pour les complotistes

  • Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    LE GÉNIE DU COMPLOTISME

    En accusant les autres de complotisme on pratique en l’inversion accusatoire, qui adopte le même principe que l’injonction contradictoire.

    RÉSUMÉ :
    Le complotisme présente cinq caractéristiques majeures qui le distingue de l’anti-complotisme et qui résument tout son génie :

    1. Avantage Méthodologique
    Le « complotiste » fait le boulot (de recherche de la vérité, sourcing etc.) alors que l’anti ne fait qu’accuser et décrédibiliser.
    Le complotiste n’a pas droit aux « arguments d’autorités » (comme le fameux « consensus scientifique » alors qu’en science le consensus n’a strictement aucune valeur – 100% des scientifiques pensaient que le soleil tournait autour de la terre jusqu’à ce qu’on prouve le contraire – et qu’un consensus n’a de sens qu’en politique)
    Tandis que le complotiste s’efforce de donner du sens globalement en tenant compte de tous les paramètres, les antis peuvent inventer absolument n’importe quoi (« Le Monde » a très sérieusement supporté la thèse qui voudrait que les avions qui n’ont laissé aucun débris lors des attentats du 11 septembre se soient « gazéifiés »…)
    Voilà pourquoi les « antis » n’acceptent jamais les débats contradictoires qu’ils sont certains de perdre, et pour justifier un tel refus, il leur suffit d’accuser les complotistes de faire partie du « camp de la haine », créant ainsi un cordon sanitaire émotionnel qu’il serait difficile et dangereux pour tout un chacun de rompre impunément.

    2. Avantage Psychologique
    Le complotiste n’a ni a-priori ni tabou. L’impensable est pour lui toujours pensable. C’est ce principe du doute qui permet la progression scientifique (d’où l’invention du terme « sceptiques » pour désigner les « négationnistes du climat » par exemple)

    De son côté, l’anti-complotiste est enfermé dans le dogme (dogme = boule d’ignorance : c’est comme ça, et on ne cherche surtout pas à savoir pourquoi) de l’infaillibilité démocratique, ce qui lui interdit automatiquement tout un champ des possibles. Il est psychologiquement incapable d’imaginer que des dirigeants démocrates puissent faire le mal intentionnellement. C’est bien cet a-priori qui, aux yeux des complotistes, rend les anti-complotistes aveugles à la compréhension d’une part importante du monde. Et pour le dire plus clairement, les anti-complotistes sont dans l’incapacité de comprendre la nature et les ressorts du pouvoir. Ils ne voient pas que le pouvoir, ontologiquement, est une physique de la contrainte et une métaphysique de la domination. […]
    Là encore, aucune preuve tangible n’est exigée, il suffit à l’accusation de désigner les coupables pour emporter la conviction de la foule conformiste des bourgeois cultivés qui ne craignent rien tant que d’émettre des hypothèses et, encore plus, d’avancer des théories qui sortiraient de la vulgate publiée régulièrement dans les gazettes officielles (presse « mainstream » : Le Monde, The Guardian ou le New York Times).

    3. Avantage Conceptuel
    Le complotiste offre des outils intellectuels pour appréhender le monde. Il propose des termes pour désigner des événements, des phénomènes difficiles à cerner ou à concevoir : Mondialisme, Atlantisme, Empire, État Profond, Dogme de l’Infaillibilité Démocratique, Crimes Médiatiques, Rhétorique de Disqualification, etc. sont autant de concepts permettant de sortir de l’hébétude dans laquelle le complexe médiatico-industriel progressiste nous maintient, afin de mieux cerner et comprendre le monde dans lequel nous évoluons.

    À l’inverse l’anti-complotiste ne laisse qu’un champ de bataille sémantique chaotique où le néant et l’ambiguïté sont maîtres du réel et de nos neurones car empêcher la compréhension du réel et l’émergence des concepts explicatifs est l’un des objectifs du pouvoir pour demeurer « le pouvoir »

    4. Avantage Moral
    Le complotiste a un avantage moral par rapport à l’anti-complotiste parce qu’il doit montrer plus de courage et affronter de potentielles conséquences sociales de ses propos. Si le courage n’est en aucun cas un gage de raison, il a une valeur intrinsèque qui distingue nettement le complotiste du cultivé conformiste – l’autruche – qui fait office d’adversaire.
    Le complotiste ose nommer le mal, il confronte des pouvoirs concrets (dont la somme des liens et des alliances fait et révèle le pouvoir dans toute sa puissance et ses nuisances) et nomme les responsables. Pour le 11 Septembre, il désignera volontiers le petit groupe de néoconservateurs comme responsables ou au moins complices des attentats ; il en fera le portrait détaillé en égrenant leur CV et leurs méfaits avérés. Concernant l’hystérie sanitaire mondialiste déclenchée au printemps 2020, il n’hésitera pas à pointer du doigt le rôle de Bill Gates et des dirigeants de l’OMS, de certaines firmes pharmaceutiques (comme Gilead) ou de certains médias (comme BFMTV en France) dans le déclenchement de cette expérience orwellienne de l’Agenda Aldous-Huxleysien à l’échelle mondiale.

    L’anti-complotiste, lorsqu’il dénonce, fait plutôt dans la délation puisqu’il désigne à la vindicte médiatique et judiciaire, à la censure et aux poursuites pénales : la rhétorique de disqualification et l’hystérie émotionnelle sont ses outils préférés

    5. Avantage Prédictif
    Ce qui frappe est que le complotisme a une capacité de prédiction phénoménale : de son incroyable capacité à avoir raison, à prédire ce qui va advenir. (on ne parle pas ici de faux complotistes qui publient n’importe quoi pour décrédibiliser le complotisme)
    En analysant avec sérieux et pertinence le présent et le passé récent, le complotisme est capable de mieux appréhender les grandes orientations qui se dessinent devant nous que tous les experts réunis en conclaves officiels.
    Sur le 11 septembre, sur la guerre en Irak et en Syrie, sur le réchauffement climatique anthropique, sur le Russiagate et l’affaire ukrainienne aux États-Unis, sur le Covid-19 et sur tant d’autres sujets scientifiques ou géopolitiques, le complotisme engrange les victoires les unes après les autres.

    Le complotisme est la grande aventure humaine, intellectuelle et politique de notre siècle. Si nous voulons que l’homme perdure dans ses fondamentaux humains, loin des promesses trans-humanistes et technicistes qu’on veut nous imposer sans débat, il est temps d’affirmer ce que nous sommes : un humanisme.

    « Le propre du prestige est d’empêcher de voir les choses telles qu’elles sont et de paralyser tous nos jugements. Les foules toujours, les individus le plus souvent, ont besoin, sur tous les sujets, d’opinions toutes faites. Le succès de ces opinions est indépendant de la part de vérité ou d’erreur qu’elles contiennent; il dépend uniquement de leur prestige. »
    Psychologie des foules
    Gustave Le Bon
    1895

    Guillaume de Rouville

    source : http://lidiotduvillage.org/2020/06/05/le-genie-du-complotisme/

    avataravataravataravataravataravatar
    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    Exemple de complot démonté par notre ex-directeur de la DGSE en personne, et devant le Sénat :

    (avis aux anti-complotistes : Alain Juillet est né à Vichy…)

    avataravatar
    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33
    Marina C
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 1000
    @marinac


    🧐🧐🧐

    avataravatar
    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    « il n’y a pas plus détesté que celui qui dit la vérité » Platon

    Guy Béart s’en est fait le chantre :

    avataravataravatar
    annick
    Participant
    • Sujets : 11
    • Réponses : 67
    @kinou

    La « vérité » n’existe pas, 8 milliards d’êtres humains, 8milliards de « vérités », la vérité est subjective et relative, tout est interconnecté et intrinsèquement lié, juger de soucis de drogue ou de faire l’autruche, sur des propos qu’on ne comprend pas par manque de conscience est plus immature que de jeter la première pierre, ou pas, tout est parfait. lol On ne peut rien contre un esprit libre, déformaté des conditionnements socioculturels et médiatiques. Comme dans un kaléidoscope, la vision peut être faussée, le mensonge peut devenir vérité, d’où l’importance d’avoir une vision à 360°, ou un point de vue neutre, pour sortir du jugement.😜

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 23 heures par annick.
    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    la vérité existe elle est une et unique mais chacun en voit ce qu’il est capable d’en com-prendre : elle est telle un oignon
    il y a en conséquence 8 milliards d’appréciations différentes de la vérité
    un dicton africain dit : la vérité c’est comme du piment dans les yeux

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 21 heures par Xavier.
    avataravataravatar
    Sono
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 273
    @sono

    atypikoo.com/forums/topic/pour-les-complotistes

    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    la vérité est une
    le mensonge est multiple
    c’est pourquoi il est plus facile de mentir que d’être véridique

    avataravataravatar
    Armelle
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 15
    @armelle

    Bonsoir à tous,

    Je ne me considère pas comme complotiste. D’ailleurs je suis plutôt disciplinée dans ma vie sociale, mais là franchement il faut avouer que c’est le pompon du pompon cette façon totalement aberrante de gérer ce virus… J’ai appris que dans mon métier les injonctions contradictoires étaient la meilleure manière de faire perdre les repères aux personnes en entreprises. Une affirmation vient en annuler une autre à quelques jours près.

    Raison évoquée : C’est inédit, c’est compliqué pour tout le monde. On n’a jamais vu ça auparavant. On est dépassé.

    Je veux bien, mais la mesure et le bon sens, me semble-t-il sont des concepts accessibles à l’intelligence humaine !

    Bref, comme dirait Zatoichi, mon héros japonais préféré : « Les dés ne sonnent pas pareils. »

    Voilà ce que je découvre aujourd’hui avec beaucoup de retard. J’ai vérifié l’authenticité, parce qu’on trouve vraiment à boire et à manger sur Internet. L’extrait issu de 1981 du livre « L’avenir de la vie » de Jacques Attali est en vente sur Amazon. Elle est un peu longue :

    Jacques Attali, 1981, alors conseiller de François Mitterrand écrivait ceci :
    « À l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.
    Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides. Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.
    On ne pourra bien sûr pas exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
    La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux. Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.
    On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !
    Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités. Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.
    La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir. »

    [ L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981 ]
    Entretiens avec Michel Salomon, collection Les Visages de l’avenir, éditions Seghers.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 17 heures et 6 minutes par Armelle.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 17 heures et 4 minutes par Armelle.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 17 heures et 1 minute par Armelle.
    avataravatar
    Armelle
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 15
    @armelle

    Bon, disons que même sortie de son contexte, je trouve la citation très parlante. Je n’ai pas d’explications, mais ça donne à réfléchir. Cela fait des années que je me dis qu’à un moment donné en tant que race dominante, colonisatrice des 4 coins du monde, nous continuons d’épuiser les ressources de la Terre. 7 milliards, 8 milliards… Jusqu’où irons-nous ? Comment ce sujet est-il traité par les instances dirigeantes, entre elles ? Quel historique ?

    avatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 15
    • Réponses : 645
    @sacha-touille

    @armelle

    Bonsoir Armelle, as-tu vérifié cette citation ?

    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    Bonsoir Armelle,

    Nous sommes en effet sous contrôle de psychopathes parce que ce sont eux qui mettent le QI au-dessus de tout (ils n’ont que ça)

    C’est leur limite et leur erreur :
    « De la joie chez les gens intelligents, est la chose la plus rare que je connaisse. » ~Ernest Hemingway
    Les psychopathes comme Attali, Bill Gates, Soros etc. sont des sous-doués de l’humanisme, ils n’en sont qu’à l’apprentissage de la survie dans le monde matériel, ils ne comptent en effet que sur leur ego, leur cœur étant plutôt défaillant.
    Attali prend un plaisir malsain à dévoiler – c’est une forme d’exhibitionnisme – les étapes qui aviliront la dignité humaine de plus en plus :

    Ce qu’il ne peut pas voir, c’est que l’humanité sera nécessairement confrontée à trouver une voie de sortie, et la seule possible est cette 5ème voie, celle du cœur, l’amour.

    Et lorsqu’on est amoureux, on se fiche de soi, seul l’objet de l’amour, l’aimé(e), compte.
    Cela leur est totalement incompréhensible.

    avataravataravatar
    Xavier
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17
    @skylight33

    avataravataravatar
    Armelle
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 15
    @armelle

    @sacha-touille et @skylight33 Ils sont rigolos vos pseudos 😹

    Je n’ai pas ce livre en ma possession mais il est vendu sur Amazon. Dans les commentaires, de deux personnes dont l’achat a été vérifié, il y a mention de cet extrait. Quelqu’un a posé la question de savoir si c’est authentique, mais aucune réponse.

    En revanche on trouve la trace d’un débat pré-Covid, provoqué par des sites d’extrême-droites sur cette citation. Ils leur avaient été reprochés de sortir la citation de son contexte. Le débat portait davantage sur la « supposée » proposition d’Attali d’euthanasier les sexagénaires. Il y avait donc eu un fact-checking pour recontextualiser les propos d’Attali qui est sur son sujet de prédilection jusqu’à aujourd’hui. D’ailleurs il ne s’arrête pas à cette question.

    Ce qui me semble intéressant en revanche, c’est le ton grinçant du propos, en plus présenté comme un enchaînement d’évidences. Qu’il s’agissent de réflexions personnelles prospectives ou de conclusions liées à des débats internes auxquels ils auraient pu avoir accès, je trouve que ce texte devrait être décortiqué. Des décisions politiques petites et grandes se prennent souvent des années avant leur mise en œuvre, et en coulisse, souvent en faisant fi des partis politiques qui les ont initiées. Attali a accès au coulisse. L’OMS n’est pas née du jour au lendemain, la décadence du système Françafrique non plus. On parle du Grand Paris depuis dans les années 80. La réforme des retraites etc.

    Peut-être que les réflexions de départ n’étaient pas formulées avec autant de cynisme, mais je trouve important de se poser la question.

    Depuis que je sais que l’armée française a fait appel à des auteurs SF pour imaginer les menaces futures, rien ne m’étonne plus… Une dizaine a été retenue et certains ont préféré rester anonymes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 14 heures et 40 minutes par Armelle.
    avataravataravataravatar
15 sujets de 121 à 135 (sur un total de 139)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link