trop intelligent pour être heureux, trop intelligent pour être malheureux ?

Atypikoo Forums Discussions générales trop intelligent pour être heureux, trop intelligent pour être malheureux ?

  • Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    Bonjour ! Un sujet me pose question autour de la douance. On lit beaucoup que les HP sont « trop intelligents pour être heureux » du fait de leur extrême lucidité, angoisse existencielle etc etc. Ok. Mais logiquement ils devraient donc aussi être mieux outillés que d’autres pour faire face à ces difficultés, puisqu’ils ont les aptitudes cognitives pour faire des liens servant leur évolution, aller chercher des outils ailleurs si ceux qu’ils ont ne suffisent pas, parvenir à voir plusieurs points de vue et non que les négatifs. La réponse est-elle que les HP sont à la fois des êtres magnifiquement riches et dans la même proportion magnifiquement torturés ? C’est peut-être pour ça que le côté « être souffrant » ressort souvent, mais n’ oublie t’on pas souvent qu’on a les aptitudes pour être heureux ? pour caricaturer, si on peut être plus malheureux que la moyenne, ne peut-on pas aussi être plus heureux ? 🙂 Qu’en pensez vous ?

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    …en même temps on parle de nos souffrances parce qu’elles nous pèsent, on parle moins de nos bonheurs. C’est peut-être ça le truc 🙂

    mariesand
    Participant
    • Sujets : 7
    • Réponses : 221
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    @mariesand

    @oriann
    « Mais logiquement ils devraient donc aussi être mieux outillés que d’autres pour faire face à ces difficultés » C’est sans doute cet aspect qu’on apelle la résilience ?
    Je crois que cette capacité à « voir » le monde, avec les sens exacerbés, cette lucidité, etc…fait que le HP ressent avec une intensité plus importante, donc plus belle sans doute pour ce qui est « beau », mais du coup plus dramatique et compliqué pour ce qui est « laid ». Je schématise bien sur 😉
    Pour ma part, j’avoue avoir plus de prédisposition pour les angoisses et scénarios catastrophes que pour la beauté de la nature ou autre…. mais j’y travaille sans relache !! 😉

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    oui c’est vrai que l’entourage a souvent du mal à comprendre, comme si on était trop mal, ou au contraire trop heureux.

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    HP=trop tout, en fait 😉

    Nicolas
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 61
    • 50 messages atypiques Icon
    @nicorazon

    @oriann 😉 et puis il ne faut pas oublier que la littérature au sujet des surdoués hp etc. avait l’intention saine de casser le mythe du surdoué entendu dans le sens « supérieur de, supérieur à ». Je pense qu’elle n’était pas initialement à but de victimisation.

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 4

    Aucun badge

    @

    Bin on ne peut pas être heureux étant donné qu’on a une « extrême lucidité » sur le monde, sur notre vie et sur l’avenir, les rares fois ou on s’emerveille devant quelque chose ou les fois ou on passe un « bon » moment on est très vite rattrapé par la noirceur du monde qui nous entourent et l’insignifiance de ce qu’on est en train de faire.
    En gros il me paraît logique que quelqu’un de lucide dans une société de merde soit malheureux étant donné qu’il se rend compte de toute la cruauté, la tristesse et la bêtise qui l’entoure.(sans compter le fait que les autres autour de lui ne s’en rendent pas compte ce qui accentue le sentiment de solitude et d’incompréhension.)
    Si vous ajoutez à cela que les HPI sont (souvent) rejetés par l’éducation nationale (et par les autres humains parfois) , qu’il y a donc beaucoup de HP en prison, à la rue ou dans une autre situation de précarité il est inévitable que au moins la catégorie « non intégré dans la société » des HP soit malheureuse après je veux bien croire qu’un haut potentiel qui a toujours été intégré dans la société qui n’a jamais vraiment souffert, qui a fait des études et qui a un travail se rapproche du bonheur mais c’est (selon moi) qu’il préfère se voiler la face ou qu’il n’a vraiment jamais eu a affronter la dureté du monde.

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    @yoann64, c’est intéressant ton point de vue. Perso j’étais comme tu le décris quand j’étais plus jeune. le monde, la société m apparaissaient souvent noirs et pourris. Je m’identifiais bien à Siddhartha découvrant la laideur du monde, la maladie et la mort. A l’époque je regardais aussi souvent les infos, je lisais des textes de gens désabusés et sombres. Et puis petit à petit je me suis rendue compte que ma vision du monde était influencée par ça. Que j’oubliais aussi de voir ce qui est beau autour de moi. Et que ma vision dépendait aussi beaucoup de mon état émotionnel du moment. Bref quand moi j’étais sombre le monde m’apparaissait sombre, quand j’étais bien j’arrivais à voir le beau. Après bien sûr qu’il y a des choses laides, mais je pense qu’il y a autant de choses belles, et qu’on n’y prend pas garde, parce que le reste nous tétanise et nous fait peur. C’est sûr que c’est plus marquant de voir des enfants torturés en Irak que justement la beauté, la fantaisie et la fraîcheur des enfants au quotidien. Je dis ça parce que le sujet des enfants malades ou maltraités m’a particulièrement traumatisé pendant longtemps. Et d’ailleurs je n’ai pas de réponses à ce sujet, bien sûr. Pour moi un HP peut se voiler la face, comme tout le monde, mais ça peut aussi être quelqu’un qui a cherché des solutions pour ne pas sombrer, justement. Et puis, si un HP voit si bien tout ce qui ne va pas, n’a t’il pas doublement la responsabilité d’amener dans ce monde du lumineux et du positif ?

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 4

    Aucun badge

    @

    Je pense que si ta vision du monde a changé c’est que ta vie n’est pas désespèré (même si je ne peux pas le savoir) je peux a la limite comprendre que tu arrive a « oublier » les mauvaises choses que tu vois même si comme tu l’a dit les évènements sombre sont les plus marquants, mais si tu es heureuse c’est que tu a un avenir plus ou moins radieux. Tu ne peux pas être heureux quand tu sais que tu fais parti des HPI qui finiront quasiment a coup sûr en prison ou a la rue.
    En gros c’est égoïste mais je crois que le bonheur dépend aussi énormément de ta situation et de ta situation future, perso quand j’avais 15 ans ma vie n’avais pas vraiment commencé mais étant donné que je me posais moins la question de ce que j’allais devenir j’arrivais a tirer du plaisir des petites choses (majoritairement grâce a l’alcool et le cannabis mais du plaisir quand même)même si je n’étais pas heureux je n’étais pas réellement malheureux vu que je ne réfléchissais pas encore a ma vie (et a son insignifiance). Mais a partir du moment où tu a l’âge de te rendre compte de ce que tu va devenir si c’est pas génial tu es forcément malheureux donc tu t’intéresse plus et tu remarque plus toutes les choses sombres.
    Et pour ta dernière question je ne sais pas vraiment comment embellir le monde, d’un côté c’est normal que je ne puisse pas l’améliorer de façon significative mais je ne vois vraiment pas comment l’améliorer.( A part des trucs vraiment insignifiant comme donner aux gens dans le besoin ou être gentil avec les gens de manière générale)

    Jo
    Participant
    • Sujets : 13
    • Réponses : 287
    • Organisateur atypique Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    @bluemoon

    Comme tu l’as dis @oriann nous sommes trop tout, tout est exacerbé, je pense que le soucis est notre référence, je vais essayer d’être un peu plus clair .

    Supposons un instant que les « moldus » (c’est pour moi un terme très affectueux qui désigne les normaux pensant)
    les moldus disais je on une capacité émotionnelle de  » moins 50 à plus 50″ et dons à 0 , ils sont comme tout le monde, pas malheureux et pas bondissant de joie,
    nous les Hypersensible HP & co allons de moins 100 à plus 100 voir moins 1000 à plus 1000 c’est selon et donc effectivement, nous pourrions considérer que nous sommes plus malheureux mais voilà, il y a la référence qui fausse le jeux .

    Dans mon cas et je suis persuadé que je ne suis pas le seul, je vais de 0 à 100 avec mon point milieu à 50 et donc !!!

    Quand je suis normal, à 50 , pour un moldu j’ai l’air d’aller particulièrement bien, je suis souriant,
    et mes moments de bonheurs, à 100 … c’est mieux qu’un feu d’artifice,
    et quand je suis mal, triste, à 0, une fois de plus, pour un « moldu », j’ai juste l’air « normal » .

    Je ne sais pas si j’ai été clair et je suis prêt à essayer de m’expliquer mieux bien sûr, et avec le sourire 😉

    • Sujets : 1
    • Réponses : 29

    Aucun badge

    @magelique

    @Orianne
    Bonjour.
    ….. Je suis d’accord avec @Yoann64
    Quand on est HP on se renconte de la société de merde dans laquelle on vie, de plus les HP sont souvent très seuls. On voit tout et surtout quand on est jeune on se prend tout en face, la misère du monde, la moindre émotion des autres, le moindre soucis.
    ….. En vieillissant grâce à notre cerveau on apprend à relativiser et à gérer nos émotions. C’est vrai que les PN ne le font pas mais ils n’en on pas besoin vu qu’ils n’encaissent pas tout comme nous, eux ça leur passe au dessus. Comme dit le dicton : »Heureux les imbéciles ».
    ….. Personnellement j’ai eu une enfance et adolescence pourrie avec une mère PN qui ne comprenait pas mes réactions. J’ai été tellement malheureuse que j’ai fait des Ts jusqu’à l’âge de 18ans.
    ….. Apres j’ai eu la chance de rencontrer un Hp avec qui j’ai vécu 15ans de « bonheur » et eu deux petits zèbres. Mais depuis 17ans je suis divorcée et j’ai élevée seule mes enfants et pas rencontré d’autres HP et tous mes essais avec des PN se sont vite arrêtés vu mon ennui avec eux. J’ai du « me battre » contre cette vie et c’est vrai que grâce à ce que je suis j’ai mieux géré toutes les galères.
    ….. Maintenant les enfants sont grands, je sors, je vois du monde, je suis en apparence sociable mais pas d’amis ni plus qui me comprennent.
    ….. Du coup je ne suis ni malheureuse ni heureuse. Je me connais maintenant parfaitement, je suis équilibrée et zen mais pour être heureuse il me faudrait être en couple avec quelqu’un comme moi.

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    Yoann, je vois que tu as 19 ans. Tu es jeune et tu n’as sûrement pas encore découvert que tu es un monde à part entière et d’une richesse magnifique ! La couleur Yoann, quoi. Rien que le fait que tu fasses partie de la palette du monde l’embellit, comme une couleur complète les autres sur un tableau…Bien sûr tu as des défauts, comme tout le monde, aussi. Pourquoi dire que ta vie est désespérée? Crois tu qu’il ne puisse rien survenir d’inattendu ou de surprenant ? Tu peux faire des rencontres, découvrir un domaine qui te plait, tomber amoureux, que sais-je… Je ne crois pas qu’on puisse juger la vie des gens sur ce qui s’y passe. Pour moi tu vois, je voyais tout en noir quand objectivement vu de l’extérieur j’avais « tout pour être heureuse ». Un jour j’ai perdu ce qui pour moi était l’essentiel, j’ai touché le fond, et là j’ai rencontré d’abord le vide, le rien…puis mon désir de vivre, ma foi, et un nouveau regard. Rien d’est joué d’avance. Tu es peut-être parti avec des handicaps dus à ton milieu ou ton enfance (si tu avais besoin d’alcool à 15 ans je suppose que oui…), mais à tout âge tu peux voir fleurir dans le désert. Je ne sais pas si j’ai un avenir plus ou moins radieux, je sais que j’ai des regrets de ne pas avoir su profiter mieux de ce que j’avais avant, et aujourd’hui je me concentre sur le présent, personne ne sait de quoi demain sera fait. Tu vas aller en prison ? ok, là bas tu rencontreras peut-être la femme de ta vie. Tu es promis à un avenir brillant ? ok tu vas peut-être avoir les pires problèmes de santé. Tu vois, les évènements, ça veut rien dire. Tout dépend de comment tu les vis. Tu es jeune, tu as la vie devant toi, et tu peux reprendre le gouvernail…C’est ce que je te souhaite. Reprends le pouvoir ! 😉
    Jo, merci de ton explication, je crois que je comprends ce que tu veux dire..

    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 0
    • Réponses : 4

    Aucun badge

    @

    Moi aussi ma mère est un pervers narcissique et mon père un alcoolique qui m’a abandonné, je n’ai pas de diplôme je n’arrive même pas a me motiver pour des choses simples comme prendre des rendez vous médicaux, je ne vois presque plus mes « amis » étant donné qu’ils prennent tous de la drogue dure, en gros ma vie c’est de fumer des joints chez moi(je vis encore avec ma mère), je sais que finirai en prison car je ne serai jamais assez motivé pour faire les seuls métier où on m’accepte sur le long terme mais le pire c’est que même si demain je devenais riche et que je trouvais une femme intelligente(que je finirai par rendre malheureuse) ça ne me rendrais pas heureux je ne comprend tout simplement pas les gens heureux aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été triste et je me suis toujours demandé a quoi tout cela rimait même en m’imaginant dans la peau de quelqu’un qui a une « belle vie » je ne comprend pas ce qui le rend heureux

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    @magélique, merci pour ton récit. Ca veut dire, te rends tu compte, que tu laisses le pouvoir de te rendre heureuse dans l’idée de rencontrer quelqu’un comme toi…Révolution !! Reprends le pouvoir toi aussi, être heureuse dépend de toi, pas d’un éventuel prince charmant (qui soit dit en passant se transforme souvent en crapaud après quelques temps…:-)). Et quelque chose me dit que quand tu sauras te rendre heureuse toute seule, si ça se trouve tu vas rencontrer quelqu’un. Ou…si ça se trouve, tu n’en auras plus besoin :-).

    Monica
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 388
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 250 messages atypiques Icon
    @monica

    Moi qui vais de -1000 à + 1000, et à la vitesse de la lumière, et c’est très pénible, j’essaie depuis quelques temps de faire pencher la balance du bon côté avec quelques trucs. D’abord lister les trucs qui me font aller bien (et ça peut être des trucs insignifiants, peu importe). Et continuer d’en chercher pour faire grandir la liste. Des trucs et des rêves aussi.
    Ensuite apprendre à repérer quand je commence à pencher du mauvais côté, et dans ce cas aller au plus vite chercher une idée dans la liste. Et si je ne peux pas agir, je me déconnecte avec le rêve.
    C’est un peu la recette de peter pan « avoir toujours une pensée joyeuse à portée de main »!
    C’est vrai que c’est un peu se voiler la face, parfois, mais on pourrait dire aussi que c’est aller chercher la lumière, ou laisser passer la vague… et au moins, on a l’impression d’être aux commandes de son esprit, libre de choisir, et non pas soumis à tout ce que les autres veulent.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 71)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez la communauté des atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social dédié aux neuroatypiques : Zèbres, Hauts Potentiels, Surdoués, Hypersensibles, Aspies...

Rejoignez la communauté d'Atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link