trop intelligent pour être heureux, trop intelligent pour être malheureux ?

Atypikoo Forums Discussions générales trop intelligent pour être heureux, trop intelligent pour être malheureux ?

  • Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    merci, c’est super de vous lire !! Merci surtout pour la sincérité de vos réponses. Ben oui parfois on est up, parfois on est down, pour nous c’est très up et très down, mais c’est intense et après tout, est-ce que ce n’est pas ce que recherchent beaucoup d’humains, l’intensité ? (soit disant, dans les pubs, mais parfois la notre est fatigante mouahaha)

    Ella
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @ella33

    Bonjour a tous Quand j’ai lu le titre de ce livre je me suis dis c’est trop con trop bête pour être heureux oui ! Sauf que je me suis reconnue dans toutes ces caractéristiques j’ai regardé plein de videos sur le sujet au debut j’étais heureuse de m’être trouvée mais aujourd’hui je suis un peu perdue pourtant j’ai une belle vie et j’aime la vie j’ai plein de projets que je me sens a même de réaliser mais. Je n’ose pas pourtant j’essaie d’avoir confiance et d’y croire mais je me sens seule et tout d’un coup plus rien n’a de sens j’ai l’impression d’etre 1000 personnes a la fois, tantot courageuse tantôt nullissime dois-je faire le test cela m’aiderait-il de voir un psy ? Merci de vos avis

    Martin
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 11

    Aucun badge

    @martin

    Personnellement je me sens un peu trop intelligent pour être heureux. Mais mes tristesses ou mes angoisses ponctuelles en accaparant mon énergie me rendent souvent très stupide. Du coup tout va bien ?! 🙂

    Stephanie
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @stephanie

    @martin j’adore!!!!!!
    Le bonheur comme source du desir d’explorer (= l’intelligence), la souffrance qui inhibe tout et l’humour pour voir la vie en rose!!
    Happy Saint-Val a toi et a tous
    Biz

    Ella
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 2

    Aucun badge

    @ella33

    Je me suis dis un jour que j’avais des milliers de raisons d’être heureuse et des milliers d’être malheureuse mais tant qu’il y aurait des raisons d’être malheureuse je ne pourrai être heureuse! Alors rien ne va plus !?

    Jo
    Participant
    • Sujets : 13
    • Réponses : 287
    • Organisateur atypique Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    @bluemoon

    Je ne sais pas si c’est le fait d’être trop intelligent qui rend malheureux,
    je me demande si nous ne nous posons pas trop de questions au point de ne plus oser avancer,

    voir ce qu’il y a derrière la porte entrouverte …

    Osons ,

    le bonheur est à ce prix .

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    @ella33, ta phrase marche dans les deux sens : « tant qu’il y a des raisons d’être heureuse, pourquoi être malheureuse ? » ;-). Non sans blague, je trouve tout à fait normal d’être tantôt courageuse, tantôt nullissime. Ca me rappelle un jour où je me plaignais à un ami d’avoir été nulle dans je ne sais plus quelle situation, il m’avait regardée avec un sourire et avait dit « oui bon, t’es juste humaine quoi, vise le scoop ! » Ca m’avait tellement fait du bien cette phrase. Et j’avais pu sourire à mon tour.
    Bon sinon j’ai déjà dit que les gens qui prétendent être heureux tout le temps sont très louches ? Tout comme ceux qui disent être malheureux d’ailleurs. N’est-on pas toujours fait de hauts et de bas ? Enfin j’espère…sinon sans doute qu’on s’ennuyerait.

    Jo
    Participant
    • Sujets : 13
    • Réponses : 287
    • Organisateur atypique Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    @bluemoon

    Tu ne penses pas qu’on puisse ne pas être malheureux par moment @oriann ?

    Je pense que si nous cherchons, nous avons toujours des moyens de nous plaindre, de petites ou grandes choses bien sûr,
    mais dans le fond est ce vraiment primordial ?

    J’ose dire que je ne suis pas malheureux,
    Je me suis créé une vie agréable, entouré de personnes bienveillantes, remplie d’activités intéressantes, ma vie est chouette …

    Mais je pourrais être mieux si j’avais l’occasion de le partager avec une compagne de vie,

    mais je n’en suis pas malheureux pour autant vois tu ?

    Orianne
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 69
    • 50 messages atypiques Icon
    @oriann

    oui bien sûr, on peut être « heureux globalement », même si c’est fait de hauts et de bas. Pour moi tout ça c’est plus affaire de moments, et pas forcément des moments grandioses pour la société, ça peut être une belle lumière, le vent dans les arbres, un regard amical..Ca me fait penser à la phrase « la question n’est pas : qui parle ? mais : qui écoute ? » De la même façon, le beau et l’émouvant sont parfois sous nos yeux, mais on ne pense pas toujours à les regarder.

    Jo
    Participant
    • Sujets : 13
    • Réponses : 287
    • Organisateur atypique Icon
    • 50 messages atypiques Icon
    • 100 messages atypiques Icon
    • 10 sujets atypiques Icon
    @bluemoon

    Exactement @oriann , les gens sont parfois étonnés car je souris toujours, même quand je suis mal en point chez le médecin,
    J’aime, parfois aveuglément et sans conditions, sans attente réelle,
    J’aime le vent, le soleil, les embruns de la mer, la pluie sur mon visage,
    Les sourires des personnes autour de moi,
    J’aime l’amour …

    Élise
    Participant
    • Sujets : 0
    • Réponses : 17

    Aucun badge

    @ocytocine

    Je doute qu’il soit possible de trancher sur le sujet tant un sentiment de bonheur/malheur est à la fois multifactoriel et subjectif : la douance me semble à la fois un élément qui poussé à la souffrance psychique (sensibilité, lucidité, etc. évoquées plus haut)et un outil de résilience. En tous les cas pas de corrélation encore nettement prouvée.
    Je mets à titre d’exemple un article du Journal international de Médecine (janvier 2020) :

    Tentative de suicide en pédopsychiatrie, un lien avec le QI ?

    Si certaines études suggèrent l’existence d’une « corrélation négative » entre le Quotient Intellectuel (QI) et des tentatives de suicides, d’autres indiquent plutôt un lien opposé (par exemple, une éventuelle « corrélation positive » entre QI et tentatives de suicide, chez des patients schizophrènes).

    Comme cette association demeure en fait toujours controversée, et qu’aucune étude sur ce thème ne semblait encore avoir été réalisée dans un contexte de « trouble bipolaire pédiatrique » (TBP), une équipe de Porto Alegre (au Brésil) a examiné ces relations entre QI et tendances suicidaires chez 63 enfants ou adolescents de moins de 18 ans, recrutés parmi des patients ambulatoires avec un diagnostic de TBP (de type I, II ou « non autrement spécifié », selon les critères du DSM-IV révisé). Ce choix nosographique s’explique par la prévalence-vie entière élevée (environ 20 %) des tentatives de suicide chez les sujets souffrant de cette pathologie.

    Possible corrélation négative avec le QI
    La symptomatologie des troubles maniaques a été appréciée au moyen de l’outil YMRS (Young Mania Rating Scale, échelle d’évaluation de la manie chez les jeunes)[1] et celle des troubles dépressifs grâce à l’outil CDRS (Children’s Depression Rating Scale, échelle d’évaluation de la dépression chez les enfants)[2]. Le QI a été évalué à l’aide du classique WISC-III, et le contexte suicidaire (facteurs cliniques et démographiques), avec l’outil K-SADS-PL-W (Kiddie Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia, un entretien semi-structuré pour évaluer les troubles mentaux chez l’enfant et l’adolescent)[3].

    Les auteurs observent que les patients ayant commis une tentative de suicide ont volontiers un QI plus faible, comparativement aux jeunes n’ayant pas ce type d’antécédent : QI = 82,72 ± 18,70 versus QI = 101 ± 14,36 (p = 0,009). Ce constat demeure inchangé après correction pour certains critères relatifs à la symptomatologie dépressive et aux revenus de la famille : Odds ratio = 0,94 ; Intervalle de confiance à 95 % : 0,89–0,99. Malgré une limitation évidente (la petite taille de l’échantillon), cette étude accrédite la possibilité d’une « corrélation négative » entre quotient intellectuel et tentatives de suicide, dans les troubles bipolaires en pédopsychiatrie. Mais des études longitudinales et de plus grande ampleur paraissent nécessaires pour confirmer ces conclusions.

    [1] https://www.opapc.com/uploads/documents/YMRS.pdf
    [2] https://www.jaacap.org/article/S0002-7138(09)60138-2/pdf
    [3] https://sfpeada.fr/k-sads-pl-dsm-5-version-francaise-2018/ & https://en.wikipedia.org/wiki/Kiddie_Schedule_for_Affective_Disorders_and_Schizophrenia

    Dr Alain Cohen
    Référence
    Francisco AP et coll.: Lower estimated intelligence quotient is associated with suicide attempts in pediatric bipolar disorder. Journal of Affective Disorders, 2020 ; 261 : 103–109.

11 sujets de 61 à 71 (sur un total de 71)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Comment t’aimer ?

1. Cesse toute critique. La critique ne change jamais rien. Refuse de te critiquer. Accepte-toi exactement comme tu es. Tout le monde change. Quand tu te critiques, tes changements sont négatifs. Quand tu t’approuves, tes changements sont positifs. 2. Ne te fais pas peur. Cesse de te terroriser par tes pensées. C’est une façon de […]

Rejoignez la communauté des atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social dédié aux neuroatypiques : Zèbres, Hauts Potentiels, Surdoués, Hypersensibles, Aspies...

Rejoignez la communauté d'Atypiques en tous genres

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link