Le couple, un grand sujet

  • Ce sujet contient 100 réponses, 36 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Nicolas, le il y a 1 jour.
  • Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    Bonjour à tous,
    Je vous écris aujourd’hui car cette notion de « couple » me semble d’une complexité sans fin.
    J’ai oeuvré à trouver l’équilibre dans ma vie, dans la gestion de mes émotions, dans la concordance professionnelle également. Rien n’est parfait mais j’ai de la gratitude pour ce que j’ai. J’y ai ma place.
    En revanche le couple, c’est un sujet pour moi. Alors tantôt je me dis de m’adapter pour être dans une forme de confort. Mais je sais qu’il me sera impossible de le faire sur du long terme. Et j’envisage ça comme une ressource temporaire.
    Et il y a l’autre option de rencontrer un atypique comme moi et là je ne sais pas où le rencontrer 😂
    Alors comment faites-vous pour avoir une relation qui s’inscrit dans le temps. Quelle option avez vous choisi ?
    Merci pour vos partages, car je suis persuadée qu’il y a d’autres personnes qui se sont interrogés.
    Sandrine

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    Mélusine
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 6
    @mme-melusine

    Où le rencontrer ? À priori je te dirais tout simplement ici.

    Ensuite, pour moi, la notion de couple est plutôt surannée. Mon « modèle » est basé sur autre chose. Non-monogamie éthique et consensuelle. Une forme, dans mon idéal, d’anarchie relationnelle où chaque relation (qu’elle soit amicale ou amoureuse) apporte différentes choses, et toutes peuvent être complémentaires. Et là ça peut s’inscrire dans le temps, car exit les ruptures pour raison de « j’aime quelqu’un d’autre ».
    Ce n’est pas plus facile, loin de là, mais ça peut être tellement plus enrichissant qu’une relation exclusive.
    Ce n’est pas non plus LA solution universelle à tous les questionnements relationnels, mais savoir que ça existe et que c’est possible, ça ouvre des perspectives intéressantes.

    avataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    Marion
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 37
    @rosalie80

    @slily

    moi aussi je me questionne sur le sujet en ce moment, ou plus exactement sur ma capacité à être en couple, ma capacité à trouver un équilibre dans un couple, ma capacité à « limiter » ce que je donne… comme pas mal d’hypersensible sans doute, je me rends compte que je donne trop… non pas (ou plutôt non PLUS) par peur de perdre l’autre (j’ai fait ce travail là-dessus ! ) mais tout simplement parce que c’est comme ça que je fonctionne … lorsque je porte quelqu’un dans mon coeur je donne … mais force est de constater que soit la personne face à moi « profite » de ça (avec de mauvaises intentions)… soit ça créait un déséquilibre que le compagnon n’accepte pas pour X raisons…

    Donc ma conclusion aujourd’hui est de laisser tomber l’idée d’être en couple !! et même laisser tomber l’idée de rencontrer qui que ce soit dans ce but ! ça évite de souffrir et de se reprendre chaque fois en pleine figure le fait que je suis « différente » … même si je reste convaincue que cette différence est une chance… elle ne l’est pas d’un point de vue sentimental !! et je ne veux pas endosser un faux self pour y parvenir parce que comme tu dis sur le long terme c’est probablement invivable !

    Donc je me contente d’élargir mon cercle d’amis… et peut-être qu’avec le temps… la sagesse ou un malentendu (MDR !!!!) un jour … en fait c’est juste que je ne cherche plus à rencontrer à tout prix quelqu’un dans ce « but » (cf sites de rencontres… ) ce qui doit arriver arrivera …

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    Sandrine
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 37
    @sandluf

    @Slily et @rosalie80 , je me reconnais tellement dans vos propos!
    Merci merci merci.

    Comme toi @rosalie, quand j aime , je donne Tout! Et faire autrement serait ne pas être moi même. J en suis arrivée à la même conclusion : j arrête de chercher…mais ça ne m empêche pas de nourrir un espoir de rencontrer celui qui sera capable de m aimer sincerement en retour.

    Le couple n est pas une fatalité ni une obligation.
    Je suis clairement plus zen et reposée seule…pourtant ce serait mentir que de ne pas avouer que j ai aussi des manques ….
    Mais jusque là ,en couple, j avais d autres manques et frustrations, c est sans fin!

    Bref, pas de recettes, être avec un atypique de mon espèce, c était bien mais pas entièrement epanouissant non plus.

    Chacun cherche son chemin…J espère l Amour et le redoute en même temps…pfff. compliquée la vie!

    Merci encore pour ce sujet😉
    Sandrine

    avataravataravataravataravatar
    So
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 234
    @so-zebre

    @slily,
    J’ai tout donné « avant ».
    Aujourd’hui, je n’attends rien ni personne. Et je trouve mon bonheur ailleurs.
    Ca n’empêche pas une aventure récente. Bon, avec un goujat, ok. Mais la distance posée m’a permis de ne pas m’engager et refermer la porte entrouverte à l’instant où je l’ai souhaité.
    Je n’ai pas envie de changer pour quelqu’un d’autre et je refuse de demander à un amoureux de s’adapter pour moi. Alors il arrivera ce qu’il arrivera, rien ou le meilleur. On verra bien. Je ne perds rien dans ces conditions. Je ne risque que de gagner. C’est un peu abrupt comme vision du couple, mais dans tous les cas, je ne m’y vois pas, en couple. Ou alors en garde temporaire comme des enfants : le jeudi soir et un week-end sur 2. Ce serait déjà beaucoup !
    Au moins, je suis fidèle à moi-même, indépendante, cash et assumée.
    Et si une belle rencontre sincère se produit, j’espère que je saurai me laisser charmer !

    avataravataravataravataravataravatar
    Pierre
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @pierrotlalune

    Je suis également en pleine réflexion sur le couple et ma capacité à vivre une relation ‘équilibrée’.
    Typiquement ‘atypique’, je me donne entièrement, je m’oublie (voire m’efface) en l’autre. Ce phénomène est encore plus exacerbé par un idéal absolu en l’Amour. Et il y a également ce sentiment sous-jascent d’être incompris dans mon essence même.
    Grand optimiste, je perçois cependant des solutions à ces gouffres émotionnels.
    D’abord, trouver une partenaire de vie qui ‘m’aime et me comprend’ (ces mots du rêve familier de Verlaine résonnent depuis longtemps dans mon coeur). J’imagine qu’une partenaire qui partage ma forte sensibilité et affectivité est un prérequis pour une communication ‘d’égal à égal’ et une relation amoureuse saine.
    Ensuite, il me faut déconstruire cet idéal romantique ‘sociétale’ inatteignable, qui nous aliène tous. L’amour romantique n’est ni éternel, ni inconditionnel, ni suffisant. Il se finira quand et s’il ne grandit plus les âmes des amoureux. Il se définit à la condition d’un respect et d’une confiance réciproque. Et il ne se suffit pas à lui-même: l’homme est un animal social, il se nourrit de nombreux échanges, entre amis, entre collègues, entre connaissances. La famille ne peut répondre à tous les besoins d’un homme ou d’une femme… mais la tribu le peux.
    Enfin, je dois m’appliquer sans cesse à redéfinir mes limites, mon identité même. Apprendre à mieux reconnaitre mes besoins et exprimer mes émotions associées… Apprendre à m’aimer moi-même autant que les autres…
    Peut-être que ces ébauches de pistes pour un amour romantique entre atypiques vous aideront dans vos réflexions.

    avataravataravataravataravataravataravataravatar
    Matthieu
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 143
    @paprikka

    Moi j’ai choisi une option simple et que beaucoup oublient : pas de couple . Suffisamment indépendant pour ne pas avoir besoin d’un autre pour me sentir entier :p

    avataravataravatar
    Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    @mme-melusine Merci pour cette ouverture. Mais je ne suis pas de cette branche là.😌 Après savoir que ça existe permets de savoir ce qui me convient. Bon dimanche

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    avataravataravataravatar
    Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    @rosalie80 Ta pensée rejoint la mienne effectivement. En bien des points. Ainsi que ton travail que j’ai largement entrepris également.
    Je n’arrive pas à comprendre comment j’ai pu créer de telles relations et ma stabilité dans tout les domaines. Et que je n’arrive pas à le faire avec un homme qui pourrait partager un bout du chemin.
    Merci pour ta réponse. Peut être me faut il chasser l’idée même. Pour ma paix intérieure d’ailleurs et avant tout.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    avataravatar
    Marion
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 37
    @rosalie80

    @sandluf Oui c est EXACTEMENT ça !!! Merci de mieux l exprimer que moi j en suis au même point avec les mêmes constats !!! Merci !!!! Dans un sens ça me rassure !!

    avatar
    Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    @sandrine Ben je me retrouve également dans tes mots.
    Zen dans ma vie, je ne sais plus ce qu’il faut donner à l’autre tant mes qualités m’ont été renvoyée comme défaut.
    J’aimerais faire l’expérience d’une relation avec un HP ou un zèbre pour voir si cela change vraiment la relation. Et envisager des possibles
    Ce cerveau un cadeau empoisonné parfois.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    avataravataravataravataravatar
    Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    @pierredeloze Merci pour cette idée. A la lecture de vos réponses à tous je me rends compte qu’il y a bien cette notion d’amour vrai et total pour l’autre.
    Et qu’il est bien difficile de se contenter d’un à peu près.
    Les premières réponses vont déjà sur le « prendre ce qu’il y a » et je sais que prendre n’est pas non plus dans nos modes de raisonnement.😱

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    avataravataravatar
    Slily
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 16
    @slily

    @paprikka Sur ce sujet je n’ai pas de débat. Je suis indépendante également.
    Mais ne jamais avoir qq1 au réveil, pouvoir partager des choses vraies avec une personne spéciale pour vous ne vous manque pas ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Slily.
    avataravataravatar
    Marion
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 37
    @rosalie80

    @paprikka
    J ai fait un énorme travail sur moi pour me sentir entière seule et c est le cas maintenant ! Il y a encore quelques semaines c était différent. Mais je n ai plus cette dépendance affective par contre des contacts, des partages plus poussés qu en amitié 😉… je fais pas mal de choses pour moi mais par exemple… les vacances, les visites, les discussions … si ce n est pas pour partager des émotions ça perd du sens je trouve… bien sûr j aime faire tout ça, avec mes enfants aussi mais il manque un petit quelque chose 😅
    Si il était facile de ne pas s attacher ce serait évidemment plus facile… une rencontre par ci par là… mais malheureusement je ne sais pas faire …
    Je ne cherche pas ma moitié… je suis déjà complète mais le partage, les projets à 2 me manquent…

    avataravataravataravataravataravataravataravatar
    Géraldine
    Participant
    • Sujets : 10
    • Réponses : 536
    @gee

    @slily je réagis à ta phrase: »J’aimerais faire l’expérience d’une relation avec un HP ou un zèbre pour voir si cela change vraiment la relation. »
    En fait, ce n’est pas plus simple. Déjà, il y a beaucoup de profils différents chez les HP, il y en a donc aussi peu qui peuvent te convenir que chez les normo-pensants.
    Le seul avantage est d’avoir une personne avec laquelle on peut mieux communiquer. Malheureusement, cela ne rend pas les choses plus faciles, au contraire. Les deux réfléchissant beaucoup, tout devient plus complexe. La relation peut alors devenir un vrai casse-tête.

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 101)

Mots-clés : 

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link