Hypersensibilité, se sentir différent des autres

30% de la population serait hypersensible. Des personnes qui ressentent de façon très intense les émotions, les sensations, les sentiments et les intuitions.

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravataravataravataravataravataravataravataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

9 thoughts on “Hypersensibilité, se sentir différent des autres

  • teddy

    Merci pour l’interview David.

    C’est étonnant ce questionnement permanent entre inné et acquis. Je pense qu’on en sait pas beaucoup sur le cerveau en vérité. Dans l’interview il parle de l’environnement favorable au développement de l’hypersensibilité. Ce serait génial qu’un jour on est une réponse la dessus, à moins bien sur que la réponse soit : les deux… Bref c’est toujours sympa de regarder de plusieurs endroits pour se faire une idée 💡.

    avataravataravatar
  • Kristell

    Et si on rajoute la notion de la conscience;
    Je pense que l’on est pas venu sur cette terre uniquement pour vendre du muguet!
    je m’explique, si nous avons une mission sur cette terre avant de nous incarner, les expériences que nous ferons seront alors soi en concordance avec notre être inrtérieur soi en dissonance. Accepter son hypersensibilité me semble être le bon chemin; Si c’est la c’est pas pour rien. Aprés je n’ai pas encore vu la vidéo, je la regarde aprés manger.

    avataravataravatar
  • Syrenia

    Merci David pour ce partage, cela m’a fait beaucoup de bien…

    Je m’y suis en très grande partie reconnue, et j’ai trouvé ces explications très censées, simplement réalistes, et surtout bienveillantes. C’est surtout ce dernier paramètre qui a fait que je me sois sentie tellement bien en écoutant cette interview, cela m’a beaucoup apaisée également… et va me permettre aussi, j’en suis sûre, d’autant mieux accepter cette part de sensibilité qui est la mienne.

    Pour tout cela, merci encore.

    avatar
  • Joëlle

    Un grand merci pour le partage de cet interview , David!

    avatar
  • Stivemakouignamane

    Une seule réflexion, un peu concise certes 🙂

    30% ? Mouarf 😀

    Pourquoi pas 32, 40 ou 57 ?

    Faut plaire à plus de monde puisque les zèbres sont à la mode.

    2% de QI supérieur à 130 dans une population, c’est pas un marché assez grand pour être rentable 🙂

    Puisqu’on fait l’amalgame entre hyper sensibilité et douance, je suis désolé d’apprendre que le pourcentage de zèbres est passé à 30% de la population.

    Cette mode des zèbres.. Avant sur les sites de rencontre, les filles avaient toutes été victimes d’un « manipulateur pervers », expertes en psychologie qu’elles étaient.

    Maintenant elles sont de plus en plus nombreuses à écrire dans leur profil « Zèbre » ou « HPI ».

    Voilà, une mode.

    On a pleuré devant « Bambi », donc on est hyper sensible, donc on est un zèbre, donc on est surdoué, donc on se caresse l’ego, pour pas écrire autre chose 🙂 en s’affichant comme « supérieur » à la majorité.

    avataravatar
  • Nadia

    Merci pour le partage de cet interview David
    J’ai pris connaissance des particularités de l’hypersensibilité
    Et des méthodes à suivre..ce sentir vivant c’est d’exister avec sa différence ..

    avatar
  • CHRISTIANE

    J’ai réécouté avec plaisir cette émission diffusée par RCF et merci pour ce partage. Les travaux d’Hélaine ARON et de Saverio TOMASELLA dont je suis les interventions m’ont beaucoup appris sur le sujet. Ces témoignages sont éclairants et peuvent vraiment aider les hypersensibles à mieux comprendre leur « originalité » et à mieux vivre leurs différences.

    avatar
  • Sophie

    Merci pour ce partage extrêmement bien décrit,

    c’est grâce à des amis anglo saxon bienveillants qui m’ont parlés de ma différence en anglais »intuitive intelligence » il y a 3 ans, c’est tellement ça, sans peau de protection, tous les sens en hyper, on arrive enfin à trouver des livres qui parlent du sujet en France. Quel cheminement 🙂 de comprendre que non on est pas tous comme ça… d’où le décalage !
    L’intensité des ressentis … la méditation, l’ancrage aide beaucoup.

  • Maëlle

    Bonjour, merci beaucoup pour le partage.

    je m’interroge sur le « poids » de l’éducation dans le nombre de personnes qui se reconnaissent dans l’hypersensibilité. Les nouveaux modes, dits bienveillants, laissent plus de place aux émotions. Le développement de ce type de parentalité ne pourrait-il pas expliquer ce pourcentage qui augmente ?

    Bon, il introduit la notion d’ultra sensibles, est-ce qu’on ne va pas y retrouver les hypersensibles d’hier ?

    Belle journée à vous


Laisser un commentaire

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link