Seul, Si seul …

Atypikoo Forums Discussions générales Seul, Si seul …

  • Jo
    Participant
    • Sujets : 44
    • Réponses : 734
    • Super Organisateur Atypikool Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    • 500 messages atypiques Icon
    @bluemoon

    Seul, Si seul …

    Pourtant particulièrement bien entouré,

    Étrange, non … ?

    Ressentez-vous parfois cette solitude à faire pleurer ?
    Il y a deux nuits, je me suis réveillé en pleurant, un truc de fou, je me sentais seul, si seul, je me disais que ce n’étais pas possible, je devais faire une déprime, un « Burn Out », j’ai même installé en catastrophe un programme de Biorythme sur mon smartphone tellement ça me perturbait …

    Le souci, c’est que cela continue, je fais une fixation sur le fait que je ne manque à personne,
    que personne ne réclame ma compagnie,
    que si je suis si entouré c’est parce que je crée pleins d’activités qui plaisent,
    que j’aime inviter et créer des moments privilégiés,
    que les personnes aiment participer mais au-delà, … rien …

    Je ne sais pas, je ne sais plus … et une larme coule sur ma joue …

    Vous sentez vous parfois désespérément seul ?

    La Solitude, Subie ou désirée, on en parle ?

    Qu’en pensez vous ?

    avataravataravatar
    Ludovic
    Participant
    • Sujets : 8
    • Réponses : 79
    • 50 messages atypiques Icon
    @detect

    Bonsoir !

    Vaste question… Ou plutôt réponse.
    Non, ce n’est pas étrange selon ma vision… On peut être entouré de plein de gens sympa et positif et pourtant ce sentir seul car on a pas les mêmes attentes, les mêmes types de discussion ou les mêmes envies… Je pense que dès que quelque chose devient décalé d’une certaine façon et que l’intellect d’une personne n’est pas compris par d’autre, alors, un sentiment d’indifférence se créer… A ça, on rajoute la solitude quand on est chez soi sans famille (copain/copine (+ enfants)), sans animaux et on rajoute le fait qu’à force de se concentrer sur les détails noir de notre vie nous fait dire que personne n’a besoin de nous ou n’aime notre compagnie. Si en plus de ça, vous ne recevez que très rarement des nouvelles que ce soit de vos amies ou famille… Le sentiment de solitude ou d’indifférence peut vite devenir pesant au point de déprimé et s’enfoncer.
    Rajouter en plus que si une personne déprime ou n’est pas positif, se reclu dans son coin… Elle ne donne pas envie qu’on vienne vers elle pour lui parlé ou lui tenir compagnie.

    Bref, l’effet miroir et surtout la solitude devient amère.

    Pour te répondre du coup: Je ressens cette solitude chaque soir d’une certaines manière mais j’évite de me concentrer sur elle et je schinte mes pensée pour me concentrer sur ce qui est vital et constructif pour ma personne 😉
    Quant à la question: Subie ou désiré: Elle est surtout subie ^^ Mais arrêtons de nous concentrer là-dessus et essayons de changer notre regard.. peut-être que si on commence à faire un pas en avant, l’autre suivra ? Et que peut-être si on commence à appeler des personnes pour prendre de leurs nouvelles, d’autre pas suivrons ?
    Un cercle vicieux selon moi qui faut commencer à travailler pour le détruire et bien le refaire 😉

    La solitude, l’indifférence ne sont pas des mythes mais le fléau du 21è siècle… Suffit de regardé le nombre de jeunes qui déprime à cause du travail, de la technologie ou d’autre problèmes… 🙂

    avatar
    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 87
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    Jo, ton message est vraiment touchant…juste une question me vient : est-ce que tu t’aimes ? Vraiment, je veux dire. Est-ce que tu as conscience que tu es une magnifique personne unique ? Es-tu bien en ta propre compagnie ? Excuse moi, je suis peut-être trop directe. J’ai été parfois dans le ressenti que tu sembles avoir actuellement. Autrefois. Quand je ne m’aimais pas…Mais bon ça n’a peut-être rien à voir avec ta situation ;-).
    Tu dis que tu crées des activités qui plaisent, et que tu n’as pas vraiment de retour c’est ça ? Peut-être es-tu un créateur de liens, il en faut dans le monde, comme un liant dans un gateau :-). Sans toi il manquerait quelque chose, et toi seul l’apporte.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 4 semaines par Orianne.
    avataravataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 6
    • Réponses : 96

    Aucun badge

    @

    Jo, tu es aimé sur cette Terre. Je suis là si tu souhaites échanger. La solitude peut devenir une amie 😉

    avatar
    Clara
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 61
    • 50 messages atypiques Icon
    @banbocun

    Hello à @detect et toi @bluemoon ! J’ai lu vos messages et je dois vous dire qu’ils m’ont touchée … Alors voilà un petit message d’encouragement de la part d’une personne qui a appris à adorer sa solitude 🙂

    Je le sais et nous le savons tous, être seul dans cette société n’est pas « bon signe ». Du moins c’est ce que l’extérieur va penser et juger, parce que nous avons grandi avec des modèles d’entourage, des modèles familiaux qui sont à l’opposé de cette vision de la solitude. « Les gens ont besoin des gens » c’est ce qu’on apprend, et c’est vrai. Mais nous sommes tous différents, nous sommes tous un peu atypiques (surtout ce site), alors osons penser au delà des cadres et essayer d’effleurer cette idée un peu folle qu’est  » apprécier sa solitude ».

    Je ne dis pas de se satisfaire entièrement de sa personne, mais plutôt d’écarter le fait que la solitude soit mauvaise ! Les relations amicales sont nécessaires pour beaucoup, les relations amoureuses aussi sûrement, mais ce ne sont pas des choses qui vont de soit ! Il faut des efforts, du temps, de la patience et forcément de bon gros moments de solitude ! Le piège serait de tomber dans la déprime, alors qu’il n’y a rien de mieux que de ressourcer aussi dans ces instants ! Apprendre à se connaître sois-même, penser, créer, imaginer et surtout rêver et fantasmer de ce qu’on veut faire et pourquoi on ne veut pas être seul et ce qu’on fera une fois entouré, avec quel genre de personne on souhaite créer des liens … Que de questions !

    Pour citer mon expérience, je suis peut être un zèbre mais je préfère me dire poulpe haha, parce que je suis entourée de nombreuses personnes en couples, avec beaucoup d’amis, des comptes de réseaux sociaux qui bipent chaque minute pour un nouveau like haha. Et croyez-moi, elle ne sont pas plus heureuses que moi, et elles le savent. Alors quand on tente de me faire sentir mal quand je refuse une soirée parce que j’ai un date avec moi-même et un bon bouquin/film/docu, et bien je me dis ce n’est pas grave, car ce n’est jamais du temps perdu. Et ça c’est l’exemple de gens qui nous entourent mais qui ne sont pas des « amis ».

    L’amitié et les relations de qualités sont rares et ça se cultive de manière honnête pour recevoir cette honnêteté en retour et non pas de la superficialité 😉
    Ainsi se comparer aux autres n’est pas quelque chose qui va vraiment vous faire avancer.
    Ne pas avoir d’amoureux est bien mieux que d’être dans une relation infructueuse !
    Être seul/e n’est pas mal, c’est votre perception de la solitude qui la rend si dure.
    Ne pas en attendre trop des gens mais en attendre beaucoup de soi en restant intègre à soi-même

    Voilà j’espère que ce message vous aidera un peu. C’est juste quelques constats de mon expérience !

    avataravataravataravataravataravataravatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 1
    • Réponses : 138

    Aucun badge

    @

    Cendrine. Quel beau message! Je te félicite.

    Emmanuel
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 66
    • 50 messages atypiques Icon
    @odin

    Quand on parle de solitude, le problème est-il de ne pas être en compagnie de gens avec lesquels échanger et partager ? Ou bien est-il de se retrouver face à soi-même et d’être ainsi obligé de regarder ce qui doit être regardé ?

    Jo, pose-toi peut-être cette seconde question. Sinon, je rejoins Orianne pour les autres questions à se poser.

    Compassion envers toi…

    avatar
    Eric
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 186
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    @starman

    Bonjour

    @bluemoon

    Pendant moitié de ma vie j’ai éprouvé
    Ce que tu ressent
    40ans de solitude mental
    Cette capacité d’isolement par l’esprit
    Même entouré de plein de monde
    Et surtout le sentiment de tristesses
    Qui s’en dégage a faire couler des l’arme
    Au milieu de la nuit
    Celle de réaliser vraiment qu’il serait possible de mourir tout seul
    Sans connaître ce désir intense de partager intimement
    Je compatis
    L’estime de soi est a la base de ses sentiments

    Et puis une personne plus qu’eveiller
    Me posa cette question

    Qu’est-ce que tu cherches en l’autre
    Que tu n’est pas capable d’avoir tous seul

    Bien souvent c’est l’affection
    C’est par ce biais que j’ai commencé a vraiment
    Emprunter le chemin de l’amour de soi

    Puis quand tu trouve la réponse a cette question
    Ta solitude devient positive et plus handicapante
    Je te shouaite sincèrement d’arriver au bout de ce chemin

    Tu as toute ma compassion 🖖🙏

    avatar
    Alex
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @ab2509

    Bonjour Bonjour,

    Je comprend que trop bien ton message Jo ! Je te remercie infiniment d’avoir eu le courage de l’écrire ! J’espère que tout ces conseils t’aiderons et par la même occasion aiderons plusieurs d’entre nous ! Moi même, suis aujourd’hui pas en capacités de t’en donner mais plutôt de les recevoirs en meme temps que toi !

    Merci à tous !

    éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 367
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    @ericsingulier

    La solitude est le lot de tout être vivant, d’autant plus l’être de conscience, on peut vivre avec une autre personne, avoir une grande famille, avoir une vie sociale très remplie. il n’empêche qu’on est fondamentalement seul dans son corps et son esprit de la naissance à la fin de vie. C’est le propre de l’individu, puisqu’il n’existe aucune autre personne qui pense exactement la même chose que vous, qui voit le monde à votre manière, ou qui vit dans votre enveloppe charnelle. C’est une condition première qui oblige à intégrer la solitude comme une base indépassable. Ce n’est donc qu’une vue de l’esprit ou une culture qui peut tromper notre mental suivant une folle idée de ne pas être seul au monde et d’autant plus la peur du vide quelle engendre. Etant donné que nous sommes une construction unique et spéciale par essence. Il convient donc d’accepter cet état de fait, qui n’est pas un malheur ou une réduction, mais au contraire comme l’expérimentation par l’incarnation de l’unicité. C’est pourquoi on est une énigme pour soi même pour commencer et qu’il faut beaucoup de temps et d’expérience pour savoir de quel bois on est fait quels sont nos potentiels nos limites nos handicaps. Par contre à un autre niveau qui est celui de l’espèce humaine on est très entouré par des milliards d’individus qui expérimentent comme nous la parenthèse de la vie, de ce point de vue on est loin d’être seul, bien au contraire, on se confronte à la multitude des autres possibles des autres visions des autres mondes sensibles. Donc tout reste dans la manière dont on aborde le réel, et par quel bout de la lorgnette on peut le réduire. Au niveau de l’infiniment petit on est le fruit de la combinaison et de l’assemblage de milliards de cellules qui oeuvrent dans un seul sens, celui de nous donner la vie puis de la conserver. Au niveau de l’infiniment grand on est une poussière d’étoile et notre vie se résume à l’intensité et à la durée d’une étincelle. En gros on est rien et on est tout en même temps, seul et terriblement entouré, tout l’art va constituer à agencer au mieux le temps qui nous est donné, et pour les plus chanceux de savoir sublimer leur propre existence et voir de lui donner un caractère universel, dans le fait d’apporter à autrui le fruit de son expérience singulière.

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 3
    • Réponses : 261

    Aucun badge

    @

    @ericsingulier, très beau texte auquel j’adhère complètement

    Jo
    Participant
    • Sujets : 44
    • Réponses : 734
    • Super Organisateur Atypikool Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    • 500 messages atypiques Icon
    @bluemoon

    Merci … Merci à toutes et tous … Seul, la Solitude , en fait je pense qu’a une époque de notre vie nous aimons prouver à tous que nous sommes indépendant, que nous n’avons besoin de personne mais en réalité, n’est-ce pas très fort lié à notre caractère, à notre émotivité ?
    Nous n’avons clairement pas tous les mêmes besoins .

    Pour être honnête (j’aime ces quelques mots, c’est important pour moi) je ne suis pas vraiment seul,
    j’ai Lucy, ma lapine en peluche, toujours fidèle au poste 😉
    mais je suis aussi particulièrement bien entouré par des centaines de personnes croisées aux nombreuses activités
    que j’ai organisées, personnes bienveillantes et attentionnées et je crois pouvoir dire que je connais peu de personnes qui ont une telle chance.
    Au fil du temps, une sélection naturelle s’est faites de personnes positives, qui s’élèvent mutuellement mais …
    Et c’est là que c’est étrange , quelques jours par mois, cette solitude me prend, une terrible introspection,
    qui me fait regretter de ne pas avoir une compagne de vie,
    qui me fait dire que la vie est définitivement mieux à deux,
    et je vais plus loin, que sauf exception genre ascètes et moine,
    celles et ceux qui prétendent le contraire se mentent à eux-mêmes
    probablement par protection, de peur de souffrir à nouveau .

    En tout cas, une fois de plus merci.

    avataravatar
    éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 367
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    @ericsingulier

    merci…

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link