Je crois au Masculin Sacré

Je crois au Masculin Sacré.

Je crois aux hommes sensibles et aimables.

Je crois aux hommes qui se guérissent et qui aident les autres à guérir.

Je crois aux hommes mystiques qui se connaissent eux-mêmes.

Je crois à ces hommes endormis et malades qui veulent voir la lumière et qui parviennent parfois à la voir.

Je crois aux hommes dont l’ambition la plus haute est la simple félicité.

Je crois aux hommes qui cherchent avec tempérance la paix à l’intérieur.

Je crois aux hommes qui se rebellent face au système, parce qu’ils savent qu’il n’a jamais été sain.

Je crois aux hommes poètes, mages, écrivains, sages, enseignants, musiciens et artistes.

Je crois aux hommes conscients qui savent qu’ils ont perdu autant avec le patriarcat, que les femmes.

Je crois aux hommes qui aiment danser et chanter et qui font de la vie une fête.

Je crois aux hommes qui aiment leur enfant intérieur blessé, qui l’écoutent et l’enlacent.

Je crois aux hommes qui refusent d’être esclaves de leur propre blessure et qui malgré la douleur la nettoient et la guérissent patiemment, avec amour et courage.

Je crois aux hommes qui viennent des étoiles et qui se souviennent de la puissance de leurs ailes, du pouvoir de leurs mains et du pouvoir de leur coeur.

Je crois aux hommes qui connaissent leur intuition et l’utilisent comme une boussole.

Je crois aux hommes libres qui partagent leur liberté parce qu’ils ne connaissent pas d’autre façon de vivre.

Je crois aux hommes protecteurs de l’énergie féminine, qui savent lire le regard de leur bien-aimée et qui ne veulent pas la changer mais simplement l’accompagner amoureusement sur son chemin.

Je crois aux hommes complets qui n’ont pas besoin de quoi que ce soit parce qu’ils savent qu’ils sont tout.

Je crois aux hommes à l’esprit du feu, qui coulent comme l’eau quand ils parcourent la terre féminine et qui caressent comme le vent, quand ils aiment sans hâte.

Je crois aux hommes qui, à travers d’autres yeux, se voient eux-mêmes et c’est pour ça qu’ils aiment et respectent toute créature qui existe sur terre.

Je crois aux hommes parfaitement imparfaits, parce que c’est dans cette imperfection que réside leur beauté.

Je crois aux hommes sensibles qui savent recevoir et donner de l’amour en équilibre, qui écoutent et parlent aussi, ceux qui vivent et qui laissent vivre.

Je crois aux hommes qui vivent la sexualité comme un acte sacré, parce qu’ils savent que c’est un don merveilleux d’où ils peuvent créer l’alchimie la plus pure et inimaginable.

Je crois aux hommes qui ont des sentiments clairs, qui sont accessibles et qui sont présents en eux-mêmes et pour les autres.

Je crois aux hommes qui marchent pieds nus et avec peu de bagages.

Je crois aux hommes tendres et sauvages en même temps, qui n’ont pas encore été domestiqués.

Je crois aux hommes mages qui embellissent tout sur leur passage, dont la vie est un art et qui charment avec leurs dons.

Je crois au Masculin Sacré et à toute la divinité que tu as toujours porté.

Je crois en toi….Frère. Je crois en moi.

Anonyme

Masculin sacré et haut potentiel
Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravataravataravataravataravataravataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

64 thoughts on “Je crois au Masculin Sacré

  • Sanâa

    Très joli texte, venant de la part d’un homme de surcroît, ça m’a beaucoup touché. Cependant non signé … c’est de toi David Angelo ?
    Merci pour ce partage

    avatar
    • David • Admin

      Je suis content que ce texte t’ai également touché Sanâa.
      J’ai cherché la source de ce texte et il semblerait qu’il soit anonyme…

      avatar
    • Sanâa

      Je viens de voir ta réponse, merci ?
      Serait il possible de recevoir des notifications pour un suivi ? Ce serait top.
      Très beau texte vraiment. Je l’ai partagé sur FB et insta et En attendant de trouver la source, je l’ai signé « David Angelo » 🙂

      avataravatar
    • Claire

      texte magnifique boulversant, tres touchant et plein d humanité, un gd bravo David ?tu as une très belle plume et une belle âme

      avataravatar
  • Asinella

    Quel plaisir de ressentir une parole aussi pure à travers un écrit ! Merci infiniment.

    avataravatar
    • David • Admin

      Avec Plaisir Asinella 🙂

    • Billy

      Ce texte m’a donné la chair de poule tellement je m’y retrouve dedans. Merci pour le partage.

      Notre intuition est la meilleure boussole personnelle qui soit.

      Chaque couplé est sujet à grande réflexion..

      avataravatar
  • jean Fontaine

    Je souhaite simplement remercier la grâce , le mystère , le miracle de cette vie qui nous respire nous traverse et nous tisse , cette énergie qui nous permet de continuer, de nous relever des épreuves , suivre le cheminement sans fin dans la lumière de l’amour . Je remercie particulièrement la personne à l’origine de ce site , à toutes et tous de l’amour ……comme s’il en pleuvait!

    avatar
  • Angélique

    très beau texte, plein de spiritualité… qu’on aimerai pouvoir éprouver au quotidine

    avataravatar
  • Kévin

    Je crois que quand un papillon bat des ailes à Pékin rien ne se passe à New York.
    Je crois que les Bescherelles sont cachés à Rennes le Château.
    Je crois que malgré des phrases et citations bateaux, la pertinence prend l’eau.
    Je crois que répéter une structure de phrase tel une litanie devient hypnotique et fait perdre au message exprimé de son sens.
    Je crois que si le rouge était bleu se serait plus du rouge.
    Je crois que j’ai fait le tour, je peux aller couper du bois en Syrie.

    Sérieusement, je veux bien faire des efforts mais là ça commence fort et qu’on ne viennent pas me faire le coup de l’hermétisme à la poésie, on dirait plus un texte de M Pokora ou Arielle Dombasle que la plume d’un Léo Ferré.

    • David • Admin

      Je vois que tu as de l’humour Kévin 😀

      Bon après tu sais chacun sa sensibilité, et je pense qu’il faut respecter les goûts des uns et des autres.

      En tout cas si tu te sens l’âme d’un poète, n’hésites pas à en faire profiter les autres 😉

      avataravatar
    • Kévin

      Je pensais que c’était une citation?
      Si ça avait été un texte de ton jus j’aurais mis de l’huile (En même temps je teste les réactions) , mais par contre je démords pas de l’idée, je trouve qu’on peut pas faire plus mielleux et je peux ainsi savoir que j’ai rien à voir avec les gens inscris comme ça.
      Donc c’est ton texte David? Non, alors on peut déjà mettre de coté la critique personnel, par contre je peux jauger l’esprit critique de gens par ce biais.
      Une grande partie des réactions sont sur ce texte, A MON GOUT cul cul la praline, on est toujours les même intervenants sur la souffrance des hauts potentiels, sur le syndrome de l’imposteur, sur les zèbres et le travail… Je trouve cela assez significatif, non? On peut voire les préoccupations de chacun et chacune.

    • jerome

      Après avoir vu ton profil, je comprends bien que l’émotion qui te caractérise est la colère. Cependant, même si tu n’aimes pas ce texte (ce qui est mon cas, je le reconnais), tu peux essayer de respecter ceux qui l’apprécie. Tes propos sont très durs et ne résoudront pas ce que tu critiques. Tu sembles extrêmement fermé à ce que tu condamnes. Comme une sorte de réponse automatisée violente à ta propre différence. Seulement, les gens « normaux » ne sont pas tous malveillants. Majoritairement, ils sont plutôt ignorants (et je le suis aussi). En tout cas, la colère va te consumer plus qu’elle ne va t’aider. Exprime la plutôt dans ton art que dans la critique. Je te souhaite de trouver un peu d’apaisement.

      avataravataravataravataravataravataravataravataravatar
    • sabine

      Total accord…

      avatar
    • Thomas

      Beaucoup de colère en toi je sens …
      du côté obscur la colère est …

      avatar
  • Emilie

    Très joli, je crois que je vais le reprendre pour mon site, pour inspirer ces messieurs !

    avatar
  • Pénélope

    Malgré, j’aime y croire

    avatar
  • Cynthia

    C’est tellement beau. Merci du partage!

    avatar
    • David • Admin

      Merci pour ton message Cynthia. C’est vrai que ce texte est touchant 🙂

  • GUIHEUX

    Difficile de rester insensible à la beauté du geste…. à la beauté de l’homme qui ouvre Son cœur avec tant de délicatesse… Merci de nous rappeler combien l’Homme peut être Grand ! Ce monde de brutes pourrait parfois nous le faire oublier…

    avataravataravatar
  • pascale

    je crois que nous cherchons l’infinie tendresse qui est notre nourriture .merci .

    avatar
  • Véronique

    Merci pour ces jolies évocations qui, malheureusement pour moi, me font aujourd’hui presque frissonner… mais de peur.
    Je vais avoir 59 ans dans quelques jours. Je suis de cette première génération où l’on s’est autorisé le divorce, l’expérimentation, la quête.
    J’ai successivement rencontré dans ma vie affective deux hommes qui prônaient ces jolies choses. J’ai cru m’y fier, ils ont cru s’y fier, ils m’ont crucifiée. ;))
    Je vis joyeusement depuis 10 ans avec un homme qui ne sait même pas que ces concepts existent mais qui les incarne dans l’infinie douceur et l’humilité.
    Je veux bien cependant croire avec celles et ceux qui ont encore besoin des mots qu’il existe une rencontre du troisième type : celui qui vit ce qu’il dit.
    Pour ma part, aujourd’hui, mon credo c’est : celui qui n’est que thèse, il vaut mieux qu’il se taise !
    J’en ai donc déjà trop dit !!! 😉

    avataravataravataravataravataravatar
    • David • Admin

      Merci beaucoup Véronique pour ce témoignage très intéressant.

  • Marion

    Je ne vais pas être très originale dans mon commentaire. Je trouve ce texte très touchant dans sa sincérité !

    avataravatar
  • Billy

    Ce texte m’a donné la chair de poule tellement je m’y retrouve dedans. Merci pour le partage.

    Notre intuition est la meilleure boussole personnelle qui soit.

    Chaque couplé est sujet à grande réflexion..

    avataravatar
  • Djamel

    Merci pour la création de ce site, le temps passé et aussi merci car tu nous offre la possibilité à chacun de nous exprimer, de nous rencontrer et de partager. Souvenons nous que le monde n’a pas toujours envie de nous écouter.
    Respect David

    avataravataravataravataravatar
    • David • Admin

      C’est gentil de ta part Djamel. J’apprécie beaucoup ton message 🙂

  • Céline

    Merci David pour ce texte.

    Pour ma part, écouter mon masculin sacré et mon féminin sacré est tantôt un voeu pieux, une incitation et heureusement parfois une réalité !

    En tout cas, voir cette rubrique dès mon arrivée sur ce site de la part du fondateur a été pour moi un (bon) signe de plus.

    avataravataravatar
  • Veronique

    Quel dommage qu on n en connaisse pas l’auteur, mais très bel écrit qui laisse songeur ce genre de poèmes me touchent beaucoup

    avatar
  • Dipayati

    Pourquoi le « Masculin »? faut-il être un homme pour être égocentrique, mégalomaniaque, narcissique et mièvre ? Je pensais en regardant mon propre nombril, que c’était Féminin !

    • Thomas

      Des textes similaires existent aussi sur les femmes et sont souvent bien plus connus

  • Bruno

    Un texte bouleversant.

    Je my retrouve dans certains passages.

    Se qui ma toujours étonné est que tout à coup d’autres gens ne font pas que comprendre, ils parlent de se que nous cachons au plus profond de nous pour ne pas le faire remarquer.
    Ce que décrit ce texte ma infliger bien des tourments, chagrins,… mais je continuerais à être moi meme ?
    Merci de lavoir partager et si l’auteur mis ceci, MERCI.

    avataravataravatar
    • Thomas

      Bonjour Bruno

      Il y a sûrement autour de toi des cercles d’homme qui comme toi se retrouvent dans cette lecture …

      C’est un bon moyen d’être connecté avec d’autres et d’y trouver un espace bienveillant d’écoute

  • Ginette

    Très beau texte! Je m’intéresse au Féminin sacrée depuis des années et suis heureuse qu’une version masculine bienveillante de cet archétype existe! Pour celles qui s’intéressent à ce thème, je recommande la lecture des livres « Femmes qui court avec les loups » de Clarissa Pinkola Estés et « La gloire d’une femme » de Marianne Williamson. Je ne connais pas de livres qui traitent du Masculin sacré mais s’il y en a qui en connaissent, vous pouvez les ajouter plus bas. Au Québec, on a eu Guy Corneau qui a abordé ce thème dans certains de ses ateliers. Il n’est plus, malheureusement…

    avataravataravataravatar
  • Sun

    Très tantrique ce texte! J’aimerai tant que les hommes se reconnectent à ces aspects là d’eux-même et je crois que le monde en serait meilleur….

    avataravataravataravatar
  • Remi

    Très gêné par ce texte, contradictoire et niais. Ériger le masculin comme un concept fondateur en soi (et forcément différent du féminin) me semble une sémantique ringarde et non spirituelle. La spiritualité, je le pense, est affaire de chacun-e et implique de croire autant aux sens qu’on donne aux mots qu’aux symboles qu’on utilise, un « masculin sensible » ça ne veut rien dire. Le masculin est une considération sociétale, au-delà de la biologie, si le texte veut dire qu’il faut se débarrasser d’un faux-self masculiniste encouragé par notre civilisation, alors qu’il le dise clairement. Être dans l’emphase sans un minimum de construction sémantique, c’est contre-productif.
    Et si c’est pour faire simplement de la poésie, l’auteur-trice a bien fait de rester anonyme.

    avataravatar
    • Thomas

      Je lis ce commentaire et je suis attristé . J’ai l’impression que tu n’as pas saisi le sens profond du texte et que tu restes pleinement dans ton mental au lieu d’être dans ton cœur.

      Je te souhaite un jour de vraiment saisir le sens en laissant les mots de côté et en appréhendant les concepts dans une approche bienveillante

      Je te souhaite Une belle journée !

      avatar
    • Remi

      Je retourne dans mon cœur : il me dit alors de méfier des condescendants passifs-agressifs qui parlent comme des bigots pour se donner de la contenance, car ils ne rendent personne heureux. Merci mon cœur !

    • Théa

      Je suis totalement d’accord avec toi ❤️

  • Ambre

    Texte magnifique, exactement ma vision du masculin sacré.
    Je ne suis pas d’accord avec les commentaires qui disent que le masculin est séparé du féminin, je lis plusieurs passages qui peuvent s’appliquer aux deux et mettent la sensibilité du masculin en avant. Le masculin sacré ayant accepté et intégré sa part de féminité.

    avataravataravatar
    • Lucile

      Tout à fait d’accord Ambre ! Lorsqu’on trouve un partenaire répondant à ces, ou l’un de ces critères, la notion d’en genre disparait et le couple ne fait qu’UN ! J’ai eu la chance de vivre cette expérience et c’était une osmose assez particulière au quotidien. Malheureusement pas retrouvé l’once de ça depuis, plutôt totalement l’inverse même, et je rêverai que les hommes que je croise se (re)connecté à au moins 2/3 de ces vers…..!

      avataravataravatar
  • Fatima

    L’auteur de ces mots serait RISHIMA, d’après ce que j’ai pu trouver en fouillant un peu.

    Dans ma lecture, l’homme est l’Être Humain…pas d’extraction de notion de masculin ou de féminin, c’est ainsi que je l’ai ressenti.

    avatar
  • Anne

    Moi aussi je crois au Masculin Sacré.

    avataravatar
  • Emmanuel

    Je découvre ce texte seulement aujourd’hui et il me parle énormément !

    Merci

    avataravatar
  • Jo

    Merci David,
    J’aime beaucoup cette vision, je crois moi aussi à ces hommes là dont je pense faire partie surement comme pas mal d’entre nous.
    Les HP auraient-ils cette orientation plus humaine ?
    Je l’espère, cela donne une bouffée d’espoir .

    Merci pour Atypikoo.
    Jo.

    avataravatar
    • Gilles

      Plus le temps avance plus je le pense également. J’ai l’impression que les autres hommes qui sont « normaux » ne sont pas aussi sentimentale. Pour certain il cherche un amour barbare (le fameux coup d’un soir), pour d’autre il recherche quelque chose de simple. Mais personnellement je trouve que l’amour est très compliqué et que c’est difficile de faire ces propres repèrent.

      Certain auront énormément de relation et d’autre vont avoir beaucoup de problème à trouver quelqu’un. Serait-ce du à une façon différente de penser? Les gens aurait peur de nous ?
      Pour moi personnellement, j’ai toujours eus l’impression de faire peur. J’ai aussi peur de faire peur, du coup j’ai jamais oser aller de l’avant et dire ce que je pensais sur le moment. Trop d’émotions, trop de flou et pas assez de certitude.

      Je sais que je parts dans tous les sens mais bon pas grave. Le jugement, si tu n’as pas eus une relation amoureuse à un certain âge, tu es très mal vu! On te demande si tu es homosexuelle ou si tu as peur des femmes ou si tu es normal. Mais justement voilà tout le paradoxe, comment se sentir normal quand on est pas du tout dans la norme? Alors oui pour les gens être célibataire longtemps avec un certaine âge sa donne une mauvaise image. Mais j’ai cette fâcheuse envie de leur envoyer un gros doigt d’honneur parce qu’après tout, c’est ma vie non?

      avataravatar
  • isabelle

    Magnifique texte, dont beaucoup d’hommes devraient s’inspirer.
    Sans devenir sacré, le simple fait de respecter une femme et de l’aimer juste pour ce qu’elle est, de vivre avec elle, juste pour être avec elle, sans chercher à imposer quoique ce soit, est pour moi déjà un bon point de départ pour un homme, tout le reste n’est que du bonheur en plus.

    avataravataravatar
  • EIRICK

    En premier lieu, le jugement que chacun peut rendre est intimement lié au parcours de vie, à l’éducation reçue, si même elle s’est effacée partiellement avec le temps.
    Oui, pour certains, la forme est un peu trop poétique. Oui, pour d’autres ce textes renferme des vérités ou bien des attentes.
    Pour actualiser ce texte et le mettre à l’heure de la parité, de l’égalité entre les femmes et les hommes, nous pourrions remplacer le mot masculin par Humanité, et le mot homme par le mot Personne;
    Bien que ce texte utilise des images  » faciles » ,renvoyant à un imaginaire proche de celui du conte, il rappelle des valeurs proches de la courtoisie, de la réalisation de l’être, de l’audace, de l’interrogation profonde de l’être interne au questionnement sur l’infini -cosmos…il y a une petite allusion sur les droits fondamentaux de l’humain.
    C’est un texte consensuel, qui laisse l’interprétation et la bonne part à tous….oui, c’est un texte idéaliste, quel mal à cela?
    quelque part, ce texte a un petit côté Renaissance, mettant l’homme au milieu de tout.

    avataravataravataravatar
  • Anne

    Merci David pour ce texte.
    Un peu de spiritualité, de poésie et de sacré dans un monde de brutes, c’est comme une bouffée de légèreté 🙂
    Très taoïste ou très tantrique, ce texte, dans la mesure où il honore le masculin sacré, et correspond à ce que la femme attend de l’homme.
    L’homme ordinaire passe à côté de tellement de choses parce qu’on lui a dicté ce que « devait être » un homme.
    Comme disait Oscar Wilde « les femmes n’ont pas besoin d’être comprises, elles ont besoin d’être aimées ».
    Sa sensibilité d’homme trop féminin, lui donnait la capacité de comprendre les femmes même si lui aimait les hommes.
    Les femmes attendent de la puissance ET de la douceur, une forme de sagesse mais aussi une grandeur d’âme. Les pieds sur terre, mais la tête très haut vers le Ciel.
    Bien sûr, c’est difficile à trouver, mais le masculin sacré, comme le féminin sacré, sont là pour élever un peu ces hommes et ces femmes en mal de connexion, d’unité, de fusion.
    L’idéal est là, comme une étoile qui nous guide et nous inspire.
    Nous ne l’atteindrons jamais, mais il est infiniment précieux.
    N’en déplaise aux terre à terre qui ne comprennent pas.
    Comprend qui pourra…
    Mais les hommes qui se sont ouverts à cette dimension plus large pourront être simplement authentiques, vrais, comme tout zèbre rêve désespérément de l’être.
    Et le lien d’amour, même s’il est fugace, est tellement simple et lumineux dans ces moments-là !
    Je trouve donc que ce texte est une belle invitation, parfois maladroite mais tellement humaine.
    Et je sais que ces hommes existent.
    C’est encourageant !

    avataravataravataravatar
  • Justine

    J’y crois aussi et qu’ils osent, nous avons vraiment besoin d’eux.
    Merci hommes sacrés.

    avataravataravatar
    • Jo

      Pour moi nous avons clairement besoin les uns des autres, l’humain n’est pas fait pour vivre seul Justine 🙂

      avataravatar
    • Justine

      C’est vrai, ce message tombe à pic, comme si vous aviez lu en moi.
      Je veux souvent tout faire seule parce que j’ai l’habitude et que ça fait partie de moi mais je sais que je dois aussi apprendre à recevoir.
      Et oui bien sur nous avons besoin de partage et d’amour.
      Les autres sont tels des anges qui nous guident à chaque instant.
      Nous avons tellement de chance de connaitre ces liens.

      avataravataravatar
  • EIRICK

    Bonsoir,
    je ne sais pas si ‘il y a de faux selfs » masculinistes »…Mais à une période du XX ème siècle, à vrai  » écrire » depuis 1870, puis 14- 18, la société conservatrice a poussé les jeunes hommes à s’aguerrir, s’engager…était parce que nos aïeux avaient peur qu’on vole leur terre et pis encore? Nous avons été des générations à devoir prendre le fusil, être brimé, brisé pour mieux être intégré dans un moule bêtement national révolutionnaire…
    Et de mes rêves de devenir prof de dessin, il n’en n’était plus question….je suis devenu photographe dans ce milieu et instructeur en anglais….et j’ai appris à me surpasser….
    remodelé, ce n’est qu’en quittant l’institution que j’ai réfléchit à ce que je voulais faire à 18 ans…ça fait donc 3 ans que je travaille dans le civil et que je fais ma licence d’arts plastiques.
    Je ne sais pas comment ma sensibilité est revenue….à vrai écrire, ce n’est qu’aujourd’hui que je viens de relâcher un poids psychologique…
    A l’attention de Rémy,
    si un masculin sensible , ça a du sens…l’homme semble enclin à se faire manipuler en référence à des images qui faisaient de lui le Pater Familias…avec la mission de protection et de direction qu’elle intégrait…
    Avec une arrivée moins que plus égalitaire avec le statut social des femmes , l’homme commence à rééquilibrer le sensible avec son être.
    Après nous pourrions discuter d’une dégradation de l’esprit masculin dû à une montée en puissance féminine pour acquérir ses droits à part égale….c’est un autre débat.

    avatar
  • Christian

    Le masculin sacré j y crois aussi !
    Et je fait de mon mieux pour CELA !

    avatar
  • Natacha

    C’est un beau texte. Et je l’accueille avec plaisir et reconnaissance.
    Croire aux belles choses, croire qu’elles sont possibles, ce n’est pas niais, c’est optimiste. Être optimiste est un choix. Être volontairement naïf fait du bien aussi.
    Être blasé de tout ça ne fait pas avancer les choses, au contraire. Le monde a besoin de rêveurs. Je crois en l’Homme.

    avataravatar
  • JAMIN

    Magnifique. C’est un bel écho vers qui je suis! Merci!

  • Thomas

    Bonjour David,

    Merci pour ce texte que j’ai pu lire quelques fois ailleurs et qui a chaque fois me fait le même effet : la sensation d’être reconnu.
    Je crois au / je pratique le / je milite pour le Masculin Sacré depuis quelques années .
    Pour les hommes qui me lisent je vous conseille de vous tourner vers le Tantra pour développer la connection à l’autre. De mon côté je vais faire mon premier stage Homme vers Montpellier dans 1 mois !
    Ensuite il y a aussi le MKP (ManKind Project) qui nous aide aussi à nous connecter aux parties de nous qui sont les archétypes modèles de cette Masculinité Sacrée.
    Je suis aussi inscrit pour faire le week end de découverte du MKP sur recommendation d’un ami.
    J’aimerais partager que de (re)connecter au masculin sacré que l’on porte en soit demande beaucoup de travail. C’est la deconstruction de bcp de schémas, d’armures que l’on s’est forgé tout au long de sa vie.
    Je suis en plein sur ce chemin et j’ai du entre autre me relier à ma fragilité, à ma sensibilité accrue avec le lot de douleurs et d’émotions liées …
    C’est un processus très solitaire mais qui peut justement être accompagné dans les 2 cadres mentionnés plus haut.
    Si certains d’entres vous sont intéressés je suis dispo pour en parler !
    Merci encore David pour ton travail avec ce site et à dispo pour échanger sur comment le faire grandir et vivre !

  • Philippe

    Très beau texte en tant qu’il révèle ce que nous sommes encore trop nombreux à dissimuler, même en relation de couple. Etre soi-même est devenu un défi de chaque instant.
    Je n’ai pas honte de dire à quel point cela peut être tellement destructeur pour un HP de voir une partie de son potentiel se réaliser. C’est un peu comme mourir pour renaitre à nouveau.
    je serai ravi d’en parler pour alimenter la réflexion.

    avatar
  • Elongo

    Je ne connaissais pas le Masculin Sacré, c’est comme si c’était le but de tout homme et de toute femme qui se respectent.
    Je crois aussi que je suis sur le chemin, et qu’il y a aussi du travail, un cheminement de toute une vie. Et que je l’étais en écoutant certains signaux, et aussi que je m’en égare parfois, parce qu’on est humain avant tout, et parfois buté ou des vraies mules. Dans une société ou tout le monde sait que ça cloche, ou qu’il y a au moins deux sons de cloches ( comme il y a eu des heurts entre la religion et la science, alors que le problème est tout autre) : c’est moche (pour la rime, je suis un peu poète, poet, et tête)
    La vie est un savant mélange faite de simplicités et de complexités. Je crois qu’en fait c’est une dualité, ou il faut toujours avoir 2 regards en tête et interprêter les choses : comme la physique quantique et le mysticisme pour les septiques ou le spirituel pour ceux qui savent regarder à l’intérieur de soi. Parce que chaque réponse est en nous et qu’il n’y a point besoin de la science ou de tout comprendre et de tout analyser pour expérimenter le bonheur. Sauf si…. on cherche des raisons pour tout et pour rien et que l’on souhaite d’autres choses avant une paix authentique et l’amour pour son prochain sans oublier toute formes de vie (nature, animaux, planète) .

  • Vivi153

    Grandiloquent et mièvre.

    Si ça peut caliner quelques égos, alors pourquoi pas.


Laisser un commentaire

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link