Projet de documentaire sur les Singulier(S) surdoués

Atypikoo Forums Discussions générales Projet de documentaire sur les Singulier(S) surdoués

  • laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    je recherche des témoignages de deux Singulier(S) surdoués entre 40 et 60 ans ayant trouvé un équilibre de vie.
    Petit pitch ci-dessous, si cette idée vous tente et que vous souhaitez participer, contactez moi pour en parler.

    Réunis autour d’une table, plusieurs Singulier(S) surdoués se racontent leurs parcours, leurs expériences, leurs vies.
    Hommes, femmes, mariés, célibataires ou divorcés, ils ont entre 40 et 60 ans.
    Leur point commun ?
    Ils sont tous des adultes singuliers qui ont réussi à s’intégrer et à trouver un équilibre émotionnel et social.
    Ce sont des Singulier(S) surdoués.
    Certains ont été diagnostiqués enfant et l’ont oublié, d’autres viennent juste de le découvrir.
    La parole circule, les anecdotes se recoupent et se ressemblent : un sentiment de différence qui les habitent depuis toujours, plutôt solitaire et introverti, passionné, obsessionnel, souffrant d’hyperesthésie, doté d’une hypersensibilité et d’une profonde empathie, d’une curiosité insatiable et d’une aptitude naturelle pour apprendre, jamais dans la compétition ou la comparaison, résilient et habité malgré tout par un sentiment d’imposture. Ni mieux, ni au-dessus, juste à côté.
    Un lien se tisse, ils se reconnaissent les uns dans les autres presque soulagés d’avoir enfin trouvé d’autres membres de cette « tribu ».
    Cette discussion est le fil rouge de ce documentaire qui a pour objectif de permettre aux 90% de ces 1 millions d’adultes français hors normes qui n’ont jamais pu mettre de mots sur leur singularité ou leur sentiment de mal-être de se dire : «Ah, c’était donc ça…», «Rien de si rare et compliqué en somme…» et prendre enfin conscience de la bénédiction liée à cette malédiction du « trop » et du « différent ».
    Et oui, les Singulier(S) surdoués représentent plus ou moins 2% de la population.
    La caméra les suit chez eux, au travail, en répétition, où l’on découvre la difficulté de gérer le grand écart dans ce quotidien qui mélange des univers à la Lewis Caroll et l’obligation d’intégration dans un monde normé et codifié.
    Qu’est-ce qu’un Singulier surdoué ?
    Tout au long du film les témoignages et interviews de spécialistes s’intercaleront et apporteront des éléments objectifs et scientifiques : quels sont les mécanismes qui permettent de ressentir. Qu’est-ce qu’une émotion ? Quel rôle joue l’amygdale ? Comment le cortex se constitue ? Qu’est-ce qu’une fonction cognitive ? A quoi sert l’hippocampe ? Comment la mémoire fonctionne ? Pourquoi les cycles du sommeil paradoxal et les connexions neuronales sont beaucoup plus nombreux chez les surdoués ? Nous irons aux États-Unis, en France et au Japon : IRM, analyses, examens en laboratoires, bilan sur plusieurs études épistémologiques, spécificité de l’interaction entre les deux hémisphères et les particularités métaboliques : en quoi les Singulier(S) surdoués sont biologiquement et physiologiquement différents. Nous découvrirons la différence entre l’intelligence fluide, l’intelligence cristallisée et l’intelligence intuitive. L’histoire des tests d’intelligence et les tests de personnalités : Binet, Simon, Termann, Weschler et le MBTI.
    Et puis surtout, pourquoi la motivation intrinsèque est LE facteur fondamental de la construction de l’identité des Singulier(S) surdoués.
    Béatrice Millètre, docteur en psychologue cognitive et auteure, expliquera comment les Singulier(S) surdoués peuvent utiliser leurs outils pour apprendre à mieux se connaitre et s’accepter : la pensée par arborescence, la désintégration positive de Dabrowsky, le Flow, le raisonnement intuitif.
    Nous aborderons également ces Singulier(S) bienfaiteurs qui ont fait progresser l’humanité grâce à leur vision divergente du monde : Platon, Aristote, Copernic, Galilée, Mozart, de Vinci, Nietzsche, Tesla, Bill Gates ou Elon Musk.
    En quoi une pensée distincte peut avoir un impact sur nos sociétés ?
    Pourquoi les gouvernements et les industriels recherchent-ils aujourd’hui ce type de profil ?
    A quoi ressemblerait une utopie conçue par les Singulier(S) surdoués ?
    Et si cette fois la différence rapprochait les uns et les autres….

    avataravataravataravataravataravatar
    laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    test

    David • Admin
    Maître des clés
    • Sujets : 55
    • Réponses : 209
    • Rédacteur Atypikool Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • Ambassadeur Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    @davidboudj

    Très beau projet @lpdi75 🙂

    Jo
    Participant
    • Sujets : 44
    • Réponses : 754
    • Super Organisateur Atypikool Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    • 500 messages atypiques Icon
    @bluemoon

    Sympa ton projet @lpdi75 , peut être pourrions-nous en discuter ensemble ?

    J’ai 61 ans, j’ose espérer que ce n’est pas un soucis 😉
    Cordialement,
    Jo.

    avatar
    laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    lol !
    61 ans ça passe 😉
    en break loin du monde, on se rappelle la semaine prochaine`
    bien à toi d’ici là

    avatar
    Aurora
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 24

    Aucun badge

    @aurora

    Bonjour Laurent
    Super projet
    J adore
    En plus tout l aspect scientifique sera passionnant .!!
    Je ne suis pas diagnostiquée
    Mais les caractéristiques
    D hypersensibilité , hyperempathie , scan
    Affectif , besoin de justice et sentiment de décalage , besoin de moments de solitude , curiosité sont bien la …
    Je n aime pas trop les «  lumières « 
    Mais si on pouvait communiquer sur nos particularités , on se sentirait peut être moins
    Incompris au quotidien et moins se sentir
    Extra terrestres !
    Je travaille
    Fraîchement divorcée
    2 filles ados mais sympas ! Quand même !!
    Je serais heureuse d échanger avec d autres personnes ayant mes caractéristiques
    Et éventuellement participer à ton projet
    Si mon profil t intéresse …

    Aurora
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 24

    Aucun badge

    @aurora

    D ailleurs
    Pourquoi les cycles du sommeil paradoxal
    Sont ils plus nombreux chez les surdoués ?
    J aimerais vraiment savoir !

    Plus nombreux et aussi longs ?
    Ou
    Plus nombreux et plus courts ?
    Quid de la durée totale de sommeil paradoxal?

    Face à la quantité d informations en tout genre
    Emmagasinées durant la journée
    Le cerveau aurait besoin de plus de cycles pour faire le tri ( mémoriser ou non ces infos ) ?
    Je vais chercher un peu par moi même …
    Mais j ai hâte de connaître la réponse !

    Florence
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 3

    Aucun badge

    @doloflo

    @lpdi75 pour ma part j’ai bientôt 37 ans donc pas encore 40 🙂

    Je suis mariée, 2 petits garçons, un chat, un chien, un job et tout les signes visibles d’une normalité consternante!

    Oui. Enfin… j’avais un job…
    J’ai toujours été très indépendante, après un bac obtenu avec mention, une intégration en prépa, j’ai tout envoyé volé pour devenir équipière chez Mac do et être autonome financièrement.
    Il y a 6 mois j’ai quitté un job de directrice de production dans une startup prometteuse parce que je m’y ennuyait au point d’en être physiquement malade. (la découverte de ma douance testée en Mai 2019 y a surement joué, mais je ressentais déjà cet ennui mortel.)
    Depuis ce patron que j’ai quitté me « mentorise » pour me pousser à monter mon cabinet de consulting, il lutte contre mon manque de confiance en moi, mon sentiment d’imposture, et mon rejet du réseautage pourtant essentiel à cette activité qui représente pour moi le summum de la superficialité et des relations d’intérêts que je répugne et pour lesquels je dois fournir des efforts invisibles pour beaucoup, mais particulièrement energivore pour moi.

    Vous souhaitez parler d’autodidaxie, de l’importance de la motivation pour un HP, de la difficulté à se conformer à des convenances sociales établies je pense que je peux témoigner.

    Mais je peux témoigner aussi de la solitude subit et choisie, de ce sentiment de décalage, cette capacité à toujours se relever ou de mon hypersensibilité trop envahissante.

    Je serais ravie de pouvoir échanger avec des semblables et m’enrichir de leur vécu, de participer à cette aventure et d’en apprendre plus sur cette différence cognitive.

    Contactez moi! 🙂

    roald
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 548
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    • 500 messages atypiques Icon
    @neronlevelu

    Serait-il possible de précisé ce que vous entendez par « ayant trouvé un équilibre de vie. » car l’equilibre est une notrion relative a un rapport de force dont la resultante est nulle mais en général on parle de stabilité avec peu de forces « aleatoires » en presence. Le monsieur banquier depuis 20 ans dans le meme service c’est un peu différent du consultant sauveur ou de l’artiste qui semble epanuoi mais « survivant » selon les criteres que la population donnerait a son style de vie.

    https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fy6u5R559ipekJfiSQKynQ/880v587-0/online/image/2015/0619/7778807427_le-bodybuilder-jujimufu-en-equilibre-avec-des-halteres-de-45-kilos.PNG

    avoir des enfants, un home sweet home voir une seconde residence maries et avec des metiers « honorables » ne fait pas pour autant un adulte ayant trouvé son equilibre dans le sens qu’il me semble comprendre entre les lignes et qui, de ce que j’en comprend serai un equilibre qui ne cree pas de frustration rebelle car ayant trouvé comment placer ses qulaités dans une vie qui ne l’expose pas aux attaques liées a son « mode d’emploi » (de faux self choisit à fou du roi reconnus).

    laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    Bonjour,…Roald
    Notion fragile mais pas si subjective que cela; même si vous avez raison, elle est tout à fait relative, cette notion d’équilibre.`
    Je parle d’un état d’acceptation de ce que l’on est, ici et maintenant; objectif et lucide qui permet de gérer cette hyperesthésie, cette hypersensibilité, ce sentiment d’injustice, d’imposture dans un monde qui est inadapté à ce que nous sommes (et inversement) (Vous avez lui « Rien qu’un surhomme », d’Olaf Stapledon ?)
    Ce banquier a choisi ce métier car il a besoin d’une certaine stabilité, habitude etc qui lui est propre, il a besoin de s’insérer dans un cadre plus structuré, « normé » et il a donc peut etre trouvé son équilibre. OU pas justement si en fait il aurait préféré devenir cuisinier ou pécheur… l’artiste plus bohème, »hors norme »n’est pas forcément inséré comme pourrait l’entendre ce banquier mais sur sa balance intérieur, cette insécurité de l’intermittence ou de revenus aléatoires et compensée par son épanouissement intérieur, sa créativité, sa capacité à créer qui lui apporte un équilibre car il optimise son art avec le monde qui l’entoure…ou pas si en fait il a besoin de sécurité matérielle

    j’ai souvent cette image d’un jongleur qui parvient à trouver son « équilibre » à un endroit précis, à un moment donné…plus ou moins longtemps, plus ou moins stable , mais qui jongle et est pleinement dans ce qu’il fait, sinon, les balles tombent…
    Une capacité à savoir utiliser ses outils ou a en fabriquer pour répondre à un environnement particulier (quel que soit le métier ou travail…la différence est importante 😉 et surtout à être en pleine conscience ce ici et maintenant, d’en vivre chaque moment…il n’y a pas d’idéalisme utopique d’être et se sentir « équilibré » tout le temps n’importe où, juste cette capacité d’ancrage ici et maintenant, une lucidité qui fait qu’on ne se pose plus la question mais qu’on « fait » (même si ce « faire » est simplement d’observer une aurore boréale ou regarder le ressac de la mer.) et en fait, on est juste conscient du merveilleux de la vie malgré tout ce qui ne vas pas. une espèce d’acceptation de ne pas pouvoir changer le monde, Trump, la misère du monde etc mais qu’on peut influer, aider, accompagner un peu ceux qui nous entoure, qu’on aime…et qu’en fait la vie est courte et que quelques part l’homme complique ce qui est parfois simple…Bref, pour résumer, je cherche des témoignages de « singuliers » qui ont trouver, au moment ou nous échangeons
    , cet « équilibre » précaire mais riche 😉

    laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    en gros, oui, gestion et assimilation de l’information
    liée à l’affect, l’amotion (d’où l’importance de l’amygdale)
    « Le taux de sommeil paradoxal est un indice pertinent de la plasticité cérébrale, réduit chez les déficients mentaux, important
    chez les surdoués.
    Le rapport des fréquences oculomotrices peut, à juste titre, être considéré comme un indice de l’organisation de l’information,
    réduit chez les déficients mentaux, élevé chez les surdoués.
    L’analyse conjointe de ces 2 types d’indices, permet une approche intéressante du potentiel intellectuel » Jean Claude Grubar
    voir aussi les études et expérience s d’Aserinski et Kleitman (1953 si ma mémoire est bonne 😉
    et plus d’infos « simples » dans le doc…

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 2
    • Réponses : 42

    Aucun badge

    @

    les gens n’arrivent déjà pas à tolérer les autres comme ils sont !
    aux usa ils ont constitué des groupes de paroles sur le thème de la tolérance car ils ont constaté que ça manquait dans leur société de plus en plus.
    personnellement je ne pense pas que le problème soit basé sur un fonctionnement mais plutôt sur une société moderne qui perd des valeurs et qui ne respecte plus autrui comme il est.

    roald
    Participant
    • Sujets : 22
    • Réponses : 548
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    • 500 messages atypiques Icon
    @neronlevelu

    Je ne serai pas votre candidat car j’en suis toujours a tirer a droite, ma femme a gauche et on cree l’equilibre de cette facon. C’est différent au bureau ou tout le monde tire dans tous le sens sous forme de roman de Kafka
    Il serait peut interessant de faire un lien (il me semble qu’il y a de quoi) avec les tendances d’organisation « opales » [cfr reinventing organization] qui pourrait etre une evolution paralelle a « l’emergence » de la surdouance (au sens prise de conscience/connaissance) dans la Société et, je pense, pas anodine.

    Mélanie
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 1

    Aucun badge

    @melanoche

    Bonjour,
    C’est un très beau projet. J’aurais aimé vous raconter l’hyperémotivité, l’hyperesthésie, mais aussi ce que j’appelle l’hyperconscience ou cette lucidité intense qui fait s’arrêter le temps et photographier le monde en un battement de cil, ces vagues d’une violence rare qui me traversent face à l’injustice, face à la cruauté, cette douloureuse acceptation de l’impuissance, cette espèce d’intransigeance à soi, et de tolérance absolue à l’autre, cette envie d’apprendre toujours, de ne pas être enfermée, ni dans une case, ni dans une compromission. J’aimerais vous dire ces lumières qui clignotent dans ma tête, comme une guirlande de Noël, mais qu’on me demande de débrancher parce que ce n’est pas le 24 décembre, j’aimerais vous dire mon ennui absolu quand c’est l’heure de la pause café et que les discussions parlent du quotidien, sans cette profondeur dont j’ai besoin et qui fait peur…mais je n’ai pas trouvé l’équilibre, le vrai de vrai. Je ne suis pas diagnostiquée, je le ferai peut-être un jour. Je vis entre l’évidence et l’imposture, en déséquilibre constant entre le besoin de preuve, d’un chiffre en face d’un test et la certitude qu’un test n’est pas le dixième du reflet de ce que je suis.
    Mais j’ai fait du ménage dans ma vie et je m’assume comme je suis. Je dirais même que je commence à m’aimer comme je suis, avec mes failles, mes contradictions et mes émotions en montagne russe. C’est peut-être cela l’équilibre finalement. Quoi qu’il en soit, si vous menez votre projet à terme, pourrez-vous nos en faire part ici ? Tous mes voeux de succès 🙂

    avataravataravataravatar
    laurent
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 6

    Aucun badge

    @lpdi75

    Merci et oui, bien sur je vous tiendrai au courant de l’évolution de ce projet 😉 Vos propos résonnent très fort en moi et j’imagine chez plusieurs singuliers qui vous liront. Vous avez mon mail, si vous avez un moment et une envie de tirer quelques fils sur cette hyper…conscience etc, j’échangerais en vrai avec grand plaisir 😉

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
5 raisons pour vous donner envie de méditer

5 raisons pour vous donner envie de méditer

La simplicité de la méditation est déconcertante, il suffirait d’y consacrer dix minutes par jour pour profiter des effets sur le long terme. Pourtant, il existe une situation paradoxale concernant cette pratique : nous entendons vanter ses bienfaits à longueur d’années mais nous la repoussons sans cesse. Vous avez songé à méditer mais vous n’avez jamais essayé ?

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link