Être haut potentiel, questions fréquentes

Être HPI : les questions les plus fréquentes

Atypikoo questions sur le HP haut potentiel

Que veut dire être haut potentiel ?

Être un HP, haut potentiel signifie avoir des aptitudes intellectuelles supérieures à la norme. Il est possible de les quantifier grâce à un test de QI. Un résultat atteignant ou dépassant 130 (ou 125 selon les points de vue des spécialistes de la douance) au test de QI permet d’affirmer la présence d’un HPI.

Comment savoir si je suis haut potentiel ? (a venir)

Qui sont les HP ?

Il s’agit de toutes les personnes, femme, homme, adolescent, fille ou garçon, qui ont des compétences intellectuelles supérieure à la normale. Si l’on se réfère au seuil de 130 au test de QI de Wechsler, cela représente environ 2,2% de la population. Donc en France, par exemple, il y a environ 1,5 million de personnes qui ont un HPI. Il n’y a pas de système mis en place pour détecter automatiquement le HP. Les personnes qui se sentent concernées doivent volontairement passer un test de QI auprès d’un professionnel.

Qui sont les très haut potentiels ?

Cela concerne les personnes qui ont obtenu un résultat égal ou supérieur à 145 au test de QI de Wechsler. Ces personnes ont des aptitudes intellectuelles exceptionnelles et hors du commun. Ces personnes ont un THQI (très haut quotient intellectuel) et représentent environ 0,1 % de la population, concrètement cela signifie qu’il y a une personne à THPI parmi un groupe de mille personnes.

Est-ce-que le HP n’existe pas ?

Le haut potentiel est bien réel. Il peut déranger et agacer, mais il permet d’identifier une réalité. Il ne s’agit pas de mettre en avant une forme d’élitisme ni de créer des catégories de personnes intelligentes et non intelligentes. La détection du haut potentiel permet à des personnes de mieux se comprendre. Certaines personnes HP sont soulagées d’apprendre qu’elles ont cette particularité. Il y a des personnes qui se sont toujours senties différentes des autres et cela n’est ni incongru ni prétentieux car le cerveau des HPI est effectivement différent des autres. Il est important de préciser que l’intelligence n’est pas réduite au seuil de 130 au test de QI (ou 125 selon les points de vue professionnel) et il est évident que les personnes en dessous de ce seuil ne sont pas considérées comme des personnes non intelligentes. Pour rappel, l’intelligence est protéiforme et ne se limite pas aux compétences cognitives.

Le haut potentiel est-il une mode ?

Si le sens de « mode » fait référence à une conduite passagère qui anime une partie de la population, alors le HPI n’a rien d’une mode. Le HP a sûrement toujours existé même si les mots et les théories n’existaient pas. Il y a toujours eu sur terre des personnes différentes, et par conséquent, il y a toujours eu des personnes avec une intelligence différente et supérieure à celle des autres. C’est inhérent à la présence des humains sur terre.

La sensation d’un effet de « mode » provient sûrement du fait qu’il existe de plus en plus d’études cliniques qui sont rendues publiques et qu’il y a des communications médiatiques exponentielles sur le sujet. Cet effet n’est pas réservé au HPI, il y a d’autres sujets qui bénéficient également d’une grande couverture médiatique. Le HPI fascine et intrigue, c’est pourquoi de nombreuses s’y intéressent et cherchent à savoir si elles sont concernées par les caractéristiques de la douance ou si des personnes de leur entourage sont concernés.

Quelle est l’utilité du HP ?

À l’origine, le test de QI n’a pas été créé pour identifier les personnes ayant des grandes aptitudes intellectuelles, mais au contraire pour identifier les personnes, surtout les enfants, qui avait des aptitudes intellectuelles en dessous de la moyenne. Cela permettait de leur accorder une attention plus adaptée.

L’utilité du HP réside dans le fait d’informer les personnes que cela existe et que cela peut être une source de compréhension pour des personnes qui ont des difficultés à vivre avec leur haut potentiel sans le savoir. Le haut potentiel n’est pas une étiquette qu’on accole à des personnes comme une récompense. Le haut potentiel n’est pas systématiquement reçu comme un cadeau, il est même considéré comme un fardeau par des personnes qui en souffrent.

Pourquoi est-on haut potentiel ?

Le HPI se transmet en partie par les gènes. On peut naître brun comme on peut naître HP. Il n’y a pas d’explications rationnelles à la création d’un être humain. Étant donné que la transmission de la douance est en partie génétique, cela signifie qu’un enfant issu d’un couple qui a des gènes de douance aura plus de possibilités d’être HP. Cela n’est pas automatique, c’est l’accomplissement mystérieux de la nature qui opère.

Peut-on être un adulte HP avec un QI normal ?

Le QI normal et moyen est fixé à 100 au résultat du test de QI de Wechsler. Les scores de QI qui se situent entre 85 et 115 identifient la présence d’une intelligence moyenne. Le HP est défini comme une intelligence supérieure qui atteint ou dépasse 130 au test de QI (ou 125 selon les spécialistes de la douance). Par conséquent, les personnes qui ont un QI normal ne sont pas considérées comme ayant un HP.

Peut-on être HPI avec un QI de 120 ?

Les personnes ayant obtenu un résultat entre 115 et 130 au test de QI ont une intelligence supérieure au score moyen. Toute la difficulté de fixer un seuil, dans le domaine de la douance ou dans d’autres domaines, s’achoppe à des réflexions sur le bon choix du chiffre. Il est évidemment toujours possible de contester un seuil surtout lorsque l’écart est minime. En effet, si l’on retient le seuil de 130 au test de QI de Wechsler, cela signifie que la personne qui a obtenu 129 ne peut pas être considérée comme une personne HPI même si elle en a toutes les caractéristiques. Cela peut sembler absurde ou purement scientifique, mais il est essentiel de fixer des règles et des barèmes. Le seuil de 130 est remis en question par une partie des spécialistes qui considèrent que le seuil de 125 est plus adapté à la détection du HPI. Les psychologues précisent à leur patient qu’il existe une marge d’erreur de 5% par rapport au score. Par exemple, cela signifie qu’une personne qui atteint le score de 129 est, de fait, considérée comme HP.

Être haut potentiel sans passer de test QI

Certaines personnes ont l’intuition d’être HP mais ne souhaitent pas passer de test de QI, soit parce qu’elles n’en ont pas besoin, soit parce qu’elles craignent trop le résultat pour se lancer. Il n’est pas indispensable de passer un test de QI, mais c’est une possibilité qui peut rassurer ou donner confiance aux personnes qui doutent d’elles. Passer un test QI est un choix qui peut simplifier ou compliquer l’état d’esprit de la personne concernée. S’il n’existait pas cet indicateur pour déterminer le niveau d’intelligence, de nombreuses personnes resteraient dans le flou et l’incompréhension d’elles-mêmes.

Peut-on être HPI sans le savoir ?

Dans la population il y a environ 2,2% de personnes à HP, donc il en existe forcément qui l’ignore. Certaines personnes sont loin d’imaginer qu’elles pourraient être concernées par la douance. Cette situation est plus fréquente qu’on ne le pense. Il existe de nombreux témoignages de personnes qui pensaient être plus idiotes qu’intelligentes et qui ont découvert leur douance avec stupéfaction. Cela est très probablement lié à l’image caricaturale du surdoué qui a été véhiculée pendant de nombreuses années. Dans l’esprit de nombreuses personnes, le surdoué est le petit intello qui porte des lunettes et qui est assis au premier rang de la classe. Il est évidemment possible qu’il soit HP, mais il est également possible qu’un autre enfant soit concerné et cela peut être assez inattendu. Il peut s’agir de l’élève « cancre » qui est systématiquement repéré par les enseignants comme l’élément perturbateur. Il peut aussi s’agir de l’élève réservé que personne ne remarque. Contrairement au cliché tenace, le surdoué n’est pas forcément le petit génie qui fait des expériences de chimie dans sa chambre. L’image des personnes à HP évolue progressivement. Les interventions médiatiques de personnalités du monde de la douance aident et éclairent les esprits à mieux comprendre le fonctionnement des HP.  

Pour savoir si vous avez des caractéristiques de HPI, il existe un auto test proposé par Atypikoo (a venir).

Quels sont les signes et les symptômes du HPI ?

On ne peut pas parler de signes ou de symptômes concernant le HPI. Il ne s’agit ni d’une maladie ni d’un trouble. C’est une particularité neuronale que certaines personnes développent. Par ailleurs, il n’est pas adapté de parler de diagnostic car cela fait encore référence au domaine médical. Il est préférable de parler de caractéristiques plutôt que de signes ou de symptômes. Il est plus avisé de parler d’identification que de diagnostic.

Peut-on être HP et nul en maths ?

Les personnes à HP ont des compétences intellectuelles supérieures à la normale. Pour autant, elles n’ont pas toutes les mêmes compétences. Il existe de nombreuses formes d’intelligence, et de nombreuses façons d’être HP. Il n’y a pas de profil type. Des personnes sont brillantes en mathématiques, alors que d’autres sont brillantes en musique, etc. C’est très difficile de débarrasser la vision du HP de l’impératif d’exceller en mathématiques. Par ailleurs, les tests de QI sont fréquemment critiqués notamment pour cette raison. Les tests de QI sont constitués de nombreuses questions de logico-mathématiques. Il est évident que cela pénalise les personnes qui ont développé d’autres compétences.

Peut-on être HP sans avoir de mémoire ? 

Il n’existe pas un type de mémoire. On peut en distinguer trois principales. Il existe la mémoire perceptive qui est immédiate et la mémoire qui fonctionne à long terme. Entre les deux, il y a la mémoire de travail qui fonctionne à court terme. Cette dernière permet de retenir une information utile pour un moment déterminé que l’on n’a pas besoin de conserver en mémoire, comme par exemple le fait de retenir une adresse où l’on se rend. La mémoire du long terme retient des informations de manière permanente, par exemple, un souvenir marquant. Enfin, la mémoire immédiate disparaît en moins de deux secondes parce que l’on ne retient pas tout ce que l’on voit et l’on entend au cours d’une journée. Donc même si les personnes à HP ont des capacités mnésiques très développées, vu la complexité du fonctionnement de la mémoire, il est dur d’affirmer qu’elles ont une mémoire constante et infaillible. La mémoire est souvent un ressenti subjectif et comme elle est protéiforme, la personne à HP n’est souvent pas la mieux placée pour savoir si elle a une bonne mémoire.   

HPI et manipulateur ?

La manipulation n’est pas une caractéristique du haut potentiel intellectuel. On peut se demander s’il existe un lien entre l’intelligence et le fait d’avoir des aptitudes développées pour manipuler. La question reste ouverte. Il existe sûrement autant de personnes manipulatrices parmi les HP que dans l’autre partie de la population.

Haut potentiel et provocateur ?

Des personnes HP apprécient la provocation pour bousculer le statu quo et les situations stagnantes. En effet, en général les HPI ne supportent pas ces contextes. Cela dit, il est impossible d’affirmer que les HP sont provocateurs. Il ne s’agit pas d’une caractéristique de la douance.

HPI et narcissique ?

Il existe certainement des surdoués narcissiques, mais ce trait de caractère ne leur est certainement pas réservé. Il n’existe pas de profil type de HP, il existe des personnes HP qui sont humbles, d’autres altruistes, etc. Le panel des personnalités parmi les HPI est similaire à celui de l’autre partie de la population.

Surdoué et lenteur ?

Les personnes à HP ont des aptitudes supérieures à la normale pour traiter et analyser les informations avec une grande vitesse. Cela fait partie des caractéristiques de la douance. La lenteur est un terme généraliste. Il peut concerner aussi bien le fonctionnement cognitif que les mouvements du corps que d’autres aspects. La lenteur ne doit pas être considérée comme une attitude péjorative, elle devrait être valorisée parce qu’elle peut être saine pour le repos du corps et de l’esprit.

Haut potentiel sans empathie ?

Il existe un amalgame certainement issu d’une théorie empirique sur le fonctionnement des adultes à HP. Les personnes à HP ne sont pas systématiquement empathiques. Ce n’est pas une caractéristique déterminante de la douance et d’ailleurs, elle ne fait pas consensus dans la communauté scientifique. On peut considérer qu’il s’agit d’une caractéristique complémentaire à la personnalité du HP.

HP sans émotion ?

Il est impossible qu’un humain n’ait pas d’émotion. Par contre, il est possible qu’il ne sache pas les identifier, il s’agit de l’alexithymie. Il est également possible qu’il ne les exprime pas par pudeur ou par peur. Les personnes HP ou non doivent rester libres d’exprimer et de confier leurs émotions. Il n’existe pas d’obligation de transparence. Cela dit, il est dommage de ne pas les exprimer, car il est sain de pouvoir les partager avec les autres quand le contexte est approprié.

C’est quoi le haut potentiel émotionnel ?

Le haut potentiel émotionnel désigne les compétences émotionnelles supérieures à la norme qui peuvent être quantifiées par un test de QE (Quotient émotionnel). Cette forme d’intelligence est définie par la capacité des êtres humains à identifier, comprendre et contrôler leurs émotions et celles des autres. Le HPE est différent du HPI, ils n’ont aucun lien commun si ce n’est qu’ils sont tous les deux basés sur la notion de haut potentiel et de compétences hors normes, mais la similitude s’arrête là.

Il existe un bilan HPE pour tester votre potentiel émotionnel (a venir).

HP ou zèbre ou surdoué ?

Les trois termes sont synonymes. Ils peuvent être utilisés indistinctement selon les préférences de chacun.

Haut potentiel ou hypersensible ?

Il est possible d’être HP et hypersensible, mais ce n’est pas automatique. Tous les surdoués ne sont forcément sensibles. L’hypersensibilité n’est pas une caractéristique déterminante de la douance. Les deux fonctionnements peuvent parfois être confondues car ils ont deux caractéristiques en commun : une grande créativité et une grande capacité d’observation des détails. Cela peut désorienter les personnes qui ignorent si elles sont HPI et ou hypersensibles.

Il existe un bilan pour identifier les caractéristiques de l’hypersensibilité (a venir)

Voir aussi

Haut potentiel, comment être aidé ?

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »