Haut potentiel

Qu’est-ce que le haut potentiel intellectuel ?

c'est quoi le haut potentiel HP

Haut potentiel, c’est quoi ?

Le HP ou le haut potentiel signifie le fait d’avoir des aptitudes supérieures aux normes et à la moyenne. Différentes catégories sont concernées : le domaine intellectuel, créatif, émotionnel (la liste n’est pas exhaustive).

Haut potentiel intellectuel, définition

Le HPI désigne les aptitudes intellectuelles supérieures à la norme. Pour les quantifier, il existe des tests qui évaluent le niveau d’intelligence de la population. Le résultat du test fournit un score qui permet d’évaluer l’intelligence d’une personne concernée par rapport aux résultats des autres personnes.

HP, origine

Il existe certainement depuis que les humains existent sur terre étant donné que l’intelligence varie en fonction des individus. Par conséquent, il existait déjà des personnes qui avaient une intelligence supérieure à celle de leur entourage. Cette intelligence a certainement contribué à l’évolution du monde, de la découverte du feu jusqu’à l’intelligence artificielle.

HPI en anglais ?

Le terme utilisé en anglais est « giftedness ». Pour parler d’une personne HPI, les anglophones utilisent le terme « gifted ». Pour information, le terme « gift » est traduit en français par le terme « cadeau ».

Haut potentiel à partir de quel QI ?

Il existe différents tests de QI qui n’ont pas standardisé leurs résultats. Si l’on prend en compte le test le plus fréquemment administré dans le monde, il s’agit du test de Wechsler (selon la tranche d’âge : le WAIS, le WISC et le WPPSI), le seuil de HPI a été fixé à 130. Le seuil a été rabaissé à 125 par des spécialistes de la douance. Pour information, l’intelligence de ce test est évaluée sur une échelle évoluant de 40 à 160.

HP, pourcentage de la population ?

Le pourcentage dépend du seuil du HPI choisi au test de QI de Wechsler. En effet, si le seuil est fixé à 130, le pourcentage de la population correspond à environ 2,2% de la population. Cela représente environ 1,5 million de la population française. On peut considérer qu’il y a, en moyenne, moins d’un enfant HPI par classe.

Si le seuil est abaissé à 125, cela signifie que le pourcentage de la population concernée est plus élevé.

Haut potentiel et génétique

Le HPI est en partie héréditaire. En effet, il est à la fois « inné », c’est-à-dire qu’il est transmis par les gènes, mais il est également « acquis » parce qu’il évolue en fonction de l’environnement. Par conséquent, il est fréquent de constater que plusieurs personnes de la même famille sont HPI. Les recherches scientifiques espèrent identifier prochainement le gène qui transmet le HPI. En attendant, les chercheurs ont constaté que la transmission génétique correspondrait à un pourcentage compris entre 60 et 80%. Concrètement, cela signifie que l’environnement serait moins déterminant que l’hérédité. Les recherches sur le sujet continuent de se poursuivre.

HPI et neurosciences

Les personnes à HP présentent une activité cérébrale différente et cette particularité a été mise en évidence par des études réalisées grâce à l’imagerie médicale. La neurologie nous a permis de comprendre que les personnes à HPI possèdent un cortex cérébral particulièrement épais, surtout dans le cortex préfrontal. Cette particularité permet aux personnes à Haut Potentiel Intellectuel de pouvoir utiliser leur cerveau avec une grande efficacité. Par conséquent, ils ont notamment d’excellentes capacités de perception, d’attention, et de concentration. Les découvertes ont aussi pu identifier que la vitesse de conduction nerveuse au sein du cerveau des HP fonctionne rapidement et leur permet d’avoir une grande capacité pour traiter les informations avec rapidité. Les personnes à Haut Potentiel Intellectuel ont également une meilleure connectivité au sein de leur réseau fronto-pariétal au sein du cerveau. Cela leur permet de se concentrer et de rester alerte pour traiter les informations. Les études ont aussi pu identifier une hyperactivité neuronale dans l’hémisphère droit des personnes à Haut Potentiel Intellectuel. Cela signifie que leur cerveau est dominé par le « cerveau droit ». Cette particularité est notamment à l’origine des capacités créatives des personnes à Haut Potentiel. Le processus créatif des personnes à Haut Potentiel Intellectuel est également lié au développement de leur réseau fronto-pariétal au sein du cerveau.

Les HP célèbres

La liste est longue si l’on prend en compte les HPI du passé et ceux du présent. On peut citer des génies scientifiques : Pascal, Newton, Einstein, Marie Curie, mais également des surdoués artistiques : Michel-Ange, Mozart, Quentin Tarantino, Natalie Portman, mais aussi des génies littéraires : Honoré de Balzac, Victor Hugo, Dostoïevski, Virginia Woolf.

Haut potentiel, caractéristiques

Les différents hauts potentiels

Les auteurs du livre « Les philo-cognitifs », Fanny Nusbaum, Olivier Revol et Dominique Sappey-Marinier, ont identifié les caractéristiques des personnes surdouées pour en dégager deux catégories distinctes parmi l’ensemble de la population concernée. Leur travail a permis de découvrir qu’il existe deux types de profil de personnes surdouées : les HP complexes et les HP laminaires. La démarche des auteurs permet notamment d’arrêter de véhiculer des clichés sur les personnes HP qui ne sont pas toujours adaptés. Par exemple, on a pu penser que tous les surdoués manquaient de confiance en eux et qu’ils contestaient tous l’autorité hiérarchique. Le livre « Les philo-cognitifs » permet de réfuter et nuancer ces propos. En effet, le profil complexe a effectivement tendance à douter de lui et de ses compétences, on peut considérer qu’il manque de confiance en lui, a contrario le profil laminaire connaît ses compétences et a plutôt une bonne confiance en lui. Concernant le rejet de l’autorité hiérarchique, l’attitude des deux profils est encore différente. Le profil laminaire ne conteste pas l’autorité, au contraire il accepte de suivre les règles et les consignes notamment en cas de légitimité incontestée. Cependant, le profil complexe colle davantage au cliché véhiculé sur les personnes HP étant donné qu’il tolère mal l’autorité hiérarchique et qu’il va même jusqu’à la faire vaciller s’il considère qu’elle est illégitime ou incompétente.

Le haut potentiel laminaire

Les adultes surdoués laminaires sont des personnes « faciles » à vivre pour les autres. Leur vision philosophique leur permet de prendre de la hauteur par rapport aux difficultés. Ils ont des angoisses qui peuvent être atténuées par leur bonne capacité d’organisation. Leur confiance en eux est plutôt solide mais elle peut être fragilisée par leur impression de ne pas suffisamment réussir et par la prise de conscience de ne pas être le premier. Ils ont besoin de se ressourcer dans la nature et seraient prêtes à y vivre une expérience en complète immersion.

Le haut potentiel complexe

Les adultes surdoués complexes ont un comportement souvent excessif, voire extravagant. Ils ont une grande sensibilité et une intuition très développée. Leur humour peut être incompris ou faire grincer des dents. Ils sont souvent angoissés et ont besoin d’être rassurés. Leur cerveau pense en continu en générant une pensée fulgurante qui effectue des associations d’idées. Leur univers intérieur leur permet de se ressourcer.

Caractéristiques principales

L’adulte HPI a trois caractéristiques principales qui ont été identifiées par la recherche scientifique. Il s’agit de :  

  • La rapidité de traitement et d’apprentissage 

Les personnes à HPI ont un fonctionnement cognitif très développé. Elles ont notamment des aptitudes supérieures à la norme concernant les capacités de logique et de vitesse de traitement. Elles ont également de grandes facilités relatives à la compréhension verbale et au visuel, elles font en général l’acquisition du langage de manière précoce et fulgurante et elles ont des compétences mnésiques très développées qui occasionne souvent une bonne mémoire de travail.

  • La créativité 

La créativité des personnes surdouées leur permet d’inventer des nouvelles méthodes dans des domaines complètement différents, il peut s’agir notamment d’organisation, de rangement, d’apprentissage linguistique ou mathématiques.

  • La motivation et la détermination

Le comportement et l’implication des personnes HP dépend de leur motivation. Cette dernière leur octroie une immense énergie pour accomplir leurs projets et leurs idées. La détermination peut se transformer en obsession lorsque la passion s’en mêle.

Caractéristiques complémentaires  

Atypikoo caractéristiques haut potentiel HP

Les personnes à HP ont d’autres caractéristiques qui sont fréquemment associées à leur douance. Même si ces caractéristiques ne sont pas cliniquement associées au HPI, il est intéressant de les prendre en compte car elles apportent des indices complémentaires au fonctionnement des personnes surdouées. En voici une sélection :

  • Multi-potentiel

Les personnes surdouées sont par définition multi-potentielles. Au préalable, elles ont déjà développé un potentiel cognitif très puissant, et généralement elles continuent de s’enrichir en recherchant des compétences et des expériences personnelles et professionnelles variées. Il n’existe pas de limite pour les HP (à part la fatigue et l’épuisement) pour satisfaire leur curiosité et leur envie de découvrir et de comprendre le monde.

  • Sens de la justice

Certaines personnes à HP ne supportent pas l’injustice et sont prêtes à s’engager professionnellement ou bénévolement pour défendre leurs causes. Toutes les personnes à HP ne sont pas obsédées par l’injustice, cependant lorsque c’est le cas, elles s’investissent avec une grande intensité et un total dévouement. Il est évident que le sens de la justice n’est pas réservé au haut potentiel intellectuel, il existe heureusement de nombreuses personnes pleinement investies à défendre leurs convictions qui ont des résultats dans la norme aux tests de QI.

  • Rumination

Les personnes à HPI ne semblent pas être prédisposées à la rumination suite à des évènements ou des sentiments négatifs plus que les autres personnes de la population. C’est un comportement universel qui dépasse l’intelligence et qui serait plutôt rattaché au fonctionnement ou à la personnalité individuelle. Cependant, lorsqu’une personne HPI subit une phase de rumination, elle a davantage de chances de développer des idées et des scénarios torturés car son imagination est en général très prolifique.

  • Faux self

Le faux self consiste à s’inventer une personnalité. L’objectif est différent selon les contextes, il peut s’agir, par exemple, de jouer un rôle pour se conformer à un groupe de personnes. Certains HPI sont de vrais caméléons et n’ont pas de difficulté à adapter leur image en fonction du public, mais il ne s’agit absolument pas d’une caractéristique du HPI. D’ailleurs, d’autres personnes HP ont, au contraire, besoin d’être et de rester authentiques en toutes occasions.

  • Détection du mensonge

Les personnes surdouées ont des capacités très développées en métacognition, cela signifie qu’elles savent facilement analyser les états émotionnels d’autrui. Par exemple, pour comprendre la personnalité de leur interlocuteur, elles peuvent être vigilantes à l’intonation de leur voix et de leur comportement. Les facultés de métacognition facilitent la détection de mensonge, mais il est impossible d’affirmer que toutes les personnes surdouées ont cette capacité. Il ne s’agit pas d’une caractéristique constitutive de la douance.

  • Procrastination

Certains HP ont tendance à procrastiner, c’est-à-dire qu’ils remettent au lendemain ce qu’ils devraient faire dans le présent. Même si cette caractéristique convient bien à une partie de la population des HP, il est impossible de la généraliser à l’ensemble des surdoués. Par ailleurs, même si les personnes du type complexe auraient tendance à procrastiner, a contrario, les personnes au profil laminaire préfèrent « precrastiner » pour libérer leur esprit des tâches à réaliser. La procrastination abrite souvent l’absence de motivation pour les HP (cela vise surtout les personnes au profil complexe). La volonté d’agir de certains HP est fréquemment lié à leur motivation, c’est pourquoi ils repoussent ce qu’ils doivent accomplir lorsqu’ils ne ressentent pas de motivation. Pour les HP, la motivation est souvent connectée à la passion. Donc lorsque le moteur passion + motivation est enclenché, les HP ne procrastinent plus du tout, au contraire ils se précipitent pour se mettre en action.

  • Frustration

La frustration est certainement un sentiment bien connu des personnes surdouées. Ces personnes s’investissent généralement dans des projets avec une immense intensité et donc si elles sont confrontées à l’échec et si où la situation ne se déroule pas comme prévu, elles peuvent ressentir et nourrir un sentiment de frustration. Cela dit, la frustration n’est pas réservée à cette partie de la population. Il est impossible d’affirmer que les HP sont plus frustrés que les autres.

Haut potentiel, synonyme

Le haut potentiel intellectuel a de nombreux synonymes qui ont tous la même signification, mais cela permet à tout le monde de se retrouver plus particulièrement dans un terme. Certaines personnes préfèrent « zèbre », alors que d’autres ont adopté le terme « surdoué », et d’autres personnes aiment le terme « atypique ».

Les termes HP et HPI sont des abréviations fréquemment utilisées.  

Voir aussi

Haut potentiel, questions fréquentes
Haut potentiel, comment être aidé ?

« Atypikoo c’est un lieu de partage, d’échanges, entre personnes atypiques ou qui se sentent comme telles. Et puis, si l’alchimie se fait, on peut y trouver des amis, ou plus si affinités. Ce n’est pas un site de rencontres. C’est un site où on peut faire de vraies rencontres. »