bonbons dans la poche et disait « toi oui » « toi non ». Tu penses que c’est acquis? A 5 ans?

    Enfin c’était pas un sujet sur le consumérisme innée ou acquis mais sur la fenêtre d’Overton. Je vais faire attention parce que je suis plutôt de gauche-bobo-naive et je discute souvent avec des collègues plutôt de droite. Je m’entends de plus en plus souvent dire « ha oui en fait t’as raison » sur des sujets sociétaux… c’est ça la fenêtre d’Overton? accepter doucement des choses qui ne l’étaient pas?

    Merci en tout cas Alexandre 🙂 en effet la grenouille n’est pas consciente d’être dans sa casserole…

    pour en revenir à la consommation inné/acquis :
    Je ne suis pas anthropologue ou ethnologue mais il me semble que les sociétés dites « primitives » vivant peu nombreux dans des zones abondantes n’ont pas eu à développer le commerce. Il n’y a pas assez de « compétition » pour que le circuit de la récompense et le besoin d’accumulation prenne le pas.
    A ce propos je conseille la lecture de Jared Diamond « le monde jusqu’à hier »
    L’arrivée d’occidentaux dans cette zone de Nouvelle Guinée a brisé l’équilibre de ses habitants. Est ce que c’est de l’acquis? oui et non, plutôt un déclencheur non?


    @jeffsam
    Jean-Francois : tu pourrais me conseiller une lecture pour Frédéric Lordon? Merci

    avataravataravatar
    Jean-François
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 50
    @jeffsam

    Aurélie @arjlm j’ai bien aimé L’intérêt Souverain, La Crise de Trop et Fonds de Pension, Pièges à Cons…
    Tu as quelques vidéos sympa aussi .
    Joyeuses Pâques.

    avatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    @arjlm

    Aurélie

    « … Je ne suis pas anthropologue ou ethnologue mais il me semble que les sociétés dites « primitives » vivant peu nombreux dans des zones abondantes n’ont pas eu à développer le commerce. Il n’y a pas assez de « compétition » pour que le circuit de la récompense et le besoin d’accumulation prenne le pas. … »

    En fait beaucoup de société dites primitives … avaient compris qu’à partir d’un certain nombre le « groupe » humain allait avoir un impact trop important pour l’écosystème les environnant …
    … ainsi, par exemple les pygmées du Cameroun dès lors qu’ils atteignaient une 50 aines d’individus (de mémoire) se scindaient en 2 groupes … et se séparaient d’une distance suffisante pour ne pas impacter leur environnement immédiat …

    … les abeilles font un peu la même chose … lorsque la colonie est trop importante … elle en forme une deuxième …
    .
    .
    Tout ca pour dire qu’au contraire, les sociétés primitives me semblent être très consciente de l’impact du nombre sur l’esprit de compétition … et de tout ce qui en découle (individualisme, jalousie, convoitise … ) …

    … du coup je me demande quel modèle constitue une « société primitive »

    avataravatar
    MARIE
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 7
    @krysar

    (merci pour la découverte de cette notion!)

    avataravataravatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    Un doc intéressant sur les Pygmées …

    Ca n’a plus grand chose à voir avec le sujet … quoi que…

    Romarin
    Participant
    • Sujets : 54
    • Réponses : 1163
    @romarin

    ➡️ https://nospensees.fr/la-fenetre-doverton/amp/

    C’est intéressant aussi avec l’exemple du cannibalisme.
    Et je ne donne pas cher de l’interdiction de l’euthanasie… déjà , l’arrêt des soins, donc laisser quelqu’un mourir de faim et de soif ( ben oui quand même !), c’est une meurtre… et qui va se banalisant!

    Techniquement la fenêtre d’Overton POURRAIT, je dis bien POURRAIT, être utilisée pour le bien de l’humanité.
    Notion de bien ? À définir :
    MAIS la réalité c’est que ce concept a été étudié et mis en place pour la manipulation du plus grand nombre.
    Les dignes descendants de ce merveilleux philanthrope Eddy BERNAYS…
    Ces positions sont défendues par une caste de dirigeants qui cultivent l’entre soi et les écrits de Gustave le Bon:
    « le peuple est une masse d’individus qui réagit avec sa moelle épinière et ses émotions. »
    C’est absolument inconcevable d’emblée.
    Admettre la perversion à ce niveau demande de travailler . C’est presque une action transgressive , en regard du rapport à l’autorité ( papa, maman, même sans la bonne ), à ce niveau, que de prétendre s’organiser pour vouloir simplement survivre.

    ➡️ L’exemple de la gamine de 5 ans, cité par Aurélie @arjlm, me fait me souvenir de ceci:
    Si on veut savoir ce que les parents pensent, regardons ce que font les enfants.
    Techniquement – j’écris en pesant mes mots: techniquement – cette enfant ne fait que mettre en scène ce qu’elle vit à la maison.
    Et oserais-je dire qu’elle le fait avec une intelligence certaine : elle interroge ce comportement quand elle le met en actes.
    En fait c’est comme si elle demandait à voix haute: que faut-il penser de ce comportement que je vois à la maison ?

    Je continue :
    que faut-il penser du comportement des enfants qui acceptent de jouer ce jeu? Peut-on être absolument certain que rien de cela ne s’est déjà joué dans leur quotidien ?
    Isabelle Filliozat explique très clairement comment cela se passe chez l’enfant.
    Petites vidéos de 5 à 10 mn.

    Tout en me doutant bien que ce n’est pas ton idée de diaboliser un enfant de 5 ans, je vais rebondir sur ce comportement enfantin et la lecture que peut en faire un œil d’adulte classique ( pour en savoir +, cf Alice Miller sur la maltraitante ordinaire dénommée éducation. Sans être Overton, c’est pas mal aussi).
    Et si la diabolisation de l’enfant n’est pas le sujet ici, c’est tout de même un phénomène qui se transmet parfaitement de génération en génération.
    Finalement un peu comme la fenêtre d’Overton se transmet parfaitement dans la caste dirigeante, de génération en génération.

    Et cette gamine, c’est quand même le diable qu’aucun personnel encadrant dans l’école ne soit intervenu…
    Ça, oui, ça me fait flipper grave parce que c’est de la responsabilité des adultes de veiller sur la santé mentale comme physique des enfants…
    Pourquoi je dis cela: depuis quand les bonbons c’est ok pour la santé ?
    Depuis quand ?
    Non, désolée, ce n’est pas anodin.
    Mais peut-être bien aussi une ouverture pour une future fenetre d’Overton , en y réfléchissant ?

    avataravataravatar
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 42)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Atypikoo Asexualité

Asexualité : s’aimer sans sexe ?

L’asexualité est un terme utilisé par les personnes qui ne ressentent aucune attirance ou désir sexuel. Dénommés également « Ace », les « asexuels » considèrent que les relations sexuelles sont dépourvues d’intérêt et même indésirables.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link