Surdoués, Haut Potentiel de souffrance?

Enfants et adultes, ils représentent environ 2% de la population. Des génies ? Pas toujours ! Et leur parcours est jalonné de difficultés et problèmes affectifs. On les surnomme « surdoués », « enfants précoces », « zèbres » ou HPI pour haut potentiel intellectuel. Enfants et adultes, ils représentent environ 2% de la population, à l’extrême droite de la courbe du QI, au-delà de 130. On les imagine premiers de classe, rentrant de l’école avec des bonnes notes et le sourire. On les devine ensuite chef d’entreprise, décideur politique, grand professeur ou brillant artiste. Souvent, un peu prétentieux. Détrompez-vous! La vie des enfants et adultes à « haut potentiel intellectuel » n’est pas toujours un long fleuve tranquille pavé de belles réussites. Au contraire. Hyper intelligent rime souvent avec hyper-stimulé et hypersensible… Il peut y avoir en outre des déséquilibres entre raison et émotion. Une souffrance taboue qu’évoquent plusieurs témoins dans ce reportage éclairant signé Christophe Ungar.

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
avataravatar

By David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo pour favoriser les rencontres et les échanges entre atypiques en tous genres : surdoués, hypersensibles, aspies... Passionné de psychologie, de développement personnel et de spiritualité, il partage ses trouvailles sur le blog Atypikoo.

18 thoughts on “Surdoués, Haut Potentiel de souffrance?

  • Nelly

    fardeau plus que cadeau. J’en suis devenue à vivre un peu en mode ermite, misanthrope car usée. 🙁

    avataravataravataravataravatar
    • David • Admin

      Est-ce que tu as d’autres HP dans ton entourage ? Peut-être qu’ils seraient plus à même de te comprendre ?

    • Céline

      @yllen Salut,
      Moi aussi c dernières années, je me suis coupée de toutes mes relations amicales car j’avais tjs l’impression d’être utilisée par les gens.. Malgré tout l’amour que je leur portais. Cela n’a jamais été véritablement réciproque.. Je nous souhaite de trouver ici ce qui nous manque… Courage et Mille bises..

      avatar
    • Céline

      @yllen35
      Moi aussi c dernières années, je me suis coupée de toutes mes relations amicales car j’avais tjs l’impression d’être utilisée par les gens.. Malgré tout l’amour que je leur portais. Cela n’a jamais été véritablement réciproque.. Je nous souhaite de trouver ici ce qui nous manque… Courage et Mille bises..

  • Kévin

    Pour commencer, je trouve que le docu véhicule le stéréotype du haut potentiel que l’on retrouve dans les milieux d’ingénieries et scientifiques, alors qu’il en existe beaucoup d’autre dans des domaines totalement différents.
    Après cette lacune du docu, j’ai pu voire que l’on (les HP) réagis souvent aux mêmes stimulis mais que nos réponses ne sont pas les mêmes tout en restant voisines.
    Finir la phrase de son interlocuteur,par exemple, est pour certain un moyen de gagner du temps, mais pour d’autre c’est un moyen de faire savoir à son interlocuteur que l’on est sur la même longueur d’onde, qu’il n’a pas besoin de se perdre en description.
    Le tout ou rein est aussi un trait commun, mais nos réponses diffèrent aussi selon notre connaissance de nous.
    Par contre je suis scié de voir des hauts potentiel si peu capable d’introspection qu’ils ont besoin d’un coach? Qui n’a pas la science infuse et qui est très réducteur et cloisonnant, « les hauts potentiels sont trop rapide aux yeux des autres » mais bien sur, les autres employés voient surtout une personne qui fait du zèle pour eux et qui va les forcer à bosser plus intensément. Les gens sont en perpétuel compétition sociale et économique, les HP mettent souvent en évidence les faiblesses d’une logique ou d’un projet, conséquence, on est encore moins accepter.
    J’ai pu remarqué que pour être accepter il fallait que je fasse le médiocre, on n’est plus dans le simple décalage par rapport aux autres, on est dans l’intolérance des êtres différents. Dès qu’une personne sait que je suis HP, il faut qu’il éprouve ma logique et entre en compétition, le besoin de me descendre, le besoin de nier ma différence.
    Je sais que j’ai longtemps nier ma douance car j’ai tellement de difficulté à me faire accepter des autres.
    Le docu est loin d’être aussi pertinent qu’il l’avance et qu’il le souhaite sur les difficultés des HP, on croise un mec qui a morflé un peu, mais pas de haut potentiel en situation d’échec, pas de hauts potentiels s’étant coupé du monde etc… Quand je vois tous les intervenants présentés, je me dis qu’on est loin des personnes ayant vraiment eut de très grosses difficultés à cause de leur spécificité, ce sont des gens intégrés, pas désintégrés, ce sont des gens qui ont une existence et une vie social. On est loin du sujet proposé, des HP en situation d’échec, il y en a des tonnes en hôpital psy diagnostiqué à tort parano schyzo.
    Bref le docu et mignon, ils essaient sans y arriver car c’est un univers qui leur est totalement étranger, je pense que les personnes responsables de ce docu aurait du un peu plus creuser la question ou revoir le but de leur docu, car je n’ai vu aucune personne moins bien lotis que moi, la souffrance est à peine exprimer et décrite, normal leur intervenants ont des vies (dorénavant pour certains) stables et on atteint un certain équilibre, c’est pas chez eux que vous allez trouvé la souffrance recherchée, même si ils l’ont vécus.
    Voilà, un petit commentaire de plus pour une vidéo qui le justifie.

    avataravataravataravataravataravatar
    • David • Admin

      Merci pour ton commentaire.

      Cela me fait penser Kévin, que ce serait super de faire un documentaire avec plus de témoignages divers et variés…

      avataravatar
    • David • Admin

      J’en profite également pour te proposer de m’envoyer des contenus qui te semblent pertinents sur le sujet de la douance et que je pourrais éventuellement publier sur le site.

    • Annick

      Je suis d’accord avec Kévin, nous ne voyons jamais celles et ceux qui sont en réelle situation d’échec. C’est pourquoi, j’évite la plupart des sites et groupes de discussions dédiés aux HP où j’y vois au final souvent un étalage de réussites professionnelles et sociales. Cela dit, il m’est très difficile de faire part de ma situation. Aujourd’hui, j’ai renoncé et je me suis résignée à vivre dans la précarité et dans l’insécurité. Ma vie sociale, professionnelle et affective est réduite pratiquement à néant. C’est à la fois choisi et subi. Et même si cela est douloureux, j’y trouve plus de sérénité ainsi.

      avataravataravataravatar
    • ED

      La discrimination dont les HP sont victime est un thème qui doit être abordée. J’aimerais recueillir les témoignages de HP qui vivent des situations désastreuse dans leur vie. J’aimerais recueillir la votre. Mon histoire est probablement la pire que vous ayez entendu et je n’ai pas de réelle envie d’en parler mais c’est un véritable désastre.

      avataravatar
    • David • Admin

      Bonjour Ed, n’hésites pas a poster ta demande sur le forum également.

    • Céline

      Courage Annick.. Je me retourne tout à fait dans le « à la fois choisi et subi »… Mieux vaut être seule que mal accompagnée mais mieux vaut être bien accompagnée que seule n’est-ce pas..??.. J’espère qu’ici nous trouverons enfin de bonnes compagnies..

      avataravataravataravatar
    • Céline

      @kevin « J’ai pu remarqué que pour être accepter il fallait que je fasse le médiocre » OoooOooOh que ouiiiiii..!!! Ça me fait tellement de bien de vous lire toustes… Merci et courage à vous toustes!!!!

      avatar
  • Kévin

    Pour du contenu pertinent dans le même veine que celle engagé pour cet article et l’autre sur le syndrome de l’imposteur. Je dirai que je trouve de nombreuse choses et interventions passionnantes et justes, ouvertes non réductives sur les sites de la MENSA.
    Je conseille au personnel médicale qui me suit pour une thérapie comportementale et congnitive, le site de la MENSA loire atlantique, ils abordent beaucoup les problèmes de la vie professionnel , les souffrances et doutes que génèrent la condition de douance sont très bien abordés et non réducteur. Sans doute parce qu’il y a une part d’intervention du public sur certaine vidéo et sujet, j’ai pu découvrir Catherine Besnard Peron grâce au meeting de la MENSA qu’ils font chaque année.
    C’est bien construit, les intervenants sont présents sur deux type de vidéo, celles ou l’intervenant va aborder un thème précis dans un contexte plus posés que le second type de vidéo, celles ou les intervenants sont confrontés au public (HP et les proches surtout) pour répondre ou développer tel ou tel sujet et question en attente.
    Si j’avais les moyens d’aller à ce meeting , j’irai et c’est une chose rare.

    avatar
    • Rachel

      Je suis d’accord avec Kévin également. J’ai été through hell and back, maintenant ça va mieux, mais c’est encore parfois souffrant. On ne montre que très rarement ce côté obscure… mais peut-être est-ce parce que justement, les gens ont des diagnostiques biaisés ou ne sont pas du tout diagnostiqués…? Ils sont encore dans l’ombre quoi…

  • Kévin

    PS: on peut ajoute à Mme Besnard Peron, Mme Arielle Ada, ces deux personnes sont riches de savoir et d’expérience

    avatar
  • Céline

    Dans un monde ou pour « réussir » il faut mordre avant d’être mordu, piétiner le sensible au nom du profit, ou la bêtise seule est érigée en Madone (cf tv réalité et toute la « musique » de m** qu’on nous balance dans les oreilles à la radio), ou internet a permi de manipuler les masses à grande échelle avec la complicité, consciente ou non, des journalistes qui ne posent toujours leurs questions qu’en fonction d’une seule vision du monde, la « dominante », celle du capitalisme ultra libéral complètement fou qui nous envoie droit dans l’mur.. Pas étonnant q les gens intelligents meurent à petits feu.. Mais bon, je ne vous apprends rien. La question est donc: Comment faire pour renverser la machine et remettre un peu de respect, d’entraide et d’amour sur notre belle Terre..??!.. Vous avez 4h!!! 😘😘😘

    avatar
  • Sayah

    Je suis quelqu un qui s est construit une carapace très solide, qui ne pleur quasiment plus…
    Mais quand je vous lis j ai les larmes au yeux, le fait de savoir ce que l on peut ressentir…
    Ce qui veulent un témoignage incroyable contacter moi….


Laisser un commentaire

Comment t’aimer ?

1. Cesse toute critique. La critique ne change jamais rien. Refuse de te critiquer. Accepte-toi exactement comme tu es. Tout le monde change. Quand tu te critiques, tes changements sont négatifs. Quand tu t’approuves, tes changements sont positifs. 2. Ne te fais pas peur. Cesse de te terroriser par tes pensées. C’est une façon de […]

Trop intelligent pour être heureux ?!

En vous inscrivant sur Atypikoo, vous pourrez rejoindre une communauté bienveillante afin d'échanger avec d'autres atypiques qui vous ressemblent et vous comprennent. Alors ne soyez pas trop intelligent pour être heureux et rejoignez la communauté !

Rejoignez la communauté Atypikoo

Atypikoo est un réseau social bienveillant dédié aux rencontres amicales / amoureuses / professionnelles entre adultes (sur)doués, Hauts Potentiels, Hypersensibles, Zèbres, Aspies, Hyper-fonctionnants...
Inscription gratuite
close-link

« Ce site est indéniablement différent des autres et pour cause, il propose aux Zèbres, Hypers sensibles, Hypers Empathiques, HPI non détectés et autres êtres en douance ou surdouance de se retrouver, d’échanger et de partager voire de se remonter le moral. »

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »

« J’ai trouvé sur Atypikoo des personnes partageant le même mode de fonctionnement et avec plus d’expérience que moi. Cela m’a permis de mieux me comprendre, de me sentir moins seul et d’avancer plus vite. »

« Ce site m’a permise de trouver enfin une communauté avec qui échanger. J’y trouve de l’écoute, du respect, de l’entre-aide et cette bienveillance me fait du beaucoup de bien. »

 
Voir + de témoignages
close-link