⭐ Article réservé aux abonnés

On pourrait penser qu'un HPI ne peut qu'exceller dans son milieu professionnel, qu'il ne rencontre aucun problème pour trouver sa voie, or il n'en est rien. Cette croyance qu'un haut potentiel a plus de capacités qu'un neurotypique crée l'amalgame avec un concept de facilité et donc de bien-être. Dans le domaine professionnel, des hauts potentiels se sentent pourtant démunis, isolés et en proie à des passages de dépression existentielle et cette idée qu'un HP n'a pas le droit de se plaindre au risque de passer pour quelqu'un de pédant, ne fait que renforcer cet état de mal-être. En effet, on estime que le HPI a beaucoup de chance. Par ailleurs, la société l'attend souvent dans un rôle d'employé modèle, mais qu'en est-il vraiment sur le terrain ?

Le HPI au sein d'une structure professionnelle

Adulte Surdoué entreprise

Le HPI en entreprise

Dans une petite structure, le HPI a tout intérêt à poser son regard avant tout sur la manière dont le gérant gère et traite ses employés. Est-il ouvert à de nouvelles idées ou doit-il en être l'unique décideur ? Fait-il preuve d'ouverture d'esprit ? Quelle est l'ambiance au sein de l'entreprise ? Les salariés ont-ils l'air épanouis ou ont-ils tendance à se cacher derrière les imprimantes et à raser les murs ?

De manière générale, les petites entreprises ont plus de chances d'être dirigées par un gérant proche des ses employés dans des relations basées sur l'écoute et l'échange. De plus, une petite structure entraîne, en principe, une proximité et une solidarité plus importantes au sein de l'équipe.

Dans une grosse entreprise, il semble que les rapports avec le patronat soient plus complexes, plus hiérarchisés. Souvent le surefficient a du mal à y trouver sa voie et sa place. La structure étant déjà bien rentable, son fonctionnement semble pérenne et le HPI, quant à lui, peut rencontrer des problèmes au travail. Pourquoi donc ? Le HP a bien souvent un esprit d'analyse et un souci du détail assez fulgurant, en conséquence il mettra le doigt là où l'on pourrait apporter des améliorations, que ce soit d'ordre organisationnel, stratégique ou encore matériel. Le gérant, étant occupé à bien d'autres choses, n'aura pas forcémen...

Article réservé aux membres abonnés

Cet article est reservé aux membres abonnés

Il reste 85% de l'article à lire

Déjà abonné ? Connectez-vous

Publié par stephanie

Diagnostiquée HP en juin 2018 et actuellement en reconversion professionnelle : Rédactrice Web SEO, spécialisée dans le blogging. Passionnée par l'écriture et curieuse, j'aime aussi prendre les pinceaux et l'acrylique que vous pourrez voir sur ma page facebook : Pha Nette Abstract.
Vous devez être membre pour voir les réponses et commenter ce sujet de discussion
Inscription gratuite

38 commentaires sur Les HPI et la vie professionnelle