Comment reconnaître, identifier un adulte surdoué ? Quelles sont les idées reçues qui leur collent à la peau ? Les enfants précoces deviennent-ils forcément des adultes surdoués ?

Eléments de réponses avec le pédopsychiatre Gabriel Wahl et avec la psychologue clinicienne Monique de Kermadec.

Publié par David • Admin

David a créé le réseau social Atypikoo en 2019 pour aider les personnes atypiques (Hypersensibles, Surdoués, HPI, HPE, Zèbres, Empathes, Multipotentiels, Polymathes) à faire des rencontres amicales, amoureuses ou professionnelles dans toute la France et les pays francophones (Belgique, Suisse, Québec…).
Vous devez être membre pour commenter ce post

Commentaires sur Comment identifier un adulte surdoué ?

becky
il y a 1 an
merci pour ce partage d'émission ! les plus jeunes ont bien de la chance aujourd'hui de pouvoir être détectés, suivis et accompagnés dans leur cheminement. ils gagnent du temps sur la compréhension d'eux-mêmes
Atypiker
il y a 1 an
Pas vraiment eu l'occasion de te remercier David pour ce site ... MERCI, et à au plaisir de se croise
Atypiker
il y a 1 an
... croiser
Atypiker
il y a 1 an
Merci beaucoup David pour ce podcast, mais je reste très circonspecte quant à son contenu :

Au terme de cette écoute, je me demande si ce ""débat"" a apporté quelque chose de constructif, de vraiment éclairant, pour qui ne connaît pas le sujet. Et pour ma part, je suis restée plus que sur ma faim.

- J'ai trouvé notamment l'intervention de Christophe André très ""light"", notamment dans sa conclusion de chronique très orientée QI / intelligence : ""Chacun de nous peut être très intelligent dans certains domaines et très con dans d'autres"". Bonjour la lapalissade ! Encore une fois, c'est à mon sens passer à côté de la notion même de douance, qui induit aussi les fameuses hyperstimulatibilités (sensorielle, psychomotrice, émotionnelle, etc ...). Ah là là ... la douance n'a rien à voir pour moi avec le fait d'être plus intelligent(e) que les autres, mais plus intense, en décalage !

- Bruce Toussaint semble survoler le sujet des surdoués et j'ai cru m'étrangler quand je l'ai entendu dire à propos de la place des surdoués en entreprise : ""Conseil aux surdoués en entreprise : jouez-là modestes"" ! C'est encore une fois à mon sens une méconnaissance totale du raisonnement et du fonctionnement d'un HP. L'idée n'est pas de la ramener, mais de faire avancer les sujets, de proposer des axes d'amélioration, de travailler en mode collaboratif. Oui, je suis consciente que cela est vécu par certain.e.s comme de la prétention, alors qu'il n'y a là qu'un objectif d'efficacité et de traitement rapide des sujets (je parle pour moi).

- Je me suis sentie gênée, mal à l'aise quant à l'animosité que j'ai ressentie entre Gabriel Wahl et Monique de Kermadec, pour qui j'ai de l'estime. Je ne sais pas s'il y a un contentieux entre eux pour des raisons personnelles, ou plus prosaïquement, parce qu'historiquement il y a une lutte de territoire entre psychiatrie et psychologie. Mais cela m'a gâché le plaisir de l'écoute et j'ai trouvé que Monique de Kermadec réagissait avec beaucoup d'assertivité (et de calme !), en dépit des piques adressées par ce pédopsychiatre, que j'ai trouvé quelque peu condescendant à son endroit.

Je retiens la très belle intervention de Ludovic au début du podcast, qui m'a beaucoup émue et qui à plusieurs égards, a parlé à mon coeur.

J'avais besoin de partager mon ressenti ici et j'espère lire d'autres commentaires et retours, pour voir comment ce débat a été perçu par mes camarades atypiques :-)
pierredelune il y a 6 mois
Marina, bonjour,
J'adhère totalement à vos propos et la manière dont vous les exprimez. Et sans fautes de syntaxe ni de grammaire ni orthographe. Chose rare selon moi.
De ce fait, je n'ai rien à ajouter, juste à approuver.
Merci donc, ça m'a fait du bien de vous lire.
En toute empathie et bienveillance,
Belles journées à vous ?
Dominique
evaluz
il y a 1 an
Merci pour ce partage qui dévoile bien des aspects des façons différentes d'être au monde, de l'appréhender, de le ressentir, de le vivre.

Les intervenants, malgré les dissensions parfois, apportent chacun un éclairage qui peut trouver à compléter celui de l'autre.

Un seul bémol, il me semble que fille et garçon puis femme et homme ne vivent pas de la même façon cette façon d'être au monde et que souvent les petites filles ont tendance à se sur-adapter à être dans ce qui est socialement, familialement attendu d'elles alors que les garçons peuvent davantage jouer dans les marges et être plus authentique même si parfois délicat pour l'entourage ?
native
il y a 2 mois
La douance est reliée à un fonctionnement par rapport "à la norme"... Pour moi, des personnes qui se revendiquent "normales" sous entendu dégageant un certain rejet pour tout ce qui est différent n'ont rien d'exceptionnel...En tous les cas, je vous remercie pour la retransmission de ces informations et témoignages. N.
sholvakri
il y a 2 mois
Comment reconnaître un adulte surdoué ? C'est simple : c'est la WAIS !