Les enfants et adultes surdoués représentent environ 2,2% de la population, à l’extrême droite de la courbe du QI, au-delà de 130. Des génies ? Pas toujours, et leur parcours est jalonné de difficultés et problèmes affectifs. On les surnomme "surdoués", "enfants précoces", "zèbres" ou HPI pour haut potentiel intellectuel. On les imagine premiers de la classe, rentrant de l’école avec des bonnes notes et le sourire aux lèvres. On les devine ensuite chef d’entreprise, décideur politique, grand professeur ou brillant artiste. Souvent, un peu prétentieux. Détrompez-vous ! La vie des enfants et adultes à "haut potentiel intellectuel" n’est pas toujours un long fleuve tranquille pavé de belles réussites. Hyper intelligent rime souvent avec hyper-stimulé et hypersensible… Il peut y avoir des déséquilibres entre raison et émotion. Une souffrance taboue qu'évoquent plusieurs témoins dans ce reportage éclairant signé Christophe Ungar.

Publié par David Admin

J'ai créé le réseau social Atypikoo en 2019 pour aider les atypiques en tous genres à faire des rencontres amicales, amoureuses ou professionnelles dans toute la France et les pays francophones (Belgique, Suisse, Québec…).
Vous devez être membre pour voir les réponses et commenter ce sujet de discussion
Inscription gratuite

22 commentaires sur Surdoués, Haut Potentiel de souffrance ?