Surnaturel

  • Maï
    Participant
    • Sujets : 25
    • Réponses : 36
    @maiaminata

    Bonjour à toutes et à tous,

    Il y a deux jours, vers 5 ou 6 heures du matin, alors que je somnolais, j’ai très nettement senti quelque chose me toucher dans le dos et j’ai entendu une voix évanescente, comme une sorte d’écho. J’ai pris peur et le phénomène a tout de suite cessé.

    Je précise que j’étais seule dans la chambre…

    Depuis, diverses théories se bousculent dans ma tête :
    * un fantôme
    * une hallucination
    * un rêve
    * un bug dans le cerveau
    * mon imagination
    * mon nouveau super pouvoir
    * des connexions neuronales improbables

    Avez-vous des croyances à ce sujet ? Un témoignage similaire ? Une explication qui tienne la route ?

    Merci pour vos réponses

    avatar
    Sébastien
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 37
    @karak6

    Je n’aime pas le terme « surnaturel » qui renverrait à une possibilité de se situer hors de la nature. Je ne vois pas ce qu’il y a de proprement surnaturel dans un fantôme : une anomalie de la nature demeure à la nature. Seul le divin serait selon moi capable d’être hors-nature ainsi que les entités mathématiques et ontologiques.

    A part cela j’ai eu une expérience personnelle de « surnaturel », une seule. Avec mon frère nous connaissions une légende peu connue relative à une dame blanche au Château des Allymes, vers chez moi. On peut l’entendre, d’après la légende, vers minuit. En principe elle pleure mais apparemment si elle rigole c’est très mauvais signe. Nous avons distinctement entendu une personne pleurer, de manière forte. Nous n’avons rien vu.

    Est-ce une sorte d’hallucination collective (je précise que je n’ai pas un terrain psychotique contrairement à mon frère) ? Dans ce cas quel mécanisme est à l’œuvre ? Etait-ce « réel » ?

    avatar
    Sébastien
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 37
    @karak6

    Je pense que dans votre cas il s’agit probablement d’une hallucination en tant que le phénomène a cessé une fois que votre peur a été conscientisée.

    Alain
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 87
    @momosixtrois

    Je pense que Sébastien a raison.
    C’est le type de rêve que je fais souvent dans un demi-sommeil. C’est très bref, il fait juste sursauter. Je me suis demandé parfois aussi si ce type de rêve n’avait pas simplement pour fonction de me reveiller, pour des raisons purement mécaniques et de bonne gestion de la machinerie (je ne crois pas du tout aux fantômes).

    avatar
    Isha
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 90
    @ishanaii

    @maiaminata qu’entends tu par « explication qui tienne la route » ?
    rationnelle? =la norme de notre culture observable à l’oeil nu et vérifiable par reproduction?
    scientifique?=déterministe, c’est à dire dans un cadre posé excluant toute anomalie non comprise dans ce cadre?…
    parce que selon là où on se place dans notre ouverture au vaste monde inexploré, c’est la porte ouverte à toutes les confrontations de genres où chacun pourrait s’énerver croyant détenir la vérité….

    si ce sont des avis que tu recherches, je te donne le mien, qui provient uniquement de ma propre expérience, et non de croyances que j’aurais adoptées (ça m’intéresse pas trop)

    je ne vais pas raconter toutes les expériences hors du commun que j’ai vécues ça prendrait des pages.
    mais pour résumer, entre celles-ci et toute la prose que j’ai compulsé sur ces sujets, j’ai décidé que je n’étais pas dingue, ni la proie d’hallucinations, sinon tous ces gens qui racontent des expériences similaires sont aussi des dingues. et que si mon champ de perception est tel qu’il perçoit parfois au delà du visible à l’oeil nu, c’est que c’est une de mes particularités, autant la faire mienne et y avoir recours si besoin

    bref, ce que tu décris je connais, vécu souvent et ça m’arrive toujours régulièrement. j’appelle ça des connexions de bas astral. y a jamais deux connexions semblables. mais ce ne sont absolument pas des hallucinations. moi ça m’arrive surtout dans ces états de demi sommeil, le matin, parce que mon mental est alors en pause, et les autres zones de mon cerveau plus actives et ouvertes aux autres plans de réalités.
    le bas astral c’est là où sont coincées les âmes errantes par exemple, qui ne savent pas qu’elles sont défuntes ou encore attachées à des choses matérielles ou à des personnes, et qui ne peuvent pas rejoindre les plans de lumière plus elevés.
    il y a aussi là des formes pensées lourdes, mémoires karmiques traumatiques, et je pense tout un tas de trucs et entités bizarres dont je ne connais pas l’utilité.
    par contre ce qui s’y voit ou s’y ressent est toujours destiné à une compréhension pour soi.
    d’après mon expérience ce n’est pas comment les choses m’apparaissent qui est important mais ce que je ressens, et comment j’y réagis

    voilà, ce n’est pas une explication « rationnelle », ça fait longtemps que j’ai compris que le monde ne s’arrête pas à cette frontière.

    et svp c’est pas pour ouvrir un débat avec la gent cartésienne, je me contrefous de convaincre qui que se soit 🙂

    avataravataravataravataravataravatar
    Alexandre
    Participant
    • Sujets : 12
    • Réponses : 364
    @sacha-touille

    J’ai vécu il y a 7 et 4 mois … 2 paralysies du sommeil…
    .
    .
    Déroulement de la première :

    Je dormais et je rêvais, dans ce rêve il y avait une musique assez belle et lointaine jouée par des instruments que je qualifierais de médiévaux (en terme de tonalité/son) … cette mélodie était assez triste et faisait penser à une sorte de marche militaire, du moins un air de musique qu’auraient pu jouer et peut-être même chanter des soldats marchant vers un champ de bataille, ou la veille d’une bataille, …. une musique un peu fataliste de personnes se sachant prisonnières d’une situation et sentant la mort inévitable …
    .
    .
    … donc j’entends cette musique dans mon rêve et cette dernière approche de moi … elle est de plus en plus proche et de plus en plus forte, à telle point qu’à un moment c’était comme si j’avais eu un haut parleur de radio à coté de mon oreille gauche …
    .
    c’est tellement fort, que ca me réveille, … et à partir de là, JE NE DORS PLUS, JE SUIS REVEILLE, … j’essaye de tourner la tête pour voir d’ou viendrait cette musique, m’ayant réveillé, IMPOSSIBLE de bouger la tête, très vite je me rend compte que je ne peux simplement pas bouger dans mon lit, je ne peux même pas parler ni crier, … je peux juste bouger les yeux …
    .
    … la situation est franchement flippante … depuis mon réveil la musique s’est arrêtée, et je suis désormais réveillé mais paralysé … mes yeux s’habituent à l’obscurité de la pièce et la je perçoit une masse sombre sur le coté gauche, dans un coin de la pièce, masse sombre qui normalement n’est pas là … mes yeux la fixe, essaye de deviner ce que cela pourrait-être … et là … COUP DE FLIP MAXIMAL, de cette masse sombre se détache désormais une silhouette humaine, nébuleuse mais d’un noir très profond, cette silhouette est anormalement plus grande qu’un humain (dimension d’un humain +20% environ, en hauteur, en largeur …) … et cette silhouette désormais s’approche de moi par le coté gauche du lit … IMPOSSIBLE de bouger, IMPOSSIBLE de hurler … je me débat mais mon corps ne bouge pas, la silhouette est désormais là à quelques dizaines de centimètres de moi et projette ses bras vers mon thorax, … je ne ressent pas de douleur, ni de chaud/froid mais je hurle dans ma tête incapable de prononcer le moindre son … , je lui dis de dégager, de me laisser tranquille, … et finalement à force de me débattre dans mon immobilité j’arrive à bouger les orteils, puis les jambes puis mon corps entier … pendant ce temps l’ombre disparaît.


    J’allume la lumière, je me lève, je marche, je parle dans la pièce en disant « qui que tu sois, laisse moi » … je me recouche, j’ai du mal à m’endormir …
    .
    Le lendemain je découvre plein de trucs sur cela sur internet …. et ca fait franchement flipper … nombre de témoignages rejoignent ce que j’ai vécu.
    .
    .
    .
    Déroulement de la deuxième (3 mois plus tard) :

    Je dors et j’entends dans mon rêve une musique jouée par un Harmonica, idem cela devient de plus en plus fort, au point de me réveiller, … et idem je suis paralysé … donc immédiatement je scrute la pièce, à l recherche dans la pénombre, d’une masse sombre, que j’identifie très vite elle aussi sur le coté gauche du lit, cette masse sombre est de même nature mais avec des dimensions humaines normale. Cette fois-ci je la sens se pencher sur moi et tenter de m’étrangler, elle se penche tellement sur moi qu’à un moment son thorax entre en contact avec le mien, … je sens son thorax entrer dans le mien sur environ 10 cm d’épaisseur, … il m’est impossible de bouger et de crier… mais à force d’essayer de bouger je fini par bouger les orteils, puis le corps, dans le même temps, ma voix revient et je crie contre cette masse qui aussitôt disparait.
    La pression exercée sur mon cou étais faible; il ne m’aurait pas étranglé …
    .
    … ayant déjà vécu cela 3 mois plus tôt, je ne me suis pas levé, je me suis rendormi en disant de vive voix « laisse moi dormir, laisse moi tranquille, je ne sais pas ce que je t’ai fais mais j’en suis désolé » .
    .
    .
    Il paraît qu’environ 30% de la population connait au moins une fois dans sa vie une paralysie du sommeil …
    parmi ces 30%, seuls 5 % voient et parfois entendent en plus des choses très similaires à ce que j’ai vu.
    .
    Je me considère chanceux d’avoir pu vivre cela.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Alexandre. Raison: Diverses phottes
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Alexandre. Raison: arf ... encore des fottes
    avataravataravatar
    Alice
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 310
    @alipp

    @ishanaii
    J’aime bien ton courage et ton élégance (et ta joie de vivre).

    Bisou

    Isha
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 90
    @ishanaii

    @alipp

    j’aime bien ton décorticage des choses (les sourcils froncés sûrement un peu ), ton humour qui pique , et ta légèreté

    bisou itou

    avatar
    Alice
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 310
    @alipp

    (hahaha puréééeee t’es trop forte !!! j’ai non stop les sourcils froncés, je vais avoir une ride du lion de la profondeur de la fosse des Mariannes dans les 5 ans c’est sûûûûr !!)

    ouuuups.
    Isha a raison, peut être que c’est pas bien, des fois j’ai des scrupules et des fois j’oublie, pardon Maï !

    Alors j’ajoute :

    Je ne sais pas du tout ce que ça peut être !!
    Je n’ai pas de croyances là dessus, et je crois que je flippe un peu, donc je ne vais pas chercher les informations là dessus d’ailleurs.
    Mais par contre, j’ai déjà entendu deux personnes dont le jugement me paraît parfaitement fiable (c’est à dire que je les sais sincères, observateurs, intelligents, et très « logiques », « matérialistes », puis ils sont passés à la question sans que je comprenne ce qui s’était passé), me raconter ce genre d’histoire.
    Je crois qu’il y a un reportage de Mr poulpe sur ça, justement, où il sentait un contact avec un « fantôme », je l’ai pas vu juste écouté, c’était dingue aussi !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine par Alice.
    Isha
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 90
    @ishanaii

    euh sorry @maiaminata…on squatte ton topic pour se faire des déclarations….

    avatar
    I-MA
    Participant
    • Sujets : 6
    • Réponses : 492
    @ter

    Ce sujet m’intéresse fortement pour l’avoir expérimenté et j’ai exploré certaines pistes :

    – paralysie du sommeil, comme dit Alexandre. C’est assez bouleversant de sentir un poids sur soi, une emprise qui empêche de parler (de crier) , de bouger. Mais apparemment ce phénomène est admis par la médecine.

    – la communication d’un être cher décédé qui se manifeste à nous de cette façon : voir la force et le sens de l’émotion que l’on éprouve au réveil.

    – la communication d’un être cher qui vient juste de décédé et qui vient nous dire au revoir (mais pourquoi la nuit ? : je pense qu’en état de veille le mental bloque les perceptions) .. c’est ce que l’on peut nommer « précognition »

    – une connexion télépathique avec un être cher bien vivant cette fois, qui est en train de rêver et nous sommes dans son rêve.

    -une connexion télépathique avec une personne éveillée qui a de vives intentions à notre égard

    – il me semble qu’il ne faut pas occulter l’emprise psychique d’entité « accrochées » aux plans terrestre qui jouent les perturbateurs pour s’amuser. La meilleure protection pour écarter ces « visiteurs » est tout simplement de ne pas enkyster les émotions négatives : colère, vengeance, jalousie etc. On attire ce que l’on vibre.

    -notre propre périsprit (corps fluidique) qui « bugue » pour « revenir » dans le corps, ce qui pourrait expliquer (?) l’incapacité physiologique de bouger ou parler.

    Je n’ai aucune réponse à te donner. Et je recommande une grande prudence de ne pas « voir » ce que l’on voudrait qu’il soit.

    La seule chose que je préconise pour tenter d’élucider l’origine , la cause du phénomène est de considérer au réveil : l’état émotionnel, les pensées, et les causalités que cela nous inspirent , le rapport éventuel avec ce que l’on vit actuellement ? Ici il y a peut-être un début d’éclairage si l’on fait ce travail à postériori

    avataravataravatar
    Alix
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 42
    @ciredutemps

    Personnellement, je pense que c’est cet état de demi-sommeil qui t’a donné cette expérience que je connais très bien: tu as commencé à rêvé alors que que tu ne dormais pas et que le corps était encore relié au cerveau. Je m’explique:
    Quand on dors, (sauf pour les somnambules) un il a un interrupteur qui coupe le cerveau du corps pour pas qu’il bouge: quand on rêve, les mêmes zones du cerveaux sont activées pour le mouvement, l’audition, les sensations, mais ça ne vient pas de stimuli extérieur, c’est une effervescence interne du au rêve. Au passage, quand on se réveil et que pas de bol, l’interrupteur a un temps de retard sur le processus du réveil, on est conscient mais encore paralysé =paralysie du sommeil. Et face à cette contradiction et cet état dangereux pour notre organisme, le cerveau va inventer des raisons à cela (fantôme ou diablotin écrasant la poitrine ou étouffant)
    Dans ton cas, j’ai plutôt l’impression que c’est l’inverse: ton cerveau dans sa somnolence a lancé une séquence de rêve, avec voix et toucher, mais ton corps étant encore branché, il a interprété ça comme des stimuli externe, seules causes logique pour ton cerveau qui était réveillé.
    Ce n’est que mon humble expérience, toutefois

    avataravataravatar
    Alain
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 87
    @momosixtrois

    Bonjour Alix,
    Je suis content de cette explication, au sujet de ce malaise dont j’ai souffert pendant quelques années. En secret, car à l’époque je ne savais que ce n’était un problème connu par d’autres. C’était vraiment terrifiant. 🙁

    avataravatar
    Emma
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 5
    @emma

    Je suis d’accord avec @ter, toutes les pistes évoquées me semblent pertinentes.
    Après, pour parler de mes expériences, quand il m’arrive ce genre de choses, ( quand je sommeillait au début, mais à peu près n’importe quand maintenant ), je sais désormais que c’est un défunt qui vient me voir pour me donner un message à transmettre à ses proches.
    Le seul « souci « , c’est que je dois être comme un phare dans la nuit, parce que la plupart du temps, c’est un défunt que je ne connais pas, et c’est galère pour trouver à qui le message est destiné.

    avataravataravatar
    Patrick
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 14
    @atywass

    le choc !
    J’ai vécu quelques situations étranges mais sans apparitions.
    Ce que je retiens de vos expériences ce sont les détails des récits, ça fait froid dans le dos et partout ailleurs !
    Pour ceux qui ont l’on vécu, ce serait intéressant de transcrire ces moments en couleurs peintures dessins …

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Comprendre la douance à travers la métaphore de la forêt tropicale

Une discussion animée, positive et passionnante, entre Paula Prober et Christine Leclerc-Sherling, sur les particularités des surdoué.e.s, de l’enfance à l’âge adulte. Paula y explique et détaille le terme « rainforest mind » (esprit de forêt tropicale) qu’elle a créé pour qualifier les HPI de manière signifiante. Elle nous livre aussi son parcours d’enseignante scolaire dans une […]

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link