Y a t il d autres formes d intelligences dans l univers?

Atypikoo Forums Discussions générales Y a t il d autres formes d intelligences dans l univers?

  • I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    Umnites, phénomènes OVNIs, Momies de Nazca & plus.

    Des courriers expédiés d un autre monde, des observations d engins volants au dessus de sites stratégiques nucléaires, des apparitions mariales partout dans le monde, des artefacts de corps biologiques non humanoïdes à Nazca…
    Ces phénomènes sont rapportés par des militaires, des scientifiques, de jeunes enfants innocents.

    Pourquoi n arrivons toujours pas à prouver la fraude ?
    Pourquoi n’arrivons nous pas à prouver la véracité ?

    Quelle est la cause intelligente de ces effets extraordinaires, qui semble nous alerter des dangers, nous enseigner de nouvelles technologies , et jouer aussi bien à cache cache avec nous ?

    Qu en pensez vous ?

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 3
    • Réponses : 146
    @

    On a aucune bonne raison de croire en autre chose que l’intelligence humaine.

    Toutes les théories autour des aliens sont fumeuses, au mieux.

    Voir l’assez bon spectacle d’Astier sur le sujet, l’Exo-conférence.

    Ah et aussi c’est normal qu’on arrive pas à prouver que des choses non falsifiables sont fausses.

    I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    @elidef,

    L exoconference d Alexandre Astier est une parodie ironique qui dénonce la bêtise et l intégrisme scientifique, au tout début des vidéos de vulgarisation de la physique quantique sur le net.
    Je l ai vu et il est très drôle.
    Personnellement , je n ai pas vu qu il remettait en cause autre chose que l élitisme scientifique.

    Tu exprime s :
    Ah et aussi c’est normal qu’on arrive pas à prouver que des choses non falsifiables sont fausses
    Moi pas comprendre, peux tu reformuler stp ? Merci

    éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 572
    @ericsingulier

    Etant donné que nous sommes une composition programmée d’agencements forts complexes, résultante d’une évolution, possédant en bagage une forme d’intelligence et comme nous sommes les fruits de la terre, il semble que l’univers soit doté d’ une intelligence supérieure créatrice, donc certainement pas limitée, vu l’étendue du champ qui le compose. Il n’y a que l’intelligence humaine dans son auto centrage, qui peut réduire l’univers des possibles, et ne se fier qu’a ses certitudes limitées par défaut, c’est en même temps une forme de fermeture qui tend à scléroser le potentiel des expérimentations humaines et qui participe grandement à la régression de nos civilisations. C’est pourquoi l’air du temps consiste à désenchanter le monde sans pour autant proposer de nouvelles alternatives de société humaine plus humaine, plus ouverte, plus tolérante. Force de constater que tout se fige, et les grandes idéaux ne sont plus porteurs d’espoirs, il ne s’expriment que sous forme d’idéal de conviction et autre croyance ferme en un idéal de manière de penser, qui se termine toujours en justification de combat juste. La problématique principale qui favorise l’actuelle stagnation et partielle régression, c’est justement les limites de l’intelligence humaine qui empêche le changement de paradigme qu’impose une évolution et qui nous sorte de toutes ses positions qui consiste à dresser autant de murs que de formaliser autant d’impasses dans toute forme de tentative d’échange, de partage. Il est donc logique qu’on souffre à élever le débat et de se montrer apte à faire évoluer son point de vue, par fermeture à l’inconnu. Il n’existe pas meilleur moyen pour un HP de limiter le champ de ses potentiels. C’est fort dommage.

    avataravatar
    Vincent
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 54
    @kowalsky

    Bonjour,

    Le seul argument raisonnable en faveur l’existence d’autres intelligences est de nature stochastique, postulant essentiellement que la taille de l’univers et les conditions d’apparition de la vie rendent probable l’existence dans l’univers d’autres formes de vie (intelligentes) que celles observées sur la Terre.

    Exemple d’article sur le sujet (en anglais)

    https://www.nature.com/articles/s41598-020-58060-0

    Ce n’est pas une nouvelle théorie, on trace ses origines à plusieurs siècles, ponctués par des préoccupations de scientifiques bien connus: Bayes, Sagan, Fermi, Drake…

    https://www.scientificamerican.com/article/how-many-aliens-are-in-the-milky-way-astronomers-turn-to-statistics-for-answers/

    En gros, l’apparition de la vie est improbable, mais l’univers est suffisamment grand pour qu’elle apparaisse indépendamment de (très) nombreuses fois. Une fraction de la vie sera intelligente, statistiquement. Nous savons que c’est possible étant donné notre propre existence. Et nous (les hommes et nos descendants) ne rencontrerons très probablement jamais ces autres formes d’intelligence (compréhension actuelle du paradoxe de Fermi).

    En termes d’épistémologie, il ne s’agit pas d’une théorie sans fondement, ni d’une théorie très solide: nous avons une connaissance (très incomplète) des facteurs qui soutiennent cette théorie: taille de l’univers, conditions d’émergence de la vie, conditions d’émergence de l’intelligence… mais nous n’avons pas observé directement ce que prédit la théorie.

    Bien cordialement,

    Vincent

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Vincent. Raison: Fermat => Fermi
    avataravataravataravataravatar
    I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    @kowalsky, bonjour Vincent
    Merci beaucoup pour ces liens que je vais découvrir avec grande curiosité.

    Je connaissais le paradoxe de fermi. Mais pas celui de fermat . Je vais découvrir aussi

    Bien à toi

    avatar
    Vincent
    Participant
    • Sujets : 2
    • Réponses : 54
    @kowalsky

    Haha, mon erreur. Je vais corriger sur le champ. Voilà ce qui se passe lorsqu’on fait trop de choses à la fois…

    Vincent

    I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    @kowalsky, pas grave 🙂
    Merci pour ta contribution!

    I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    @kowalsky,

    les théories que je lis, corrèlent la pertinence d’une intelligence exogène avec l’existence d’une biologie multicellulaire. Ce qui de fait , annihile la probabilité même d’une intelligence autonome sur d’autres planètes (par déduction tant que nous n’avons pas découvert d’organisme multicellulaire ailleurs).

    Pour rester dans l’hypothèse que cela est impossible, il conviendrait déjà déterminer que l’intelligence ne peut se manifester que dans un modèle relatif, matériel. (Je n’ai pas vu de thèse sur ce sujet)

    Mais encore et dans ce cas , si l’intelligence ne peut se produire qu’à partir d’un organisme multicellulaire, quid de l’intelligence à l’origine de la création de notre univers si parfait, bien avant que la vie végétale, animale, ou humaine n’apparaisse ?

    Nul ne peut remettre en question la précision atomique avec laquelle notre univers s’est construit, avec laquelle il maintient l’entropie nécessaire à la vie depuis plus de 13 milliards d’années ?

    Les plus grands scientifiques ne sont pas parvenus à trouver l’équation parfaite, ni de consensus autours du big bang.

    Pourtant et sauf erreur de ma part, je ne lis pas dans le document que cette intelligence puisse exister sous une autre forme que celle que nous connaissons sur terre ?

    Cette intelligence « extra terrestre » ne pourrait-elle pas être contenue dans l’atome, ou dans l’énergie noire qui compose env 70% de notre univers et dont nous ne connaissons pas encore la nature ? Pourquoi rattacher l’intelligence à la notion de civilisation (fermi) ?
    Pourquoi ne pas supposer que cette intelligence « extra terrestre » est déjà présente mais que nous ne la percevons que par intermittence , et quand elle le décide ?

    Enfin l’équation de Drake a servi de base à la création du SETI. Le SETI a enregistré en aout 1977 un signal radio puissant nommé Wow ! Ce signal n’a toujours pas d’explications qui fassent consensus.

    Julien
    Participant
    • Sujets : 8
    • Réponses : 189
    @messi36

    Pourquoi croire que tout est toujours extérieur à nous-même?
    Pour moi (plutôt solipsiste) l’univers, ça signifie Notre univers (en jeu de mots, on peut même dire: vers l’uni, unicité,…tout émanerait de nous).
    Notre esprit (~=la partie de notre être la plus grande et aussi la plus « étrangère, inconnue) crée un univers.
    Quelle serait alors la limite de cet univers et de ses possibles, à votre avis? ?? Ahah… L’intelligence source, unique.
    Ou à contrario; la somme de nos intelligences, l’intersubjectivité qui créerait la réalité telle que nous la connaissons, ça me va aussi.
    Finalement ça revient je crois à ce qu’a expliqué Éric: la limite c’est nous et toujours nous. Notre imagination, création..

    Pourquoi on dit « être aligné, avec les étoiles etc.. », quand quelqu’un surfe sur sa vague que tout lui sourit, tout semble pouvoir s’adapter se transformer comme il le faut, pouvant venir de partout?
    L’univers, la nature etc, semble trop précis pour n’être le fruit que d’un « hasard » (>nombre d’or,..).
    Et donc si tout semble si lié, connecté, pourquoi les extra-terrestres ne le seraient pas, puisqu’ils feraient aussi partie de cet univers?

    Pour peu que l’espace-temps soit plus malléable que ce qu’on peut concevoir avec notre machine cérébrale, les E.T. si ça se trouve, c’est nous-mêmes dans une autre époque.

    Ou alors, si nous sommes comparables à des virus, à une échelle macroscopique et bien, c’est nous les ET et dès qu’on a détruit une planète, on en change.

    Et si ça se trouve, je dis n’importe quoi et ça les fait bien rire, les ET. 😀

    avataravatar
    éric
    Participant
    • Sujets : 1
    • Réponses : 572
    @ericsingulier

    @messi36

    Julien, tout à fait, les humains ont l’art de limiter leurs potentiels, leurs champs d’investigation, du fait de leurs croyances pour certains et paradoxalement de leur non croyances pour d’autres, comme une peur d’explorer l’inconnu ou l’univers des possibles, par peur de tomber dans le vide ou dans l’erreur qui serait forcément fatale ou dramatique, ils ont alors tendance à créer des idéologies en tout genre, qu’ils s’empressent de rapidement pervertir au nom d’autres postures ou convictions qui ont la fâcheuse tendance à les rigidifier et dans le pire des cas les radicaliser, en gros on ne propose souvent que des remèdes pire que le mal, d’ou le fameux dicton bien humain : l’enfer est pavé de bonnes intentions . Si les artistes résonnaient ainsi on aurait pas des oeuvres majeures qui nous donnent à voir et entendre d’autres choses, ce sont parfois aussi des narcissiques tellement sur d’eux qu’ils osent prendre des risques, Picasso, qui n’était pas pour autant un humain disons toujours fréquentable, résumait ainsi : je ne cherche pas je trouve, il avait osé dépasser tous ces murs et contourner toutes ces impasses qu’on ne cesse de dresser devant nous. Ma nièce me confiait l’autre jour, son regret que j’ai pas osé lui dire plus jeune qu’a un certain niveau tout était possible. Puis si on est timbré un peu fêlé ou perché et qu’on respecte autrui on fait de mal à personne, on expérimente suivant ce qu’on nous a donné en bagage, c’est un peu cela qui met du piment à la vie et finalement il me semble que la nature ne fait que cela créer des formes de vies de plus en plus complexes et sophistiquées. Ce qui compte c’est d’oser investir notre part créative et suivre l’évolution dans le respect des équilibres qui nous sous tendent.

    avataravataravatar
    Laure
    Participant
    • Sujets : 14
    • Réponses : 786
    @titenightrebirth

    Un article intéressant paru dans Slate sur le sujet:
    http://www.slate.fr/story/198805/la-voie-lactee-serait-pleine-de-civilisations-extraterrestres-mortes
    avec notamment un lien vers un preprint arXiv de décembre 2020 (https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/2012/2012.07902.pdf) vers les travaux de chercheurs qui ont dépoussiéré l’équation de Drake (puis les travaux de Walters, Burchell et Forgan).

    avataravataravatar
    I-MA
    Participant
    • Sujets : 4
    • Réponses : 336
    @ter

    Merci Laure

    Cette théorie d autodestruction d une civilisation extra terrestre, ayant culminé dans son Savoir , par faute d avoir progressée en Sagesse, m évoque les légendes sur le plan terrestre, de la tour de Babel , du continent perdu de MU, de la sulfureuse civilisation Atlantide, la civilisation Egyptienne, les Mayas etc

    Je ne sais pas quelle place donner à cet article, dans le contexte socio politico économique d épuisement des ressources naturelles du globe et de course à la conquête martienne qui fait notre actualité ?
    Surf sur la vague ? ( je vais creuser un peu plus)

    Il y aurait des traces sur terre, de fossilisation d impacts atomiques datant de millions d années aussi , et qui pourraient laisser penser que l humanité a déjà fait face à une guerre nucléaire.
    A vérifier.

    Ce qui etayerait la théorie des civilisations E.T. disparues, ce serait de retrouver des artefacts, des vestiges de monuments sur d autres planètes, (comme les pyramides) ou des « choses » flottant dans le cosmos. Or il me semble que rien de tel n est à ce jour observé. Il est vrai que notre récente technologie spatiale, si elle nous permet de sortir du système solaire ne peut nous promettre de réponse avant quelques fractions d’années lumière.
    Ensuite , je présuppose dans mon raisonnement,
    qu intelligence ne signifie pas forcément matérialité et civilisation, mais peut tout aussi bien être autre chose d intangible, ce qui expliquait la raison pour laquelle nous ne le percevons pas encore.

    Qu en penses tu @titenightrebirth ?

    Qu en pensez vous les autres ?

    avatar
    Anonyme
    Inactif
    • Sujets : 1
    • Réponses : 35
    @

    Moi je crois en d’autres formes de vie dans l’univers, et pourquoi pas dans les univers, non intelligibles pour notre perception d’être humain.

    Je crois, si j’écoute mon intuition ( oui je sais c’est pas scientifique mais je m’en fous),que ce n’est pas intelligible pour nous être humain, car nous devons d’abord apprendre à respecter et protéger ce qui nous est accessible dans notre champ de perception sensorielle, c’est-à-dire la terre.

    Vu de l’espace la terre est une magnifique planète, et je trouve ça dingue de vouloir déjà voir ailleurs alors que nous avons la chance d’être ici.

    Attendons de mourir pour continuer le voyage ailleurs, non ?

    Et si on était condamnés à rester sur cette terre autant de temps qu’on met à la prendre en considération ?

    Pourquoi ne pas accomplir d’abord ce qui se trouve dans notre champ des possibles ?

    Par rapport à la science, elle ne pourra jamais que prouver ce qui rentre dans le livre de la connaissance scientifique, alors du coup, sa vision risque de rester fort calquée sur l’intelligence et la perception humaine, sans oser envisager d’autres ouvertures possibles.

    Cela, pour moi ne signifie pas que cette science embrasse toute la « connaissance ».

    Parcontre je trouve là une incohérence: C’est que cette science a à la fois l’orgueil de vouloir envahir le système solaire sans avoir l’humilité de résoudre les désordres qu’ont engendré la présence de l’homme sur terre.

    Par ailleurs, je serais curieuse de connaître ce qui pousse à rencontrer des extra-terrestres alors qu’on n’a même pas la curiosité de connaître son voisin comme un pays à explorer ????!!!??????

    Et pour le reste, j’avoue que j’aime à me projeter dans cet univers infini, à mes heures creuses, je trouve ça rassurant de se savoir si insignifiant, puis notre réalité présente vient frapper à la porte:

    Quand arrêterons-nous de nous déplacer avec des moteurs à explosion?
    Quand étudierons nous la vie du sol, pour pouvoir composer avec elle pour se nourrir ? C’est pourtant à notre portée non ?

    Concernant le nombre d’or présent dans la nature, je me demande si nos connaissances mathématiques peuvent décrypter l’espace tout entier ou si il ne s’applique qu’à la toute petite part qu’on croit connaître de l’univers.

    Le jour où la science pourra s’expliquer tous les secrets de tous les univers, l’homme aura avant poussé beaucoup de portes intérieures, et résolu tous ses paradigmes pour se rendre compte qu’il ne sait rien. Et lorsque qu’il saura qu’il ne sait rien, il se trouvera bien là où il est sans chercher autre chose.

    avataravataravatar
    Karl
    Participant
    • Sujets : 3
    • Réponses : 541
    @karl

    Bonsoir 🙂

    @arduina
    «  je trouve ça dingue de vouloir déjà voir ailleurs alors que nous avons la chance d’être ici. »

    Je dirais que l’humain est curieux 🙂

    Perso je pense qu’il a du/doit/aura d’autres formes de vie dans l’univers. Par contre, la temporalité me semble aussi un critère majeur de même que la définition « d’intelligence ». Je vois mal pourquoi il n’existerait pas des larves aveugles qui se tortillent quelque part. Ou encore comme dit au dessus, des êtres qui ont évolués dans des conditions si différentes que l’on ne peut pas les percevoir.
    Bref. Moi je pense que c’est le cas, si on enlève le facteur temporel et qu’une bactérie est considérée comme intelligente, à son niveau. 🙂

    Belle soirée,
    Karl

    avatar
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

 

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux neuroatypiques : Hypersensibles • Haut Potentiels Intellectuels (HPI) • Aspies.

Que ce soit pour des rencontres amicales, des rencontres amoureuses ou des rencontres professionnelles, Atypikoo vous permet d'échanger avec d'autres adultes atypiques dans toute la France et les pays francophones (Suisse, Belgique, Canada).
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

« Un nouveau réseau social qui émerge, avec la volonté de réellement lier les gens entre eux, et de faire savoir aux atypiques qu’ils ne sont pas les seuls à l’être. »

 
Rejoignez la communauté
close-link
Partez à la découverte de la planète neurodiversité
Découvrir l'événement
Fermer