Suis-je un Plutonien parmi les Martiens? Rassurez-moi, s'il-vous-plaît.

Atypikoo Forums Discussions générales Suis-je un Plutonien parmi les Martiens? Rassurez-moi, s'il-vous-plaît.

  • Anita
    Participant
    @anita72
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon

    Monica @monica , LeDormeur @ledormeur ,

    C’est en vacances sur un terrain de camping où je me suis trouvée très mal : Nous prenions l’apéro avec nos voisins de toile de tentes … Lui était Pompier , et nous racontait pleins d’Histoires qui devenaient créchendo , dans une Région où l y avait des grottes , des avens , et toutes sortes de circonstances où c’est la charge à eux d’intervenir …
    Jusqu’à ce qu’il parle d’un cas si surprenant dans du spécial , il y avait mis tant d’humours , et le stress était monté si haut , que j’en ai attrapé un fou rire à me faire pipi dessus ! Pas fière de moi , comme on dit un instant de solitude …!

    Lefty
    Participant
    @lefty

    Aucun badge

    Merci pour vos réponses, les amis.
    Anita, tu écris : «  Et bien de vous lire , je me remarque si bien dans ce que vous expliquez , que je réalise que ce n’était pas propre à moi par idée rare ou de caractère mais donc une tendance particulière et typique !» Tu te demandais donc, comme moi, si tu étais la seule à avoir ces symptomes.
    «  Et faire mes compte aussi ! Donc c’est une plaie pour moi ,
    même lorsque je sais que çà va !» Nous vivons bien la même chose. L’anxiété ne vient pas d’une possible découverte d’une situation inquiétante, bien plutôt de l’action elle-même, faire les comptes !

    Idem pour toi, Monica qui écris « Les comptes on en parle même pas, et j’ai des phases où c’est une épreuve de haut vol d’ouvrir mon courrier… pfff ». Je me retrouve bien là ! Moi aussi, il m’arrive de laisser traîner une enveloppe, longtemps…avant de pouvoir l’ouvrir. Ton stress dans les magasins, tout comme Anita et Ledormeur. Tout ça résonne en moi, nous sommes sur la même fréquence !!!

    Ledormeur : «  « entasser plein de trucs dans un caddy en vitesse (…) la chaleur, les files d’attente, le bruit, la voix à moitié audible dans les haut-parleurs (…) bref… tout ce qui m’agressait et me faisait paniquer ». Les sons à un volume trop élevé. Je me bouche les oreilles au passage des pompiers, et autres véhicules bruyants. (ça, ça va ! J’ai lu que c’était « normal » pour un zèbre. Il n’empêche, c’est désagréable!) Et je vois que tous les 3, vous avez du mal à les supporter.
    « Les démarches au téléphone sont aussi extrêmement difficiles voir impossibles…» Ca rejoint bien ma difficulté à demander un extrait de naissance par mail, et même, mettre un avis favorable, sur un site, à l’entreprise qui a rénové mon appartement ce printemps ! Je ne l’ai toujours pas fait!!!

    Merci pour vos 3 témoignages qui me rassurent, mais me rassurent !…J’ai toujours cru que j’étais ce que pensent certains membres de ma famille. On peut y mettre toutes sortes de mots, parmi lesquels fou, timbré…plus la critique, le mépris…Il a fallu que j’attende 66 ans pour …impossible de trouver le verbe pour exprimer cela. Quelque chose qui s’éclaire, qui s’ouvre, les épaules qui retombent, une vie qui s’ouvre, des horizons qui s’élargissent…Des possibles !!!J’en ai des sanglots !!!

    J’ai vécu toute ma vie avec seulement « vous êtes surdoué. Votre sensibilité est un atout ; cultivez-la. Vous êtes fait pour le commerce ». C’est ce que m’a dit la psychologue à la fin du test, j’avais 17 ans. Le rapport envoyé à mes parents, ils ne m’en ont jamais parlé, ne l’ont pas même évoqué. J’ai vécu ma vie sans me préoccuper de ces atouts que j’avais en moi, sans même y penser. Sensibilité, émotivité n’étaient que des faiblesses à combattre. Que j’ai quand même apprivoisées avec le temps.
    Toutes les difficultés rencontrées dans ma vie, toutes, reçoivent un éclairage nouveau. C’est extraordinaire ! Et ça ne fait que commencer ! Le complément arrive demain, avec le passage des tests de personnalité, chez une psychologue. Tests que l’on ne m’a pas fait passer en 1970.

    Comme tu le dis, Monica, « …ça ne règle pas nos problèmes, mais ça va faire dégonfler la boule de culpabilité». Oui ! Elle a bien été là, la culpabilité. Avec la honte ! Ca vous plombe une vie ! Je n’aurai plus honte, maintenant. Bon ! Il y a un apprentissage, pour arriver à ne plus avoir honte. Toutefois, je sais que c’est faisable. Bon sang ! Il y a de grandes surprises, dans une vie…

    Merci encore à vous, Monica, Anita et Ledormeur. Vous avez une idée de ce que j’éprouve. Et tant mieux si ça vous fait du bien !

    Ce que j’ai écrit là rejoint ce que j’ai posté sur le topic Réseautage^^

    Monica
    Participant
    @monica
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon

    Je penserai à toi demain, et pour fêter ça, tiens, j’ouvrirai mon courrier ?✌️

    Lefty
    Participant
    @lefty

    Aucun badge

    ? Bravo!

    Anita
    Participant
    @anita72
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon

    Par contre laisser moi dans une Grande Librairie Spécialisée , je deviens une pieuvre qui attrape tous mes Sujets passions , j’en fait une pile , je cherche une table sinon c’est assise par terre en tailleur comme les Amérindiens et j’essaye de choisir , il faut pourtant en éliminer ! Là c’est very difficult ! Je les aime déjà tous ! Donc je ne voies pas le temps passer ! Il faudrait bien que je me décide , mes lesquels d’abords ? Pourrais je attendre le prochain achat groupé , c’est rapidement très cher ? alors parfois je n’ai plus assez de temps pour sélectionner ! Donc je laisse tout , ou bien çà devient crève cœur !!! Je suis boulimique Livres mais pas que , les Matériaux et Livres d’Artisanats et Arts etc ….. Pas de problème de foie ni d’estomac !

    Florence
    Participant
    @florencerastoin

    Aucun badge

    Ton message m’a fait trop rire, Ledormeur!!!Gardons un peu d’humour parmi toutes ces dérangeantes actions qu’on nous impose, alors que nous avons de l’instinct et de l’intuition à revendre, et pour ma part, je suis partie de ces villes dévoreuses d’humains, et me régale de balades où je cueille des plantes qui après avoir séché dans la cuisine, finissent dans des sacs papiers, et puis, en tisanes, d’après un livre de phythothérapie du dr Valnet, surement HPI, et puis, tous ces gestes qui font du bien:acheter des bons produits, les cuisiner, sans trop y penser, laissant mon instinct décider!
    Et vaincre l’angoisse et le dégoût, de temps en temps, pour aller cliquer sur mon compte en ligne, en général, à l’occasion du payement du loyer…Tiens, je ferai ça demain…
    Bref, moi aussi, je fuis ces rayons et vais faire mes courses sur le marché, ou en échoppe bio, sélectionnant les produits peu chers, et utiles, avec par çi, par là, un petit plaisir…
    Comme ça, pas d’angoisses…Je bosse peu, ai du temps pour moi, et achète le moins possible, la nature, les friperies, et ma vieille voiture entretenue, allant doucettement le plus loin possible…Et du grand air, et france culture, et la passion des fictions…Bon courage!!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par Florence.
    Lou
    Participant
    @loup

    Aucun badge

    @Tous : Merci, Merci, Merci….
    Je ne peux pas développer, car je dois justement aller travailler là où ça crie, jure, frappe dans les murs, sent le pipi et la transpi, du bonheur….
    Rajoutons à cela la période bénie de Noël avec ces cons sommateurs et cette musique de Noël lobotomisante dans les haut parleurs des rues, qui « crisse », c est chouette comme période….
    Bonne journée à vous tous Amis plutoniens.

    LeDormeur
    Participant
    @ledormeur
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon

    @florencerastoin Génial de pouvoir aller se balader dans la nature, faire une caresse aux arbres, sentir l’odeur de l’herbe sous la rosée du matin, cueillir des plantes, quelques champignons, récupérer un oeuf tout chaud dans le poulailler, et puis faire une bonne omelette dans la cheminée qui sent bon l’âtre. J’ai connu tout ça en étant enfant, j’allais déterrer des carottes pour les croquer au fond du jardin « à la sauvage », je me faisais péter le ventre de mûres mures, de cassis et de groseilles. Quand je pense qu’à 20 ans mon fils n’a jamais vu une vache en vrai… moi j’allais chercher le lait à la ferme… Bon, autres temps, autres moeurs comme ils disent.

    Mais j’ai souvent vu sur des forums des hypersensibles qui se plaignent et sont traités de pleurnicheurs par d’autres hypersensibles… ça provoque des disputes à n’en plus finir…
    Ce que personne ne remarque c’est que les premiers habitent en ville…. et les seconds à la campagne… Tout est dit…

    Lefty
    Participant
    @lefty

    Aucun badge

    Merci pour ta participation, Lou. Estampillée Plutonienne!…? Ca me fait du bien. Merci.
    Oui, la vie professionnelle est une grande épreuve pour la plupart d’entre-nous. J’ai bien failli, à quelques reprises, jeter l’éponge. Je suis quand même arrivé au bout. Toutefois, au bout de la vie professionnelle, la vie n’est pas finie; autre chose peut commencer. Aussi difficile la vie professionnelle soit-elle, nous pouvons faire face. Je lis sur de nombreux posts des expériences de burn-out, entre-autres, suivies de remontées à la surface!!! Nous avons les ressources, cependant, un élément est essentiel : le soutien. Ici, chacun peut trouver ce soutien, parce qu’il se retrouve avec des personnes qui le comprennent, parce que comme lui. Et il y a une grande sincérité, une étonnante ouverture. Je suis agréablement surpris.
    Bonne route, les amis. Bon courage.

    ps. 2 pages d’une bonne BD, genre Iznogoud, ça fait du bien aussi. ? A prendre à la bibliothèque municipale de votre ville.

    Lou
    Participant
    @loup

    Aucun badge

    @commhp : MERCI.
    @ledormeur : ta conclusion résume la solution. En plein dans le 1000.

    LeDormeur
    Participant
    @ledormeur
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon

    @commhp Les remontées à la surface je connais, surtout cette année, la pire de ma vie…
    J’ai toujours dit que j’étais un Phoenix mon animal totem. C’est la résilience.

    Je fais un copier/coller d’un petit texte que j’avais fait là-dessus:
    La résilience (ouch! Quel mot barbare qui fait peur). C’est en fait la faculté de rebondir après une mauvaise aventure, de retrouver une vie normale. Les américains parlent de « resiliency », Paul Claudel en parle comme d’un mot intraduisible car « il unit les idées d’élasticité, de ressort, de ressource et de bonne humeur. » Pour eux c’est la société elle-même qui en devant meilleure permet d’apporter plus à chacun. Pour nous, en psychologie, c’est surtout la capacité de vaincre un trauma pour se reconstruire. Là, je veux faire plus simple, simplement qu’on trouve en nous les marques de notre bonheur, de notre équilibre, au lieu de vivre avec une blessure ouverte. Par exemple « J’ai vécu une histoire d’amour moche, et je suis sûr que le prochain va me faire souffrir aussi… », deux histoires ne peuvent être semblables, ce n’est pas le même homme, la même situation, et vous êtes en plus préparée à éviter les pièges que le premier avait posé. Alors pourquoi ne pas vous donner une chance ? Pourquoi ne pas lui donner une chance ? Si ça se trouve c’est le bon !

    Il faut grandir de ses erreurs, il faut devenir plus résistant grâce à nos blessures. Rebondir pour les plantes c’est se remettre à pousser comme si de rien n’était après avoir subi une perturbation. Notre peau fait pareil après une blessure, les cellules s’attirent, les déchets sont évacués, petit à petit tout se remet en place. Et si il y a un élément perturbateur il est assimilé comme ces arbres qui gobent des bancs ou des panneaux. Mais quant au cerveau ou au coeur humain, non, on préfère se souvenir des mauvaises choses « Faut que je te raconte combien il m’a fait souffrir » mais… Allo? C’est FINI ! Et le bonheur est juste devant ! Tout est à redécouvrir, à reconstruire, en mieux ou en différent. Profitez pour apprécier le changement, devenez blonde, ou rousse, étonnez vous. Votre résilience vous pouvez l’imaginer comme un caillou, chargé de tous ces problèmes vécus, et votre nouvelle vie, un lac calme est paisible, jetez le premier dans le second, il va y avoir un gros plouf, des larmes, des ronds, du chaos, et puis petit à petit…. la surface du lac va redevenir lisse et belle…. comme avant… alors laissez venir le prochain canard, laissez flotter le beau nénuphar, que la belle carpe vienne nager dans vos eaux. Tant que vous trouverez la faculté de rebondir, vous ne risquez plus rien. On peut abîmer votre vie si vous laissez les autre l’abîmer !!!

    Alors vite, faites un vide grenier avec vos mauvais souvenirs, emportez à la déchetterie le bogoss qui ne vous méritait pas, lavez votre coeur à grand jet, lisez un Iznogoud à la bibliothèque, aimez vous, aimez ce qui va venir, toutes ces choses qui vous feront du bien, sinon vous allez passer à côté!!

    Apportez de l’eau à votre lac !

    Lefty
    Participant
    @lefty

    Aucun badge

    Exact! Ledormeur. Exact! Tu as bien raison. Les Atypiques vont s’en sortir. L’espoir leur est permis.

    Monica
    Participant
    @monica
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon

    @ledormeur ??? c’est exactement ce que j’ai besoin d’entendre (ou de lire) et comme tu l’écris bien ? je vais garder en tête cette image du caillou dans le lac ?

    LeDormeur
    Participant
    @ledormeur
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon

    @monica J’en ai écrit plein des comme ça, c’est ce que j’écrivais tous les matins sur un forum histoire de réveiller un peu les coeurs rouillés.. Et puis la rouille c’est contagieux… j’ai été touché en plein vol… Mais ça c’était avant… dans une autre vie 🙂

    Monica
    Participant
    @monica
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon

    A propos de rouille

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 36)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez la communauté des atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social dédié aux neuroatypiques : Zèbres, Hauts Potentiels, Surdoués, Hypersensibles, Aspies...

Rejoignez la communauté d'Atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes surdoués, Hauts Potentiels, Zèbres, Aspies...
Inscription gratuite
close-link