Travailler entre zèbres

  • Ce sujet contient 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Jo, le il y a 2 semaines.
  • Régis
    Participant
    • Sujets : 5
    • Réponses : 3
    @regism

    Bonjour à tous,

    J’ai fait le tour de l’annuaire des pros et j’aimerais avoir des retours d’expériences de ceux qui y figurent. Qu’est-ce que cela vous a apporté en termes de business ?
    Comment on travaille entre zèbres ? Mieux ? On se comprend plus vite, on se respecte plus, on s’écoute plus, quel est votre vécu ?
    Je me suis fait tester uniquement pour savoir si j’étais si « bizarre «  que ça afin d’évoluer pour me faire mieux comprendre. Toutes mes aventures avec différents associés se sont mal terminées, qu’en est-il entre zèbres ?
    Ce qui est dingue, c’est que l’un de mes derniers associés était un zèbre et à côté, je me trouvais « normal ». Il me parlait de club de zèbres, de soirées, ça me paraissait inaccessible du à l’imaginaire collectif qui nous dit qu’un zèbre est un surdoué, une personne supérieure à vous.
    J’aimerais travailler avec d’autres zèbres, j’avais même l’idée de créer un club d’affaires de zèbres.

    Merci pour vos retours
    régis

    Jo
    Participant
    • Sujets : 58
    • Réponses : 1020
    @bluemoon

    Bonjour Régis [@regism] , ton dernier associé , n’était il pas THQI par hasard ?
    Cela pourrait expliquer les « différence » .

    Géraldine
    Participant
    • Sujets : 12
    • Réponses : 610
    @gee

    D’abord, qu’appelles-tu être zèbre?
    Être zèbre ne veut pas dire être semblables. Nous avons tous nos particularités et tu peux avoir des personnes tout à fait incompatibles entre elles.
    Je pense donc qu’il est plus facile de travailler avec des zèbres qui nous correspondent, comme c’est le cas pour tout le monde: on est forcément mieux avec des personnes avec lesquelles on est compatibles.
    Mon conjoint est dans un milieu où il côtoie beaucoup de zèbres, ils sont dans un microcosme assez fermé, c’est agréable, ça va vite car ils se comprennent, ils n’ont pas besoin d’expliquer cent fois les choses mais, comme ils ont tendance à penser tous pareil, cela empêche une certaine ouverture d’esprit et les prive d’une vision plus large. (même si, lui, reste un alien parmi eux, avec un mode de fonctionnement très particulier, donc ils font quand-même beaucoup appel à lui pour avoir un point de vue différent)

    C’est donc plus agréable s’entourer de personnes qui ont un mode de pensée similaire au nôtre, sans se limiter au fait qu’elles soient zèbres ou non, car ce n’est pas suffisant pour que ça fonctionne entre vous.

    avataravatar
    Mickaëla
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 9
    @maghjina

    Il y a très longtemps, j’ai travaillé avec des zèbres qui avait un Q.I bien supérieur au mien, j’ai adoré ! Notamment car cela me permettait d’être à l’aise sur les singularités qui nous rassemblaient (pensée en arborescence, fulgurance, etc) mais surtout parce qu’ils allaient bien plus vite que moi et avaient des compétences dans des domaines qui n’étaient pas les miens et qui me fascinaient. Du coup, je ne m’ennuyais jamais quand j’étais en contact avec eux.

    Plus tard, j’ai travaillé avec une personne plus proche de mon fonctionnement (nous avions à peu près le même Q.I et Q.E), c’était agréable et fluide. Il n’y avait pas la même énergie qu’avec mon duo de zèbres ++ décrits plus haut mais c’était sympa de réfléchir ensemble sur des sujets sans avoir à expliquer comment on en « arrive là » ou de pouvoir passer du coq à l’âne sans larguer tout le monde 😀 Cela n’a pas empêché les petits « conflits » que l’on retrouve entre neurotypiques mais c’était plus simple c’est vrai.

    Parfois, quand tout se passe « comme sur des roulettes » je me demande même si la personne n’est pas HPI 🙂 (ça en dit long sur les difficultés auxquelles nous devons faire face je trouve). Parfois je vois juste, parfois non, c’est juste dû à une bonne alchimie. J’ai travaillé avec une non-HPI et nous étions un vrai binôme ! Nous nous complétions parfaitement, elle savait, respectait mon fonctionnement différent et apportait sa singularité à elle, comme quoi…

    J’avoue préférer les rencontres « fortuites » de HPI que celles « prévues » ; le plaisir est plus spontané, et quelle joie quand on se rend compte qu’on fonctionne pareil ! Par contre, dans les « prévues », il y a pour certains le besoin de comparer son niveau d’intelligence… du coup, cela fausse les rapports. Mais ceci est très subjectif et surtout basé sur mon expérience qui n’est en rien une généralité.

    avatar
    Lucie
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 125
    @lux

    Je travaille avec des HPI bienveillants et cela fait toute la différence.
    C’est un vrai bonheur de se comprendre très vite, de partager les mêmes objectifs et de débattre en toute objectivité.
    C’est un pur bonheur, bien fragile, car le reste de l’entreprise est bien loin de nous comprendre et parfois essaie de casser l’harmonie.
    J’ai eu un problème important avec un collaborateur HPI toxique.
    Et là ce fut difficile pour moi de faire comprendre aux autres toute la toxicité du personnage, plus que malin, mais pas assez pour moi qui l’ai dévoilé et fait démissionner.
    J’ai retrouvé une super ambiance d’équipe avec aussi des hypersensibles qui s’intègrent bien.

    Régis
    Participant
    • Sujets : 5
    • Réponses : 3
    @regism

    @jo aucune idée, son frère, son père, sa copine, oui, mais je n’en savais pas plus, pour moi sans rayures à l’époque, je me sentais inférieur et fasciné à la fois

    Régis
    Participant
    • Sujets : 5
    • Réponses : 3
    @regism

    merci à tous pour vos témoignages, j’ai encore vécu un cas de « différence » ce matin avec une cliente, de plus, par rapport à mon activité, c’est très difficile, car j’ai d’un côté, la zèbritude qui peut faire que je vais trop vite et de l’autre le monde du web ou quelque soit la génération en face, on me dit que ce n’est pas leur métier, ils sont dépassés, trop techniques…
    bref, parfois, je crois que les choses sont simples alors que je vais au-delà des attentes et des compréhensions,

    c’est comme ça depuis toujours, ce pourquoi, j’ai passé le test, mais maintenant, en connaissance de cause, je me dis qu’on vit vraiment dans 2 mondes d’où mon idée de tester avec des partenaires zèbres

    je n’ai malheureusement encore jamais trouvé quelqu’un qui me suive et j’aimerais être en retard parfois
    en plus suite à mon accident qui m’a donné une seconde chance/vie, je teste et fais ce que l’on ne peut pas se permettre

    Jo
    Participant
    • Sujets : 58
    • Réponses : 1020
    @bluemoon

    Je pense que le monde va « trop vite » Regis [@regism] et qu’on arrive plus vraiment à suivre, les dernières générations sont probablement plus adaptées mais pour elles aussi c’est la course, une course vers « on ne sait pas quoi » , c’est mon intime conviction .

    J’aime prendre le temps parfois de m’arrêter sur une Terasse, et de voir courir le monde 😉

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Mots-clés : 

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link