Le premier pas…

  • éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 642
    @ericsingulier

    Lobelia

    Pour les filles qui se font brancher, l’exemple de la boite de nuit, ou du site internet, n’est que l’expression d’une culture avec part de nature, qui est dans les deux cas décuplé par le fait du nombre, nombre de femmes potentielles et hommes potentiels, suivant effet de concurrence et donc pression pour éventuellement parvenir à être le premier proposant quand on sent qu’une personne est en demande ou réceptive.

    D’ou l’avantage d’être le premier pour inviter à danser et ici d’être le premier à engager une conversation, autrement dit être le premier dans la place ou suscitant un intérêt. Disons que le premier qui a l’occasion de parler à une femme à des chances de parvenir à plaire convaincre et devenir aimable, alors que le timide ou le maladroit, bien qu’il puisse être au final plus intéressant, riche intérieurement, n’aura jamais l’occasion de le démontrer ou prouver par défaut et donc il se peut que les deux passent à coté l’un de l’autre, et que la demoiselle en question décide de donner sa chance au premier parlant, avec la différence sur le net qu’elle peut parler avec plusieurs et faire le tri. C’est en gros le lot de la compétition amoureuse et qui incite certains hommes à penser que ce procédé décuple leurs chances.

    La différence c’est que les femmes choisissent dans tous les cas que ce soit en amont ou en répondant à des avances ou sollicitations et pour les plus sures d’elles abordent les hommes pour danser ou pour parler en ayant en déjà fait un tri sélectif, donc cela veut dire que quand la femme propose, c’est qu’elle est ouverte et déjà presque sure de son choix. Donc les femmes demeurent plus qu’actives puissent elles détiennent le pouvoir du consentement, résumé par le fameux quand c’est non c’est non, que ce soit en mode séduction ou dans le couple ou dans la rue etc….

    Comme exposé plus haut, les hommes ou femmes alpha expérimentent l’embarras du choix et la pression sexuelle, ensuite viennent les plus exigeants (es) qui concerne la majorité des hp, qui se connaissent assez bien et qui savent ce qu’ils désirent ou attendent d’autrui en réciprocité, d’ou l’intérêt majeur de ce site, qui a priori fait un premier tri et qui évite l’effet abus de messages dans les boites aux lettres des femmes, mais qui par logique réduit le champ du possible des rencontres, même ici. Plus on est exigeant, moins on observe des personnes avec les critères désirés surtout dans une panel d’atypiques. Si on tient compte du manque d’assurance propre aux hyper sensibles, aux traumatismes du vécu, à la méfiance que nous impose le constat de la vie réelle, vu la difficulté pour certains de bien exprimer leurs attentes et ressentis, vu la propension à douter de tout des HP, il existe de fait beaucoup de freins et d’incompréhensions ce qui sans doute limite les rencontres qui vont se concrétiser dans le réel, bienvenue chez les atypiques avec leurs problèmes spécifiques et fort divers et variés….Autrement dit univers de la complexité, difficile de faire simple quand on est compliqué par nature et qu’on à tendance à imaginer tous les scénarios possibles et surinvestir les interprétations d’autrui de nos propos, d’ou la présente difficulté que nous souligne notre ami et qui semble être la norme ici….

    avataravataravataravatar
    Mickaël
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 36
    @mickadow

    Je pense que le débat a été décontextualisé petit à petit.
    La réponse / non-réponse est en effet multi-facteurs et il y a moult raisons qui font l’absence de réponse.
    Mais dans le cas précis d’un premier message, si la personne a fait un effort particulier, et qu’on a lu le message (si celui-ci ne s’est pas noyé dans une bain de messages), pour moi, c’est un manque de courtoisie et d’élégance que de l’ignorer.

    Je suis peut être un peu vieux jeu 👴🎮

    avatar
    Marina C
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 707
    @marinac

    Pendant que vous écrivez des pages et des pages ici, est-ce que vous avez osé d’envoyer des mp ? 😉

    avataravataravataravataravataravatar
    Elodie
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1
    @titi-rominet

    Bonjour 😊,

    Je ne sais pas si ça servira mais j’accepte volontiers de partager mon vécu ou, tout du moins, d’apporter ma contribution à ce débat.
    Je vais parler de mon expérience personnelle, celle-ci reste donc par conséquent très subjective.

    Tout d’abord, il faut savoir que je suis une personne extrêmement introvertie, au delà de la simple timidité. Je suis suffisamment hypersensible pour ne pas arriver à supporter le regard ou le jugement d’autrui. Je passe mon temps en retrait, plutôt spectatrice qu’actrice, je préfère observer. Il est donc assez rare de me voir m’exprimer, même derrière un écran, car je suis beaucoup trop facilement affectable, tous types d’affects confondus.

    Ajoutons que je suis une femme ayant grandi dans cette société qui, au moyen d’insinuations diverses et variées, directes comme indirectes, vous inculque volontairement ou non, cette idée que c’est à l’homme de faire le premier pas. C’est inscrit dans l’inconscient collectif, quoi qu’on en dise. Et plus jeune, il ne m’étais pas envisageable de faire le premier pas, IRL ou pas.
    Je ne saurai dire si c’est pour des raisons de normes sociétales, pour entretenir l’idée de virilité chez l’homme ou cette image de la femme frêle. Peut-être même que cela remonte aux origines lorsque le masculin devait séduire le féminin en lui prouvant que son patrimoine génétique était le meilleur ?

    Bref, voila pour les bases. A présent, place à mon témoignage :
    Il y a 3 mois, je me promenais sur le net en quête d’un sujet pouvant alimenter ma réflexion personnelle et sur lequel jeter mon dévolu.
    J’ai alors découvert le site d’Atypikoo. J’ai bien aimé la construction de ce dernier et j’ai commencé a m’y promener.
    En me baladant dans le fil d’actualité, je suis tombée (oui, comme on chute après avoir trébuché sur une pierre que l’on n’avait pas vu) sur la contribution d’un des membres du site à un sujet traitant de l’amour.
    A priori, ce n’était que des mots, écrits noir sur blanc, sans but particulier ou autre que celui de partager un point de vue. Mais, même si je ne saurai pas l’expliquer en détails, le style d’écriture m’a plu et sa manière de s’exprimer me parlait, alors même que je n’étais pas vraiment en accord avec l’opinion partagée.
    C’est ce qui m’a poussé à créer un compte. Chose que je ne fais d’ordinaire jamais !
    Il fallait que j’attende d’être certifiée pour pouvoir avoir accès à son profil. D’ailleurs, je ne me rappelle pas avoir déjà été aussi impatiente auparavant…
    Une fois que ce fût chose faite, je lui ai envoyé un message privé, et ai donc fais le premier pas.
    Je suis très loin du type alpha ! Mais mes précédentes expériences sentimentales m’ont permit de déterminer, dans les grandes lignes, le genre de profil masculin qui m’attirait ainsi que ce qui était de l’ordre du rédhibitoire ou non.
    Je ne vais pas m’attarder sur la suite… J’avais assez analysé mes échecs amoureux pour ne prendre le risque de m’avancer la première que si j’estimais que ça en valait plus que la peine. Je crois d’ailleurs pouvoir aisément affirmer que la flèche à atteinte sa cible.
    Tout ça pour dire quoi au final ?
    Sachant que lorsque vous mettez le mot « entreprendre » et mon nom côte à côte, l’un des deux s’enfuit en courant et c’est rarement moi qui gagne, il s’agissait ici d’une prise de risque que je n’aurai jamais pu prendre en temps normal. Seulement cette fois, j’avais l’intime conviction que passer mon chemin revenait a rater l’opportunité du siècle, du moins, de ma vie.
    J’ai pris mon courage a deux mains, ou plutôt une vu son faible encombrement, et je peux dire que c’est moi qui ai engagé notre relation la première.
    Je crois aussi pouvoir dire que mon approche de « la question du 1er pas sur Atypikoo » est en soit, déjà, une atypie a elle seule.
    Quoiqu’il en soit, c’est quelque chose que je suis loin de regretter.

    Alors voila. Même si on est conditionné.e dès notre plus jeune âge, même si nos singularités peuvent avoir tendance a nous limiter, je pense que parfois, peut-être même souvent, tout ça n’est qu’une question d’intuition.

    Je ne suis pas sûre que mon témoignage réponde à la question initiale en vérité…
    Mais je suis bien trop mauvaise dans la compréhension et l’interprétation des codes sociaux et autres subtilités de la communication classique pour apporter une réponse claire et intelligible, plus pragmatique que mon simple vécu.
    Donc si mes mots peuvent parler, au moins à une personne, cela valait la peine de les écrire et de prendre le risque de les partager publiquement.

    Merci de m’avoir lu,
    Elodie 💕

    avataravataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    Alvin
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 31
    @alvin

    Osez , tout le reste c’est de la peur.

    avatar
    Olivier
    Participant
    • Sujets : 16
    • Réponses : 202
    @olivierleprof

    @alvin Je dirais plutôt : Suis ton intuition. Si ton intuition te dit que ce serait bien d’envoyer un MP, envoie le. Mais si tu te sens mieux, plus à l’aise, à ne pas en envoyer, ne te force pas 🙂
    Ici comme ailleurs, il n’y a pas de norme ou de solution valable pour tout le monde.

    Mélanie
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 39
    @mel-2

    Hello @olivierleprof
    Je te donne juste mon avis en passant car malheureusement pas le temps de lire les 5 pages d’échanges ce soir.

    Soyons bien d’accord je parle de mon « vécu » et seulement cela, je ne sais pas ce que vivent les autres. ^^ »

    Effectivement en tant que femme, si je mets mon visage, je reçois des messages. Et ça me fait plaisir quand quelqu’un fait le premier pas (virtuel ou IRL) : en fait, je trouve ça courageux. C’est peut-être un peu con dit comme ça mais… Ayant été (archi) timide jusque vers mes 18 ans, je sais à quel point il peut être difficile d’aborder quelqu’un. Et a fortiori une nana pour qui on se dit « bon elle me plaît et maintenant je fais quoooi? ».
    Donc pour ma part lorsque je reçois un message je le prends bien, j’apprécie et je réponds. Sauf que… il y a quand même quelques « cas » de figure pour lesquels je m’abstiens.

    Qui sont somme toute assez simples :
    – Pas de photo, ou photo avec visage très peu visible : je vais peut-être répondre quand même si le message est très intéressant, mais à reculons.
    – Un message copié/collé du type « Salut ça va » balancé à la volée pour voir quelle nana va mordre en premier. Quand quelqu’un fait ça, on le voit. À force d’en recevoir…
    – Les messages où je sens qu’on ne s’est pas foulé des masses et que c’est vraiment en mode « qui ne tente rien n’a rien ».
    – Les trucs avec des arguments qui ne tiennent pas, du style « oh mais c’est ouf on a 80% de compatibilité MBTI! » ce qui est le cas avec des centaines d’autres membres du site.
    – Les demandes à la limite de l’irrespect ou les échanges qui se dirigent en 3 ou 4 messages vers des trucs à la con. Sur Atypikoo on m’a par exemple proposé de « bénéficier de la sagesse d’un ancien » (oui oui, au lit, au cas où à 27 ans je ne saurais pas comment ça marche) lorsque j’ai dis que je ne souhaitais pas poursuivre la conversation.
    – Les messages venant d’un profil masculin qui a 20 ou 30 contacts, tous féminins et qui se ressemblent (ben oui, vos goûts quand vous avez 45 nanas alignées sur une page, on les voit direct 😂).
    – Les demandes de contact sorties de nulle part sans avoir reçu aucun MP au préalable, je décline aussi.

    Ça peut sans doute paraître sélectif ou hautain de dire « oui je fais du tri ». Mais si je ne fais pas ça, je me retrouve avec de multiples échanges qui de surcroît ne mèneront à rien. Je préfère avoir une seule discussion intéressante dans le mois, mais y attacher de l’importance. Je réponds avec plaisir lorsque c’est le cas!

    Cela dit même en faisant le tri on se trompe souvent. Après une centaine de messages échangés avec un utilisateur, ce jeune homme m’a dit avec une grande assurance que j’étais égocentrique, que les échanges avec moi n’étaient pas intéressants (il était temps qu’il s’en aperçoive au bout de 100 messages de 20 lignes…), que dire sur le site que j’étais tatouée prouvait que je voulais attirer l’attention et que j’étais narcissique (ben oui, j’ai mentionné que parfois j’aimais me sentir sexy en allant bosser ET que les hauts talons ça fait de jolies fesses).
    Tout ça, bien évidemment, sans m’avoir jamais rencontrée et sans avoir vu mon physique.

    Je donne cet exemple parce que je pense que cela peut montrer pourquoi, en tant que femme sur des sites ou applis, on est parfois méfiantes, ou on ne répond pas. Et ça arrive assez souvent qu’on finisse par se manger des remarques gratuites dans la tronche, parfois émotionnellement très limites (surtout quand on ajoute la sensibilité rayée là-dedans).

    Donc sans détailler davantage, j’aurais tendance à te dire que oui, le premier pas c’est une bonne idée, c’est bien perçu… Tant que c’est fait avec le cœur et un réel intérêt pour la personne que tu contactes. 🙂

    avataravataravatar
    Elle
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 31
    @pticaillou

    Il arrive également que certains ne donnent pas suite à une réponse à un mail mais sans en expliquer pour autant la raison, n’est ce pas hein @timothee 😉 Mais j’avoue que j’aurais pu mettre d’autres @ que le tien finalement parce que l’on soit homme ou femme nul n’est empêché d’écrire ou de répondre si l’envie lui dit, ou de ne pas le faire pour les mêmes raisons d’ailleurs.


    @olivierleprof
    faire le premier pas pour discuter n’est pas forcément quelque chose de facile pour certain(e)s, tout dépend de ce que l’on attend de l’échange au départ. Ce site est comme son nom l’indique ‘atypique’ mais je ne pense pas qu’il soit finalement si différent des autres sites de ‘rencontre’ sur le fond. Etres humains avant tout, nous sommes.

    Merci pour la musique également, j’apprécie tout particulièrement qu’un sujet soit associé à du son.

    😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Elle.
    avataravatar
    Paule
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 20
    @paulek

    Bonjour,
    Je suis nouvelle sur ce site, je n’ai jamais eu l’occasion de parler à des personnes ici.
    Mais je me suis aussi inscrite sur un autre site de rencontre amicale il y a 2 mois, et je trouve que ce n’est pas évident de trouver des sujets de conversation. Et très souvent je me prends des vents. Ca m’arrive aussi de mettre des vents si une personne m’envoie juste un message en disant « bonjour ».

    Je me demande si c’est l’effet Internet, car je ne suis pas trop habituée à communiquer comme ça, je me trouve encore plus timide qu’en vrai, au moins en vrai si la personne est bavarde, je peux l’écouter et rebondir sur ce qu’elle dit.

    Avant j’étais sur onvasortir.com et on se voyait directement lors des sorties et donc on avait « pas le choix » de se parler et on avait le contexte de la sortie comme sujet de conversation. Sur Internet, il y a tellement de monde je me sens perdue, et je ne sais pas si les « compatibilités » du type MBTI sont vraies. (d’ailleurs je ne suis pas sure de mon type MBTI car il change selon le test et selon la période où je le passe).

    Je pense que pour les personnes qui recherchent des rencontres amoureuses c’est plus simple, car au moins elles ont une idée en tête du type de personnes qui leur plaisent, donc elles ont juste à partir sur ça dans leurs conversations.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Paule.
    avatar
    Mickaël
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 36
    @mickadow

    Bonjour @paulek,

    C’est très bien onvasortir.com ; j’imagine que c’est un peu en stand by avec le confinement mais c’est sans doute l’un des meilleurs moyens de faire des rencontres sans trop de vents, la sortie c’est déjà un petit engagement. J’ai fait deux sorties via cette appli avec une ex et c’était… Ok ! On croise tout type de gens, ça permet de s’ouvrir, je trouve ça cool (même si à l’époque j’avais encore du mal socialement).

    J’ai une collègue qui s’est fait un petit groupe d’amies via une appli qui s’appelle « Bumble ». Je n’ai jamais testé mais… En tout cas pour elle ça a marché !

    Une photo de profil ça peut aider pour le contact aussi, ça humanise un peu le chat. (peut être que tu n’en as juste pas mis sur Atypikoo).

    Sur Internet n’hésite pas à engager plusieurs conversations avec des profils qui te plaisent. Ca te permettra de t’entraîner et… De filtrer pour ne garder que les contacts avec qui ça passe bien. Laisse donc la timidité de côté et fonce ! (plus facile à dire qu’à faire hein 😁)

    Alvin
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 31
    @alvin

    @olivierleprof . Quand une femme me plaît je lui fait savoir! être trop dans la tête de l’intuition et du mental et du blabla cérébral ,ça coupe les élans du corps. Sur le site peu de personnes parle du désir ardent, le sex appeal de la personne qui fait naître un désir profond . Osez faire le premier pas c’est être en accord avec ses désirs profond, parce que le physique c’est la première chose que tout le monde regarde😀.

    Olivier
    Participant
    • Sujets : 16
    • Réponses : 202
    @olivierleprof

    @alvin Je me disais bien que j’étais atypique 😉

    Parce que moi, le physique, ce n’est pas la première chose que je regarde ! Et ce n’est pas le physique qui fera naitre chez moi le « désir ardent » 🙂

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 4
    • Réponses : 644
    @

    !

    Olivier
    Participant
    • Sujets : 16
    • Réponses : 202
    @olivierleprof

    @karl je me disais bien que ca commencait trop bien 😉
    Mais ca mérite une réponse.

    Si une femme est passionnante, qu’elle a cette intensité dans le regard qui dit tellement pour moi, ce sourire sincère et authentique … aucun doute qu’elle me plaira !
    Et elle ne me dégoûtera pas ! Je la trouverai super jolie même si elle ne correspond pas aux standards physiques recherchés par certains.
    Je serai en revanche dégoûté par une top model fausse, infidèle, agressive, acariâtre 🙂

    éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 642
    @ericsingulier

    @olivierleprof

    Olivier, c’est le pouvoir de l’amour ou disons du regard que l’on porte sur un être vivant, j’ai constaté depuis mon enfance, qu’il ne fallait pas se fier aux premières apparences, et que l’impression première que ma mémoire gravait d’un individu se voyait évoluer et changer au fil de sa présence dans le temps, ainsi je constatais que la dite personne je ne la voyais plus pareil, à tel point que dans mon esprit son visage avait changé, non pas du fait du vieillissement, mais plus du fait de ma capacité à entrer en contact ou en sympathie ou en amour, ou alors inversement. Il se trouve alors que mon interprétation s’affinait et parvenait à refléter de mieux en mieux l’esprit de la personne.

    Il se trouve qu’en effet qu’une personne qui est habitée intérieurement par une force, une âme, une beauté intérieure parvient à faire irradier son corps et en cela transcende son apparence physique. Force de constater que même sexuellement parlant, ce ne sont pas forcément les femmes les plus belles esthétiquement et au corps parfait qui vont être les plus rayonnantes désirables expressives vibrantes et résonnantes.

    Pire il faut aussi admettre que des femmes à la plastique parfaite aux courbes magnifiques peuvent souffrir d’un manque flagrant et déconcertant de vibration intérieure et perdre ainsi rapidement de tout leur éclat de première impression.

    Il existe donc en effet un mystère tout à fait signifiant qui se dégage d’un être vivant et qui peut faire toute la différence, on est aussi et surtout ce qu’on pense et ce qu’on cultive en esprit….

    avataravataravataravatar
15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 98)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Atypikoo Haut Potentiel Drole Zebre

Les Hauts Potentiels : ces drôles de Zèbres

Une intelligence hors normes devrait être un cadeau du ciel, un don qui permettrait une vie épanouie, une vie professionnelle remarquable. Comment est-il possible qu’un individu « Haut Potentiel » ou à « Haut Quotient Intellectuel », puisse vivre si mal sa singularité ?

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link