Pour ou contre le veganisme ?Dans le cadre de la santé…

Atypikoo : le réseau social des neuroatypiques Forums Discussions générales Pour ou contre le veganisme ?Dans le cadre de la santé…

  • Ce sujet contient 22 réponses, 13 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par KEVIN, le il y a 1 minute.
  • Thomas
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 17
    @indaliteye23

    Julien, Karl, Julien, infortunaly, Alexandre….c’est un plaisir de vous lire. vous soulevez des questions tellement justes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 jour et 7 heures par Thomas.
    Michael
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 11
    @cudlapin

    Ce qui me dérange dans le veganisme c’est souvent un courant qui créé des tensions entre les végétariens, flexitariens, et autres terriens.

    Personnellement, je n’ai rien contre surtout si la personne se retrouve dans ce qu’elle mange et dans ses idées.
    Je préfère, en ce qui me concerne être flexitarien, l’homme étant de base omnivore, cela me va.

    Je préfère manger peu de viande mais qu’elle soit de bonne qualité et que le bien être animal soit respecté (si on peut considéré que l’abatage fasse partie du bien
    être animal….)

    Je prévois un menu sur deux sans viande (le soir de préférence) et peu de viande le midi.

    Se pose aussi le problème du choix et de la qualité des légumes, la surconsommation, la mode américaine qui consiste à manger toujours plus, de plus en plus souvent, et de moins en moins nutritif pour ne pas dire manger de la m****.

    N’oublions pas que la viande abattue autrefois l’était de façon parcimonieuse, et que toutes les parties étaient utilisées ou presque. Il était impensable d’élever des poulets que pour ses cuisses, et ce poulet faisait souvent l’objet de deux ou trois repas (poulet rôti, puis vol-au-vent avec les restes, et bouillon de poule pour finir)

    La conscience doit être personnelle et ne doit pas être définitive, vous pouvez très bien être végan une partie de votre vie et accepter que l’on puisse s’autoriser de temps à autre un produit carné, si on évite d’en parler aux ayatollah du véganisme.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 jour et 7 heures par Michael.
    avatar
    Julien
    Participant
    • Sujets : 9
    • Réponses : 224
    @messi36

    Infortunally : « je pense qu’il sera intéressant de discuter, dans le cadre d’un futur post, de ce qu’est la morale, ainsi que l’éthique »

    Commençons donc par la définition de Nietzsche:

    La morale pour moi, c’est aussi cet arrangement entre humains; s’il n’y a aucun intérêt à tuer (cannibalisme surtout), mais un intérêt vital de ne pas l’être, on en fait une morale/un tabou, pour s’assurer de cette sécurité.

    Je suis flexitarien car je ne m’interdis rien dans l’absolu.
    Le monde, quoi qu’il en pense, tend fatalement vers le véganisme avant tout pour raisons environnementales, par qu’il sera de moins en moins possible de continuer sur notre modèle de conso. comme avant. On voit bien « déjà » la conscience collective s’éveiller à l’urgence climatique de plus en plus. 🟩

    avatar
    Jacob
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 8
    @bienveillant

    je suis pour le véganisme. comme ça on peut vivre en harmonie avec les animaux.
    sauf pour les vaches, car j’avais lu qu’en pétant elle réchauffent l’atmosphère, donc vaut mieux les manger avant qu’elle ne pètent trop et qu’elles détruisent la planète.

    voila

    Karl
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 28
    @karlpixies

    « Personnellement, je n’ai rien contre surtout si la personne se retrouve dans ce qu’elle mange et dans ses idées. »
    Trés anthropocentrée comme réflexion. ca n’est pas parce que quelq’un se retrouve dans ce qu’il ou elle fait que ca devient moralement juste. Ca n’est as parce que je me retrouve dans le fait de battre mon chien que ce que je fais est juste. Le veganisme est avant un mode de consommation porté sur l autre et non pas sur soi.

    « Je préfère, en ce qui me concerne être flexitarien, l’homme étant de base omnivore, cela me va. »
    L’homme est effectivement omnivore. Mais ca ne signifie en rien qu’il a besoin de viande. Ceci n ‘est pas un argument. Et si c est le sempiternel appel à la nature, voir mon premier post. De plus flexitarien ne veut strictement rien dire. C’est juste un joli mot marketing balancé par la Fnsea et consort pour déculpabiliser les carnistes. Soit tu manges de la viande, soit tu n en manges pas.

    « La conscience doit être personnelle et ne doit pas être définitive, vous pouvez très bien être végan une partie de votre vie et accepter que l’on puisse s’autoriser de temps à autre un produit carné, si on évite d’en parler aux ayatollah du véganisme. »

    1) quel est votre système moral pour déclarer que la conscience doit être individuelle?
    2) Ayatollah…terme volontairement péjoratif pour décrire une certaine radicalité. La radicalité n est pas un gros mot. Nous sommes toustes radicales sur différentes opinions. Qui n’est pas radicalement contre la pédophilie ici?

    avatar
    Karl
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 28
    @karlpixies

    Si vous parlez philosophie morale, commencez si vous le voulez bien par décrire votre propre système moral. Je suis utilitariste pour ma part. Vous êtes nihiliste?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 heures et 45 minutes par Karl.
    Suzanne
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 7
    @tartocitron

    Bonjour,

    Puisque que tu demandes ce qu’on en pense, moi je te dirai que je suis ouverte 🙂

    J’ai sauté le pas du végétarisme il y a quatre ans déjà et le véganisme me fait de l’œil.

    Il y a autant de recettes intéressantes que de recettes bidon sur Internet, et même dans les livres. Ou alors c’est mal expliqué.

    Tu as un jardin ? Accès à une AMAP ?

    Je crois que, quand on devient végan, on fait inévitablement siens d’autres intérêts ou combats : l’écoculture (avec potager perso, c’est mieux), l’écologie, le respect des agriculteurs et de leur travail, la botanique (on active son radar à plantes comestibles), le rejet de la surconsommation… Je crois aussi qu’un végan doit, pour maximiser son efficacité, bien choisir ses sources d’approvisionnement et apprendre un connaître tout un tas de légumes inconnus pour ne pas s’ennuyer.

    Normalement, tout ça devient un plaisir 🙂

    Tu peux aussi commencer simplement, ceci dit. Si tu cherches à faire les choses à la perfection, tu risques l’épuisement intellectuel et le découragement.

    Depuis que j’ai un jardin, je m’éclate. En été, il m’arrive d’y entrer avec un bol pour choisir un peu de toutes les plantes que je vais manger, par exemple. Un peu de salade comme ci, un peu de salade comme ça, un peu de tel radis, un peu de tel aromate…

    On a vraiment la satisfaction d’être proche de la nature, moins déconnecté, et de respecter notre monde. Perso, je partage avec les petits animaux qui viennent et je crois que tout le monde y trouve son compte.

    Bonne chance !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 heure et 45 minutes par Suzanne.
    avatar
    KEVIN
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 7
    @graoully

    Sur un plan Lien Santé-évolution, l’homo erectus à cuit les produits de sa chasse donc les protéines et à pu en à manger d’avantage avec pour effet :
    – restructuration maxilo-faciale ( moins de dents)
    – développement des fonctions cognitives ( largement) , taille ( y’a pas que la taille qui compte hein !) de son cerveau

    Et donc Evolution jusqu’à Elon Musk.

    Il est conseillé, toujours d’un point de vue Santé, pour tout nos ami HP, Zèbres et autres de manger des protéines ANIMALES, plus que végétal, plus assimilable : augmentation des capacités cognitives, nous sommes omnivores.

    Le cerveau a besoin de 2 choses en priorité : en premier , Glucose 30%, ( pour un normo-pensant, plus pour super-efficient, et oui on consomme plus…) et Protéine Animale ou végétale ( à préférer l’animal) de toutes alimentations ingérés

    Pour ma part je deviens flexitarien, donc plus con ?
    désolé pour les fautes… je suis flexitarien.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 14 secondes par KEVIN.
8 sujets de 16 à 23 (sur un total de 23)

Mots-clés : 

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link