Haut potentiels et pervers narcissiques

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravataravataravataravataravataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

51 thoughts on “Haut potentiels et pervers narcissiques

  • Pascal GAUTIER

    Sachant que les PN sont souvent intelligents (d’où le danger), certains sont HPI !

    avatar
    • Veronique

      Je ne sais pas si on peut dire qu un PN est HPI vu que ce sont deux personnalités complètement opposé..j avoue que ça me laisse pantoise

      avatar
    • angell 22

      Complètement d’accord, ce sont 2 entités psychiques complètement opposées. Mais si tu es HP et que tu as eu un parent PN, tu peux avoir des comportements de PN mais ta structure psychique est profondément HP (je sais de quoi je parle car j’en ai ds mes ascendants et descendants ;).

      avataravataravataravatar
    • Thibaud

      Il est possible d’être MPN et Zèbre. Ce sont des câblages différents mais pas incompatibles. Comme il est possible d’être autiste avec un Q.I. inférieur, dans, ou supérieur à la moyenne.

      avatar
    • Dav

      Les PN ne sont pas intelligents, ils ont mis toute leur intelligence dans l’art de manipuler, car ils en ont besoin vitalement pour se valoriser, au meme titre que certaines tribus ont une apnée incroyable car ils vivent de la peche. Comme disait Beaumarchais, le mensonge est le talent de ceux qui n’ent ont pas !

    • Caro

      Ce qui caractérise les HP c’est une hypersensibilité, de l’empathie, et en même temps un certain manque de confiance en soi.
      Un PN peu avoir un fort QI, mais ne peut pas être zèbre.

    • Romarin

      EEEEHHHHH oui! Ils sont, plus exactement d’une intelligence redoutable bien que perverse, et uniquement doué dans le domaine de la prédation sans laquelle ils-elles ne peuvent vivre.
      c’est bien le hic!
      Courage, on apprend à les dépister- cf les bouquins de Christel Petitcollin entre autres.
      J’aime bien quand elle écrit que ce ne sont finalement que des gamin(e)s mal-élevé(e)s dans un corps adulte.
      Parfois enfant a besoin que les limites lui soient signifiées… Mais personne n’a dit que cela lui faisait plaisir , au gamin(e)… Ni aux autres de devoir dépenser de l’énergie à signifier ce qui devrait être acquis: les limites.

    • Vivi153

      Les PN ne sont pas intelligents, ils sont rusés.

      C’est différent, pas confondre.

      avatar
  • Isabelle

    Pour l’avoir vécu, je dirais que c’est criant de vérité.
    Prenez soin de vous.

    avataravatar
  • Jean-Pierre

    Dans mon dernier job j’ai été victime d’un PN qui m’avais pris pour sa tête de turc 😉 Je suis passé outre mais cet expérience résonne encore avec une légère fêlure 4 ans après. Attention donc mais je n’ai pas de technique particulière pour éviter ce type de rencontres malheureuses..

    Jean-Pierre

    avataravataravatar
  • Nell

    Le soucis pour les zèbres et autres, est que nous sommes souvent co-dépendants, c’est mon cas.
    Ce n’est pas définitif, il est tout à fait possible de travailler ses représentations pour en sortir, mais nous sommes attirés et nous attirons les personnes dites « abusives » Les PN, les borderlines, les paranos, et autres addicts.
    Comme les hyperfonctionnants sont souvent très emphatiques, nous pensons souvent que la charge de régler les situations ou réparer les gens nous incombe et on fini par se faire passer en dernier systématiquement.
    D’autant que les gens autour ne comprennent pas notre fonctionnement, on croit devoir être en charge comme pour s’excuser d’être différent. BRIN
    Il y a pas mal de choses sur la co-dépendance maintenant, il faut vraiment parler de ce trouble de la personnalité qui n’est même pas référencé dans le DMS5.
    bisous les gens
    Nell

    avataravataravatar
    • Veronique

      Je me demande dans quelle mesure on peux arriver à échapper à ce genre de profil .
      J’ai lu pas mal d articles concernant les rencontres Pn/ HP
      Malheureusement les hyperfonctionnants sont une cible idéale pour eux et si nous avons le malheur d en croiser un il sera difficile de s’en défaire

    • Celine

      Tout a fait vrai ! Moi je sors de 4 ans de relation amicale avec une PN. Je suis encore sous le choc d avoir été jetée comme un kleenex après avoir essayé de réparer cette amie sans succes malgré une disponibilité absolue qui m a couté mon mariage et une partie de ma famille. Travaillons sur nos failles pour eviter de se faire embarquer par ces personnes sans scrupules que sont les PN.

      avataravatar
    • Romarin

      c’est possible
      si si si
      😉
      De les dépister dans un premier temps, puis de s’en abstraire en fin .
      cf les livres de Christel Petitcollin sur la question.
      Courage.

    • Mickaël

      Mais ne peut-on pas imaginer une « co-dépendance » raisonnée parce qu’acceptée?
      Je pense que c’est un effet de bord du fait d’être une sorte d’éponge et de s’adapter à l’autre, ma question est : Si l’autre est aussi bienveillant que moi, si nous émettons ce qu’on reçoit et si ce qu’on reçoit et bon pour les deux?

    • Arnaud

      @Mickaël Que veux tu dire plus précisément par « co-dépendance raisonnée et acceptée »?
      Si bienveillance ? est-ce que la bienveillance suffit à faire du bon pour les deux?
      Comment à ton avis doit on agir en face d’une personne PN?

    • Celine

      Mickael, pour une co dépendance comme tu dis il faudrait qu il y ait de la bienveillance des 2 cotés or ce n est pas le cas pour le PN. Ayant une tres faible estime de lui ou d elle- même, le PN fera tout pour te détruire pour que tu te retrouves en dessous de lui ou d elle. C est la seule façon que le ou la PN a trouvé pour se rehausser à ses yeux. Donc la co dépendance est impossible. Et puis mieux vaut essayer de ne dépendre de personne pour être sur(e) de ne pas être blessé(e) de nouveau !

  • Michel

    J’ai vécu 26 ans avec une narcissique, sans m’en apercevoir. Mais comme je ne savais pas non plus que j’étais HP, ceci explique cela. Je comprends aujourd’hui mon fonctionnement – et le sien. D’où le fameux proverbe :
     » Mieux vaut vivre seul que mal accompagné. »

    avataravataravatar
    • Julien

      Effectivement. Cela me semble très juste. Mais peut-on vivre seul éternellement ? Et malgré la difficulté et la fin probablement difficile d’une telle situation (j’ai connu également), n’y a t il pas eu de bons moments fusionnels, de beaux combats parfois gagnés, une certaine poésie que l’on a pu exprimer et des opportunités qui n’existent pas lorsque nous sommes seuls ? Et si un HP ne pouvait être qu’avec une narcissique. Si deux HP étaient trop prudents, trop relativistes, trop dans le doute et l’oubli (esprit rêveur, attaché toujours à de nouveaux combats) pour se dire celle là /celui là, je vais m’accrocher, c’est la bonne/le bon. Plutôt que d’attendre qu’on nous attrape par la patte.
      Questions peut-être un peu provocatrices mais ce sont des idées que je garde à l’esprit malgré les très, trop nombreuses difficultés que pose une relation de type HP/PN.

    • Vivi153

      @Julien « Mais peut-on vivre seul éternellement ? »

      Si on parle effectivement d’éternité, oui ET non.
      …Ce qui amène à des considérations sur le spirituel ; cependant je conçois être hors-sujet.

  • Olivier

    J’ai connu ce type de relation extraterrestre… Le coût humain, émotionnel et financier a été plus que conséquent. Néanmoins, heureusement ce qui ne tue pas rend plus fort ! J’ai beaucoup appris de cette expérience. Enfin, ce qui est malheureux, c’est que les PN sont aussi des victimes, enfermées et engluées dans un processus de protection sans lequel ils sont incapables de survivre. Cela ne les autorise certes pas de nuire aux autres, mais suscite une certaine empathie..

    avataravataravatar
    • Romarin

      C’est vrai Olivier, absolument.
      Mais la personne empathique est-elle, pour autant la mieux placée pour « soigner » des gens qui ne se savent pas malades de souffrance?
      Et, pour prendre une image, les crocodiles aussi, ont des côtés sympathiques…
      😉

      avatar
    • Julien

      Très juste Olivier.

  • Hugo

    Intervention intéressante, néanmoins Le surdoué n’existe pas. Je veux dire que réduire Le surdoué à une suite de caractéristiques communes qui le définiraient est incorrect. La naïveté, la candeur, l’empathie plus développée sont des traits communs à certains, la plupart des surdoués?
    Certainement pas tous.

    • Orianne

      tout à fait, de même que réduite quelqu’un à « être un PN » ne me paraît pas juste non plus…il est PN avec certaines personnes et pas avec d’autres….Il n’y a bourreau que s’il y a victime et inversement. Enfin il me semble

      avatar
    • Romarin

      Organe bonjour,
      C’est le propre du PN que de choisir ses victims pour exonérer ses problèmes. Ente autres, son absence de ce qu’on pourrait appeler « un appareil à gérer les affects négatifs ». Et, comme un virus parasite une cellule pour s’approprier sa machine à se reproduire, le PN phagocyte une victime, puis une autre, puis une autre…
      La cellule meurt, systématiquement.
      La victime a les moyens aujourd’hui de s’en sortir.
      Mais pas toujours tant l’emprise se révèle un phénomène insidieux et redoutablement efficace.
      Et c’est, il faut le savoir, très dur. J’ai appris dans cette expérience que j’avais du courage et de l’endurance.
      Komkoi, à quelque chose, malheur peut être…utile! Mais « bon »? Comme l’huile de foie de morue…
      😉

      avatar
  • Missy

    J’ai aussi connu ça, même si j’ai encore du mal à y croire à présent, comment un tel non être (c’est vraiment l’effet que cela me fait) peut-il exister? (il ou elle bien sur) . Un peu comme Michel, je ne connaissais rien à tous ces acronymes 🙂 Par contre, j’ai appris à n’avoir aucune empathie (le problème est là) dans ce cas et à fuir dès que j’ai de sérieux doutes.
    Bref, mon seul souci est dorénavant de pouvoir faire confiance, me méfier et décortiquer tout, (paroles, actes, postures…) est devenu une seconde nature encore plus qu’avant, c’est dire! Un tantinet parano? Sûrement 😀

    avatar
    • Romarin

      Bonjour Missy,
      Pas du tout parano: je dirais réaliste et pragmatique.
      stp, continue comme cela, je ne sais pas qui tu es, mais ce n’est pas la question. Se protéger est important.
      Bonne journée.
      Viviane.

      avatar
  • Stéphanie

    J’ai aussi connu ça, et je suis en train de me sortir de ses « griffes ». Sauf que cela fait au moins la 3ème relation où je me retrouve avec un PN!! Cherchez l’erreur!
    Découverte HP depuis quelques mois, ma psychothérapie m’aide justement à ne plus reproduire ce type de relation, et à comprendre pourquoi je m’y suis retrouvée si souvent!!
    Mais comment se débarrasser d’un mode de fonctionnement erroné quand déjà, à l’origine, on baigne dedans? ( mon père est un HP PN….)

    avatar
    • Caroline

      Et bien tu n’est pas la seule

    • Jérémy

      Quand on pense que ce que le PN donne est de l’amour alors on va verse des personnes qui donne la même chose. Juste une hypothèse…

    • Romarin

      Bonjour Stéphanie, C’est vrai que ce n’est pas facile, quand on est tombé dans la marmite quand on était petit! Je connais. J’ai galéré.
      C’est faisable; faut s’accrocher et tenir bon la barre, contre vents et marées.
      J’espère qu’aujourd’hui tu es hors de danger.
      Viviane.

    • Julien

      Bonjour. Pardonne moi si ma question est indiscrète et je n’en prendrais pas ombragé si tu n’y réponds pas : Comment as tu acquis cette certitude que ton père est un PN ?
      Est-ce à partir d’éléments empiriques longuement observés et finement analysés ou bien également à partir d’idées partagées. Cela m’a fait réagir, car une spécialiste a un jour raconté qu’une jeune femme pensait son papa PN suite aux propos de sa maman (les 2 étant séparé de longue date). Après analyse fine de la spécialiste, il s’avérait semble-t-il que la PN soit plutôt la maman…

    • Vivi153

      @Stéphanie « mon père est un HP PN… »

      Je vois que plusieurs ici font la confusion, pensant que l’on puisse être à la fois HP et PN.

      Mais non, c’est impossible, on ne peut pas être ces deux à la fois.
      Ceux qui font l’erreur de croire ça n’ont pas encore suffisamment examiné ces sujets.

      avatar
  • Berangere

    Coucou tout le monde.
    J ai un avis différent du votre concernant l intelligence des PN. Grands « enfumeurs », intelligence juste rhétorique, démontable et repérable à 15 kms, grâce aux procédés expliqués par Aristote, je crois, dans une oeuvre dont j ai oublié le nom. Ils sont dans la persuasion (émotion ) et non dans la conviction (raison). D où le démontage de leurs propos très facile (Mais énergivore car ils vont s emporter, et tenter un autre outil rhétorique à n en plus finir). De +, pour mieux ficeler la proie, ils se taisent dans les débuts, pour mieux saisir vos attentes et vous les ressortir au moment du ferrage. Ça en devient grotesque tant leurs similitudes de fonctionnement pour harponner puis blesser sont identiques. Précipiter les choses aussi est 1 de leur pitoyable technique. Pas le temps de réfléchir pour la personne en face. Et on met ça sur le compte d’une flambée à notre égard (facile quand on en a besoin par denarcissisation). Ou on culpabilise de juger aussi vite quiconque étant différent de soi. Jouer la victime aussi. Ça marche super bien pour ferrer ou aider à brouiller la victime sur son ressenti (on peut se dire « un(e) pauvre victime pareil(le) ne peut pas me faire de mal. Et aussi : « comment quelqu’ un ayant vécu tant d horreurs peut faire ça ? Je dois donc me tromper »). Inversez les rôles…. Vous forcez la main à quiconque ? Et vous déballer vos casseroles rapidement, vous ? ?. Je ne pense pas. Donc « intelligence » chez un PN, je n en n ai jamais croisé à vrai dire. Ceci n engage que moi bien évidemment. Excellent dimanche à toutes et tous.

    avataravatar
    • angell 22

      Tout à fait d’accord!

    • Nadia

      Il sont souvent très malins, très habiles, mais effectivement pas intelligents. Leur seul objectif dans la vie est de fuir le vide qui les habite.

    • Romarin

      Merci Bérangère ce cette analyse. Je confirme.
      Viviane.

  • Anthony

    Pour ma part, j’ai pu observer deux types de PN (ou plutôt, processus d’approche) : La « victime permanente » qui a « beaucoup souffert » celui qui absorbera toute votre énergie, avec lequel vous vous oublieriez vous-même. Tel un vase communiquant, il se renforce à mesure qu’il vous vide. Et le « non-être » : Parfait en apparence, (trop) bien sous tout rapport et assuré. Vous servira tout ce que vous vouliez avoir et entendre, mais qui en réalité, vous jalouse et s’appliquera à vous éteindre, comme pour s’accaparer vos caractéristiques, qui lui font défauts.

    Dans tous les cas une procuration de votre force vitale par votre destruction et une projection sur vous de ce qu’ils détestent le plus, c’est-à-dire eux-mêmes. (l’excès de narcissisme n’étant en réalité qu’une expression/compensation artificiel découlant d’une profonde carence au niveau de l’ego).

    Ces gens sont à l’image de gouffre sans fin, insatiable et infatigable. Ils se complaisent dans la fange et recherchent le chaos (mode de fonctionnement pervers). En ce sens, comme pour les « zèbres », ils sont une singularité parmi les autres. Mais contrairement aux zèbres, sont esclaves d’eux même.

    Je crois que leur seul génie réside dans leur capacité de camouflage et de prédation psychologique (et donc de manipulation émotionnelle), certains semble brillant, mais ne sont en réalité que pédant et donc là aussi; feignent l’intelligence ce qui vise à « impressionner ». Chez eux, tout n’est qu’illusion et paraitre.

    Mais il faut garder une chose à l’esprit, ils ne sont que des hommes (ou femme). Rien d’autre. Et nous sommes les seuls à même de leur attribuer ce potentiel pouvoir de destruction. Alors écoutez votre instinct et ne laissez jamais personne vous atteindre sous aucun prétexte. Pour se prémunir, savoir qui on est et ce que l’on vaut.

    Il est des problèmes qui ne peuvent se solver et qu’il faut simplement évincer.

    Prenez soin de vous 🙂

    avataravataravataravataravataravatar
    • Romarin

      YES;`
      Merci de cette analyse.

  • Berangere

    D accord avec toi Anthony. D ailleurs, demandez à un PN d être créatif dans une circonstance pour se dépatouiller d un problème par exemple. Hormis du copié collé, de la rage ou un filet de bave, vous ne verrez rien d autre.

    avatar
    • Arnaud

      @anthony @automne merci parce que vous venez de me convaincre et de me prévenir d’une personne dont j’était en train de m’éloigné car nocif. Je ne connaissait pas le concept de PN… et cela correspond malheureusement très bien.

      Je pense que le livre d’Aristote doit être « La rhétorique » justement ! je l’ai lu il y des années… La méthode de Socrate peut aussi fonctionner : il s’agit simplement de jouer l’ignorance et la naïveté en même temps que l’absolue cohérence pour que la personne aille au bout de son raisonnement, et finalement convienne de son ignorance.

  • Stéphanie

    Hello. Victime moi aussi. J’avais compris de puis qq temps qu’il était Hp, pas encore PN. Enfin, cela m’a paru évident. J’ai pu me déconnecter de cet homme malsain.

  • Anita

    https://youtu.be/lROBPMIBH10 Pour se reconnaitre lorsque ……. être victime de ce genre de problème trop difficile à vivre …! Très Bonne Vidéo !

  • Anita

    Je pense que ce qui attire fortement les  » pn  » , orgueilleux d’eux même et se sentant si supérieurs , c’est le défi avec quelqu’un de stimulant HP mais piégé , handicapé systématiquement par ses problèmes de dépendances ! Le  » pn  » jubile de sa puissance mentale , qu’il chouchoute à outrance sans fatigue , bien qu’actif mais contre et pour contrer partenaire très intelligent aussi , mais dont le but est de le ridiculiser , de le piétiner , de l’anéantir ! Comme dans un combat aux jeux d’échec mais à l’échelle humaine et la vie … Comment un  » pervers n  » , peut être satisfait de gagner pour lui , lorsque les règles sont irrespectueuses , et inégales et subites pour la victime ? C’est comme le jeux des arènes mais façon moderne ! Jusqu’aux mépris le plus sordide et criminellement au niveau affectif et psychologique , donc que penser des personnes qui banalisent les faits destructeurs malsains et si sous terrains invivables ! Forces et Déterminations à l’oeuvre pour la survie dans un premier temps , pour ensuite comprendre comment sortir le mieux possible de cet engrenage mais révélateur à un moment donné et trouver les failles ! Et ouvrir la cage aux Oiseaux comme dirait , chantait Pierre Péret ….

  • Pierre

    Bonjour
    Attirance des PN pour les HP, oui j’ai bien compris le phénomène. Et surtout la même faille originelle qui nous rapproche et attire magnétiquement dans une relation de co_dépendance.

    Par contre HP type I à tendance PN : avez vous des informations, illustrations, expériences à partager ?

    Un HP dit émotionnel peut il évoluer vers le I … en se durcissant de façon PN ?
    A plus

  • raphael

    de mon point de vue un hp ne peut pas etre pn, tout simplement car l’un est empathe et l’autre non, cependant pour avoir vecu cette experience tres courte ( 3 mois) et c la que les pn me fascine, je pense qu’il y a 2 principales manieres de réagir la premiere est en victimisation ( suivre et etre en accord avec ce que le pn veut vous faire croire) la deuxieme ( et c mon cas) on marche en éponge et on suit le vent, et c la que ca me fascine le ou la pn fait de vous un monstre lol. je sais pas pour certain, mais moi je refflechi environ pendant 3 a 4 mois d’une situation malsaine et me venge ( d’ailleurs j’essaye de me coriger car ce n’etait pas la 1ere fois et je constate que ca mene que vers la déstruction, meme si c justifié faut evolué ) et comme c’etait la premiere j’ai été pris par surprise, n’ayant aucune connaissance sur le sujet j’ai tout fait a l’instinct ou au ressenti. uen fois que j’ai compris et apres recherche il a été tres facile de faire preuve d’imagination, et de taper sur chacune de ses faiblesses, elle m’a bloquer et un an apres plus de nouvelle, je tiens a précisé que j’ai continué a étudié je sujet et que je garde toujours en tete que n’oublions pas que ces personnes lors de la petite enfance ont manqué d’amour, ont été délaissé par un de leur parents et que par protection on bloqué toute empathie et tous sentiments, je me dis que c peut etre génétique… car conaissant les actes de la mère pour ses enfants … ca en dis long . un conseil pour ceux qui sont en phase de reconstruction, la valorisation de vous meme est assez simple, elle est bien que du fait que vous eprouvé des sentiments. c une chance contrairement au pn d’avoir a offrir de l’attention au gens qu’on aime 🙂 🙂

  • Kevin

    Ma mère est une PN , et pourtant HPI j’en suis sur. J’ai eu le temps depuis ma naissance d’appréhender ce monstre qu’est ma mère et de comprendre, je pense, ses mecanismes. Pour moi hpi et pn ne sont pas anti nommique. On a tous nos personnalites, nos caracteres, nos sensibilités. On sait tous ici que nos angoisses et nos nevroses modifient nos comportements. HPi veut quand meme dire humain. L’empathir est une des caracteristique principale des HPI, la bienveillance c’est autre chose. Ce qu’un Hpi decide d’en faire est autre chose. On peut très bien etre branché aux autres, les ressentir, presque lire en eux ( je suis sur que vous savez de qui je parle) grace a l’empathie et utiliser cela de la mauvaise manière. Un PN peut utiliser son empathie de HPI pour savoir encore mieux ou taper, quelle manipulation mettre en place… il est plus facile de manipuler quelqu’un dont les rouages internes sont visibles. Et je pense que dire que les PN peuvent etre des haut qi sans etre HPI est un non sens. Cela reviendrai a dire qu’un HPI ne peut etre que bienveillant, qu’il est programmé pour ça en occultant toute part de psychologie et d’individualité.

    avatar
  • Missy

    J’ai beaucoup de mal à croire qu’un PN puisse être HP (Que je n’aime pas ces acronymes :D) ils sont plutôt, pour moi hein, les deux faces d’une même pièce. De plus, il existe des profils qui ressemblent énormément aux PN et qui pourtant ne le sont pas (et sans compter que parfois, chacun peut avoir des réactions semblant perverses, nous avons tous un côté sombre nan?). D’autant plus qu’on aurait tendance à en rencontrer à tous les coins de rues (question de mode aussi)! Je n’en ai rencontré qu’un, ou du moins avec pas mal de caractéristiques et ça m’a suffit pour le reste de ma vie !
    Les PN ignorent la beauté de la vie…. alors ignorons-les 😀

  • Celine

    Tout à fait d accord sur le fait qu ils ignorent la beauté de la vie. Ayant énormément souffert, j ‘ai désormais à coeur d’alerter les gens sur la dangerosité de ce genre de personnages. C est pour ça qu’est paru mon témoignage en Novembre 2019 : « C est Moi ta famille » aux éditions Saint Honoré.
    Si cela peut limiter les dégats que peuvent causer les PN…

    avatar
  • Stéphane

    Elle raconte mon « histoire d’amour » avec un PN, c’est dingue c’est exactement ça.


Laisser un commentaire

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link